Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Dereeper

Charles Dereeper

J'aide les humains 

1 - à se libérer du système socialiste

2 - à financer leur liberté via les marchés financiers et le business online

3 - à vivre mieux et à se comprendre mieux 

J'ai créé en 2010 Objectif Eco et je l'ai entretenu depuis en réunissant des auteurs animés par les mêmes convictions que les miennes et des lecteurs à la recherche de solutions pour ces mêmes problématiques.



GRATUIT !
Téléchargez le livre
JOUER A LA BOURSE QUAND ON TRAVAILLE
(10.000 ventes à 40€).
Le lien est ici



----------------------------------------------------


ME SUIVRE PAR EMAIL 
4 THEMATIQUES



==> VIVRE (sens de la vie - oublier le temps qui passe - créer avec passion - se libérer du socialisme asservissant) 
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-vivre/



==> BUSINESS ONLINE (enrichissement, l'entrepreneuriat, la création de valeur économique, la vente digitale, la productivité, l'automatisation)  
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-business-online/




==> FINANCE (trading investissement macro économie / niveau intermédiaire ou expert) 
 http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-finance/



==> EXPATRIATION (comment fuir et vivre sur la planète terre en oubliant la notion de pays) 
 
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-expatriation/

.

charlesjungle
charleshongkong

promospeciale

Nous allons devoir apprendre à nous tuer les uns les autres. Inévitablement !

Audience de l'article : 4264 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
L'enfumage est le même en Colombia qu'en Europe y cadas partes del mundo.

L'oligarchie mondialiste compte sur la délation comme la meilleure des propagandes...

Nombres de films de science-fiction abordent le sujet...les amateurs du genre se souviendront.

D'ailleurs ces films avaient et ont pour vocation à préparer le terrain pour la propagande que nous subissons aujourd'hui...

Et qui ira en s'amplifiant pour les quatres années à venir...

Passer entre les mailles du filet de la collaboration du plus grand nombre sera sport !!!...tout comme le fait d'éviter les ''brigades sanitaires'' assermentées, tout comme la gestapo elles auront les pleins pouvoirs...

Va falloir être malin, avoir suffisamment de tunes pour raquer... parce-que sinon !!

Y también probablement se faire à l'idée qu'il va te falloir jouer avec un flingue,

Et flinguer les décérébrés qui voudront te faire la peau...

Por lo menos d'ici la préparons nous, regroupons nous et profitons de l'existence....tout en sachant que demain sera ultra-violent, nous amenant à commettre des actes qu'aujourd'hui nous reprouvons...

C'est ainsi..

Nous sommes les acteurs et spectateurs de la folie humaine...mais quelle page passionnante d'histoire de notre humanité avons nous devant le pif...

Alors apprenons et amusons nous...demain est un autre jour.



Ce message sur mon facebook est si clair et si juste.

Je le sens aussi au fond de moi. Ce virus va se terminer en guerre civile avec les crétins en train de dénoncer. Avant nous nous battions pour la liberté, les territoires, les richesses. Désormais, la richesse est dans le cerveau humain. Les guerres sont devenues inutiles. L'espace coute cher à acquérir et défendre. Par rapport au rendement escompté.

La prochaine guerre, la prochaine cause idiote, ce sera les virus.

Il va falloir tuer au nom de virus. Et la vraie richesse sera notre système immunitaire.

Moi qui commence tout juste à 47 ans à intégrer la composante énergétique et âme, me voilà déjà re (si j'ose dire) confronter à mes démons.

Si un toubib me rentre une seringue dans le corps pour cette histoire de virus, je le chope quelque temps après et je le fume. Et pas de cadavre. Les disparitions, c'est pas pareil. Il y a le doute. Surtout en Amérique Latine.

Déjà François Foschia d'Inetis a survécu à son hold up parce que j'étais loin et occupé. Jamais il aurait vécu si j'avais habité la France. Il ne le sait pas, mais il est passé à côté d'un fin rapide. Cela s'est joué à pas grand chose avant que je laisse filer.

Je me souviens la seule fois de ma vie où un mec est venu me chauffer physiquement dans un ascenceur. Il avait attrapé ma cravatte pour me serrer le cou. Quand j'ai pigé que j'étais réellement en danger, en une seule seconde, j'ai vu ma main partir, les deux doigts visant chaque oeil du mec. Je me suis arrêté in extremis à 1 centimètre du gars. Il a croisé mon regard et il a vu ma panique par rapport à mon propre geste. Il m'a lâché immédiatement et s'est enfui. Et moi je suis resté avec mes questions dans l'ascenceur, les portes qui s'ouvraient et se fermaient. Sonné. Qui suis je ? Pourquoi en quelques secondes, je sais toujours comment tuer les gens ? Ca s'affiche comme une image.


Je me souviens d'une autre scène à Paris, après l'Opéra. Deux mecs sont descendus de bagnoles et se foutent des tartes comme des fiottes. Ils finissent par bloquer tout Palais Royal. Je les regarde tranquillement. Et en même temps ahuri. Pourquoi les hommes jouent ils à se frapper sans se faire mal, sans se neutraliser, juste par ego ? La guerre est sérieuse. On ne s'y aventure que pour une bonne raison. Je les regarde se secouer et à nouveau, les choses s'affichent dans ma tête. Non pas comme ça, regarde, là, il a baissé. Un coup de genou ici et tu le termines en deux temps après. Et les mecs continuent à se chatouiller. Le bouchon enfle. Les claxonnes hurlent. Les minutes passent. Et je me demande alors à nouveau qui suis je ? Suis je vraiment apte à la vie civile ???? Pourquoi coule dans mon sang et mon ADN la couleur de la guerre ? Pourquoi stratégiquement s'affiche en moi en quelques secondes la faiblesse des édifices, les évacuations, le maillon faible des organisations humaines, comment les déstabiliser, les vaincre ?

Ce qui m'effraie, c'est ce covid. J'espérais cette vie là panser mes plaies. Tranquillement. Avec les shamanes et les énergéticiens. Mais comme le dit si bien cet homme là de Facebook, le futur va dégéner en guerre civile. Et mon destin va reprendre son énième chemin où je vais commettre des horreurs, en mode défense quand des idiots viendront m'agresser en pensant que je suis un énième connard d'1.71m qui ressemble à rien et qu'ils trouveront à la place le démon de la guerre. Défense ou attaque, nous payons tous le tribu de la guerre. Le survivant n'est jamais le gagnant, car la mémoire est toujours là. Et tous nos actes ont un écho pour l'éternité.

Combien d'entre vous ont perdu des amis vieux de 20 ans, séparé par une simple lecture de la situation covid ?

C'est simple ! Je ne connais personne qui a conservé l'intégralité de ses amis depuis le Covid.

La segmentation va s'intensifier. Le pouvoir central va frapper, étouffer, manoeuvrer, diviser, stresser, bousculer tout sur son passage. Les hommes vont plier, se séparer alors qu'unis ils ont une chance de s'en sortir. C'est toujours la même histoire... sauf que cette fois ci, c'est la marque de la bête avant le nouveau monde. On va en chier.

Il y a ceux qui vont accepter et les mecs comme moi, qui vont tuer. Parce que j'accepterais jamais qu'un débile me dicte et m'impose une propagande. Je veux bien accepter à force de souffrance qu'une partie de nous est immortelle et que je porte son karma et que j'en sois responsable dans ma vie alors que je n'ai rien à voir avec d'un simple point de vue de cause à effet.

Mais j'accepterais jamais qu'un débile vienne me faire chier avec des idées implantées par le génie du mal dans leur crâne vide. Je le sais déjà que ca passera pas. François Foschia a survécu à son vol parce qu'il a profité avec justesse de mes faiblesses. C'est ce qu'il l'a sauvé. Il m'a baisé, mais à la régulière. Je ne savais pas lire les gens qui miment les émotions humaines en 2015, les parfaits sociopathes. Il fut une leçon et je l'ai laissé vivre pour cette raison.

Mais les débiles du covid, la grognasse qui traverse la rue pour m'expliquer comme positionner mon masque, pour le moment, elle prend une volée d'insultes en français qu'elle ne comprend pas et elle se casse parce que le ton de ma voix lui fait peur et que mes yeux véhiculent autre chose que de l'énervement. Je ne sais pas combien d'incarnation j'ai du passer dans la guerre, mais le fait est que à ce jour, aucune crétine n'a vraiment insisté parce que mon masque est sous ma narine. Il y a des jours, je me lève et je regarde à froid droit dans les yeux la nana qui fait chier. En silence. Elles ont toute décroché...

Meme le jour où j'ai tourné la vidéo sur l'agroalimentaire à Panama, un gardien est venu me dire que je risquais 500$ d'amende. J'ai commencé à l'insulter mais Tonio et notre associé de Granclément m'ont expliqué qu'il y avait besoin de ce crétin pour la porte et les passe droits. Sinon, je ne me soumets pas aux singes sérieux. Et je vous recommande de refuser de le faire. Il n'y a que les dingues coupés d'eux mêmes, de leur ressenti, les spécialistes et adeptes de la trahison du soi... pour accepter l'inacceptable.

Je crois vraiment qu'une minorité d'hommes n'acceptera pas de se faire dicter, dénoncer, violenter, agresser par les déchets humains manipulés. Donc tout ca, ca va tourner à la guerre civile sur fond d'effondrement de civilisation et d'hyper inflation.

Oui profitons de l'instant présent ! La glissade sera lente alors autant vivre à intensité maxi. Dépensons notre fric qui ne vaudra rien demain. Jouissons. Buvons. Baisons. Laissons les cadavres zombies morts vivants et les esclaves soumis se branler avec le covid.

Charles

Poster un commentaire