Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Dereeper

Charles Dereeper

J'aide les humains 

1 - à se libérer du système socialiste

2 - à financer leur liberté via les marchés financiers et le business online

3 - à vivre mieux et à se comprendre mieux 

J'ai créé en 2010 Objectif Eco et je l'ai entretenu depuis en réunissant des auteurs animés par les mêmes convictions que les miennes et des lecteurs à la recherche de solutions pour ces mêmes problématiques.



GRATUIT !
Téléchargez le livre
JOUER A LA BOURSE QUAND ON TRAVAILLE
(10.000 ventes à 40€).
Le lien est ici



----------------------------------------------------


ME SUIVRE PAR EMAIL 
4 THEMATIQUES



==> VIVRE (sens de la vie - oublier le temps qui passe - créer avec passion - se libérer du socialisme asservissant) 
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-vivre/



==> BUSINESS ONLINE (enrichissement, l'entrepreneuriat, la création de valeur économique, la vente digitale, la productivité, l'automatisation)  
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-business-online/




==> FINANCE (trading investissement macro économie / niveau intermédiaire ou expert) 
 http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-finance/



==> EXPATRIATION (comment fuir et vivre sur la planète terre en oubliant la notion de pays) 
 
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-expatriation/

.

charlesjungle
charleshongkong

promospeciale

L'économie française proche du stade communiste

Audience de l'article : 3088 lectures
Nombre de commentaires : 2 réactions
Si je devais tout résumer mes croyances à une seule pensée et le pourquoi de comment j’agis dans la vie, ce serait pour la France d’affirmer que les problèmes de notre pays sont créés par l’Etat qui littéralement se développe comme un cancer économique sur les forces privées. Nous avons depuis longtemps passé la porte de l’économie socialiste et nous sommes aux portes du communisme.  Vous allez me dire, quelle différence entre l’économie américaine oligarque privée et l’économie socialiste française ? La loi de Pareto jouera toujours quelque soit l’étiquette ou  la couleur de la propriété. Oui ! Raison de plus de ne pas perdre son temps et son énergie à nourrir ces petites minorités. Voici donc mon graphique adoré, la preuve éclatante que je cherchais depuis longtemps. Tous les secteurs privés en France régressent, sauf l’Etat qui poursuit son développement (courbe bleue)…  suçant l’énergie de tout le pays pour maintenir son train de vie. Comme je pense à ma famille et aux dizaines de millions de Français qui ne peuvent tout simplement pas entendre et regarder la réalité, par conformisme social et intérêt financier instinctif… Merci Mitterand. Quel superbe héritage…

france-pays-communiste
Poster un commentaire

2 commentaires

  • Lien vers le commentaire Etienne BROIS dimanche, 09 septembre 2012 14:11 Posté par independancefinanciere

    Bonjour Charles,Merci pour cet article, j'avoue que les évènements actuels me conforte également dans l'idée que nous allons tout droit vers le communisme en France et donc tout droit vers le gouffre...1 800 milliards de dette pour 50 milliards de recettes IR par an, 30 à 60 milliards de recettes IS par an, 150 milliards de TVA par an, il faudrait à l'état environ 7 ans sans aucune dépense, juste pour revenir à zéro dette...Bref, avec le départ des entrepreneurs, la hausse des impôts et des dépenses de l'état, difficile de se réjouir.Etienne

  • Lien vers le commentaire Guyard jeudi, 23 août 2012 14:00 Posté par papps

    Ne manque-t-il pas le secteur banque/assurance dans votre graphique? Selon moi, ce secteur a dépassé l'Etat en termes de vampirisation de l'économie (avec de la corruption politique bien sur) et c'est pourquoi je dirais que le clivage n'est pas tant public vs privé que secteur qui écrit lui même ses règles (sans contre pouvoir) vs secteur concurrentiel. La solution est finalement toujours politique et s'obtient par la lutte contre les monopoles ainsi que la mise en place systématique de contre-pouvoir (un des pire étant celui de la création monétaire). Ces forces obscures pourraient bien un jour s'attaquer aussi au Costa Rica ;-)