Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Dereeper

Charles Dereeper

J'aide les humains 

1 - à se libérer du système socialiste

2 - à financer leur liberté via les marchés financiers et le business online

3 - à vivre mieux et à se comprendre mieux 

J'ai créé en 2010 Objectif Eco et je l'ai entretenu depuis en réunissant des auteurs animés par les mêmes convictions que les miennes et des lecteurs à la recherche de solutions pour ces mêmes problématiques.



GRATUIT !
Téléchargez le livre
JOUER A LA BOURSE QUAND ON TRAVAILLE
(10.000 ventes à 40€).
Le lien est ici



----------------------------------------------------


ME SUIVRE PAR EMAIL 
4 THEMATIQUES



==> VIVRE (sens de la vie - oublier le temps qui passe - créer avec passion - se libérer du socialisme asservissant) 
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-vivre/



==> BUSINESS ONLINE (enrichissement, l'entrepreneuriat, la création de valeur économique, la vente digitale, la productivité, l'automatisation)  
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-business-online/




==> FINANCE (trading investissement macro économie / niveau intermédiaire ou expert) 
 http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-finance/



==> EXPATRIATION (comment fuir et vivre sur la planète terre en oubliant la notion de pays) 
 
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-expatriation/

.

charlesjungle
charleshongkong

promospeciale

RSI - le nauffrage industriel provoquant tous les désordres expliqué par la cour des comptes - puissance publique mon oeil... pour ne pas dire mon cul...

Audience de l'article : 3544 lectures
Nombre de commentaires : 2 réactions
Suite à mon article sur mes démêlés avec le RSI de Bretagne (toute l'histoire ici), un lecteur m'a envoyé un PDF édité par la cour des comptes (le seul organisme publique en France qui ne marche pas sur la tête mais sur ses deux jambes, normalement...).

Le RSI est un nauffrage industriel annoncé...

C'est dans ce document que j'ai commencé à comprendre pourquoi cette bande de tarés avait été jusqu'à prendre un huissier pour me taxer d'office alors que j'étais créditeur dans leur compta...

Il s'agit d'une fusion décidée par les politiciens que ces pauvres fonctionnaires n'ont pas pu gérer sur le terrain...

Deux ordonnances du 8 décembre 2005 ont procédé à une réorganisation de grande ampleur de la protection sociale des travailleurs indépendants :
- d’une part en regroupant, à compter du 1er juillet 2006, les assurances vieillesse et invalidité-décès des commerçants et des artisans ainsi que l’assurance maladie de toutes les professions non salariées non agricoles, gérées par des réseaux distincts à base professionnelle, au sein d’un nouveau régime unifié, le régime social des indépendants (RSI) ;
- d’autre part en transférant aux unions de recouvrement des cotisations de sécurité sociale et d’allocations familiales (URSSAF), au plus tard au 1er janvier 2008, l’encaissement des cotisations des indépendants pour le compte du RSI, de manière à mettre en place un interlocuteur social unique (ISU) se substituant aux multiples intervenants précédents.

L'analyse de la cour des comptes sur le nauffrage du RSI à télécharger ici

Les systèmes informatiques ont explosé tout particulièrement sur les problématiques de déménagement.



Quelle est mon opinion ?

Le RSI de Bretagne est parfaitement incapable en janvier 2015 d'assumer ses responsabilités devant la justice dans mon cas, soit 7 années pleines après le démarrage des problèmes.

Désolé, mais au delà de tout, des gens qui ne parviennent pas en 7 ans à remettre à l'endroit une situation, c'est plus qu'inquiétant. C'est un échec total. Aucune entreprise privée au monde ne pourrait survivre à une telle incompétence. La direction serait virée. Des cost killers défonceraient toute l'organisation pour faire repartir la machine. Tout serait revu à plat, restructuré massivement. Beaucoup de gens seraient éliminés ou punis.

C'est un énième exemple que la force publique est un erreur. La force publique est juste incapable de s'adapter. Toujours pour la même raison : il n'y a aucune obligation de survie et de résultat.

C'est celà ma conclusion. A travers le RSI, on comprend au final que nous les humains, si on nous enlève l'obligation de survivre et de se battre pour concrétiser, on devient des épaves ambulantes. La notion de compétition est donc capitale pour notre équilibre personnel.

L'épave RSI va probablement dériver encore de nombreuses années. Personne ne va rien faire pour que cela change rapidement... et surtout, personne n'endossera aucune responsabilité.


Charles Dereeper


Poster un commentaire

2 commentaires

  • Lien vers le commentaire antoine12 mardi, 31 mars 2015 04:02 Posté par antoinecr

    j'ai vecu le demarrage du rsi : ils m'ont oublié pendant pres de 2 ans !


    je suis allé régularisé ma situation et le probleme informatique m'a été annoncé avec aucune idée de quand il sera réglé, idée : " s il est réglé un jour"


    Une fois dans le système j ai commencé à recevoir des avis à payer assez démentiel, il m a fallut retourner à 3 reprises au RSI pour trouver une personne enfin capable de m'expliquer les differents montants et surtout le mode de calcul de ces montants.


    Quand les fonctionnaires sont incapables de t'expliquer comment sont calculés les taxes qu'ils collectent ..... c'est grave docteur ?


     

  • Lien vers le commentaire Fabrice lundi, 30 mars 2015 14:37 Posté par fabulousfab

    Le pire dans cette histoire, c'est que le RSI est né d'un constat logique : unifier les dizaines de caisses de sécu et retraite différentes en France pour simplifier et faire des économies !