Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Dereeper

Charles Dereeper

J'aide les humains 

1 - à se libérer du système socialiste

2 - à financer leur liberté via les marchés financiers et le business online

3 - à vivre mieux et à se comprendre mieux 

J'ai créé en 2010 Objectif Eco et je l'ai entretenu depuis en réunissant des auteurs animés par les mêmes convictions que les miennes et des lecteurs à la recherche de solutions pour ces mêmes problématiques.



GRATUIT !
Téléchargez le livre
JOUER A LA BOURSE QUAND ON TRAVAILLE
(10.000 ventes à 40€).
Le lien est ici



----------------------------------------------------


ME SUIVRE PAR EMAIL 
4 THEMATIQUES



==> VIVRE (sens de la vie - oublier le temps qui passe - créer avec passion - se libérer du socialisme asservissant) 
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-vivre/



==> BUSINESS ONLINE (enrichissement, l'entrepreneuriat, la création de valeur économique, la vente digitale, la productivité, l'automatisation)  
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-business-online/




==> FINANCE (trading investissement macro économie / niveau intermédiaire ou expert) 
 http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-finance/



==> EXPATRIATION (comment fuir et vivre sur la planète terre en oubliant la notion de pays) 
 
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-expatriation/

.

charlesjungle
charleshongkong

promospeciale

Si vous ne pouvez pas physiquement fuir la France, faîtes le pour votre argent !

Audience de l'article : 4998 lectures
Nombre de commentaires : 8 réactions

Rions de bon cœur de la gestion de l’Etat français

 

La Grèce comme avant l’Irlande, l’Islande, Dubaï, l’Argentine et les autres expérimentent une situation assez claire qu’un enfant de dix ans peut comprendre : quand on emprunte trop d’argent et qu’on en gagne pas assez pour rembourser, on se retrouve dans de gros soucis, même quand on est un Etat riche d’actifs…

 

Pendant que le monde financier est au bord de l’écroulement, les fonctionnaires et politiciens français dépensent méthodiquement des montagnes d’argent qu’ils ne gagnent pas.

 

Le contraste est de plus en plus criant entre les deux réalités, celle de la France et celle de la Grèce. Ce matin, nous avons le droit, attention, à des belles déclarations sur la gestion de la France.

 

30.000 postes de fonctionnaires sont supprimés dans le cadre des départs à la retraite. Donc le message est : regardez, nous ne restons pas les bras croisés, nous restructurons. Seulement, les fonctionnaires, faut pas trop les chercher sinon, ils s’énervent, vont dans la rue, paralysent le pays.

 

Du coup, les mecs chargés de la com pour la France se sont dits qu’il était préférable d’envoyer un message clair aux fonctionnaires en même temps, comme quoi on les aime en les restructurant (ba pas moi, je les aime pas, ils sont trop nombreux, coûtent trop cher par rapport à la qualité du service obtenu et je crois que beaucoup d’actifs français pensent de même) : cela donne la statistique que 67% des économies réalisés par la suppression de postes sont reversées directement aux fonctionnaires. En milieu de dépêche, on parvient donc à l'idée qu'il y a vague restructuration en cours, mais juste un peu, pas trop. Il faut rassurer les énervés de la gestion sans apeurer les parasites qui bouffent bruyamment et en masse sur la bête...

 

Au final, on apprend que l’Etat français a réalisé une économie d’environ 500 millions d’euros. A comparer avec le trou de 100 milliards par an que notre pays créé...

 

Et comme les politiciens n’hésitent jamais à tomber dans le ridicule (normal, vu la masse de cons de français qui moutonnent), François Baroin annonce que cette amélioration de 0,5% du problème de l’endettement de la France, attention, accrochez vous bien, doit être considéré comme « un tournant historique ».

 

De vous à moi, un tournant historique serait un crédit budgétaire qui apparaîtrait pour la première fois depuis 35 ans…

 

Là, « des tournants historiques », il va en falloir à la louche environ 200, et ce, en une seule année… allez François, mets toi au boulot, tas du taf, mon gars ! Faut que tu nous pondes quatre tournants historiques par semaine.

 

Pathétique.

 

 

 

Ce constat m’inspire la conclusion suivante : les fonctionnaires et élus français refuseront JUSQU’AU BOUT de se plier aux contraintes économiques. Ils le montrent chaque mois. Je vous rappelle en outre que les engagements retraites ne sont pas comptabilisés. Comme le disait aussi Loïc dans son excellent papier http://www.objectifeco.com/economie/economie-politique/article/loic-abadie-sortir-de-l-euro-une-folie-vraiment les engagements de la France de 159 milliards dans le FESF ne sont pas pris en compte.

 

Bref, c’est évident, les fripouilles qui gèrent la France (gauche ou droite) vont creuser un énorme trou comme en Grèce jusqu’à ce que la situation soit ingérable. Si la Grèce est une petite crotte économique, la France, l’Espagne et l’Italie auront peut être suffisamment de poids pour parvenir à faire modifier les règles du jeu, d’une manière ou d’une autre. Actuellement, tous les éditorialistes sont en train d’envisager de manière conventionnelle une solution.

 

La question que je pose, c’est finalement d’envisager une solution de triche, non conventionnelle. Personne ne la joue de manière conventionnelle actuellement. Je ne vois pas pourquoi la solution le serait…

 

Nous allons vers une implosion d’un système. Les politiciens et fonctionnaires de tous les pays du monde (sauf Allemagne et Pays Bas…. Eux doivent avoir un ADN différent, ce ne sont pas des humains, ces gars. Ils sont robotisés… je propose officiellement pour le bien être de la terre économique que l'ensemble des fonctionnaires des budgets et des politiciens de tous les pays du monde entier, ne soient éligibles qu'à la condition d'avoir un passeport néerlandais ou allemand) ont montré une totale incapacité à gérer financièrement les responsabilités qu’ils leur étaient confiées.

 

Je me demande qui va se faire avoir quand la trompette sonnera la fin du match. En tant que français, ce qu’il y a de bien, c’est que nous savons déjà à l’avance que nous sommes foutus. La moindre projection linéaire ou non, donne invariablement un résultat final déplaisant…

 

Quand je reçois des quantités d’emails me demandant : Charles, que fais je avec mon argent, les banques sont risquées, bla bla bla…

 

C’est pourtant simple : si vous ne pouvez foutre le camp fissa, vous physiquement, faîtes le au moins pour votre argent. Je suis stupéfait de voir la quantité de personnes qui diagnostiquent le problème et qui recherchent une solution à l’intérieur du même système qui risque d’imploser.

 

Hong Kong et la Chine sont survitaminés financièrement. La Suisse, l’Allemagne, les Pays Bas offrent de belles alternatives à la France. L'Australie est superbe !

 

Changez de devises et faîtes le maintenant, qu’il est encore temps ! Vendez votre immobilier. Vous aurez l'air malin si on dévalue la monnaie. Elle sera belle votre protection dans la pierre que vous aurez pas tout perdu... parce que l'immo ne fait que monter à long terme sauf quand les méchants traders foutent le bordel en empêchant les madame Michu qui n'ont pas un rond d'emprunter 300.000 dollars...

 

Franchement, en ce moment, je m'amuse. Le genre humain se surpasse dans ses travers.

 

 

 

Charles Dereeper

Poster un commentaire

8 commentaires