Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Dereeper

Charles Dereeper

J'aide les humains 

1 - à se libérer du système socialiste

2 - à financer leur liberté via les marchés financiers et le business online

3 - à vivre mieux et à se comprendre mieux 

J'ai créé en 2010 Objectif Eco et je l'ai entretenu depuis en réunissant des auteurs animés par les mêmes convictions que les miennes et des lecteurs à la recherche de solutions pour ces mêmes problématiques.



GRATUIT !
Téléchargez le livre
JOUER A LA BOURSE QUAND ON TRAVAILLE
(10.000 ventes à 40€).
Le lien est ici



----------------------------------------------------


ME SUIVRE PAR EMAIL 
4 THEMATIQUES



==> VIVRE (sens de la vie - oublier le temps qui passe - créer avec passion - se libérer du socialisme asservissant) 
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-vivre/



==> BUSINESS ONLINE (enrichissement, l'entrepreneuriat, la création de valeur économique, la vente digitale, la productivité, l'automatisation)  
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-business-online/




==> FINANCE (trading investissement macro économie / niveau intermédiaire ou expert) 
 http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-finance/



==> EXPATRIATION (comment fuir et vivre sur la planète terre en oubliant la notion de pays) 
 
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-expatriation/

.

charlesjungle
charleshongkong

promospeciale

Google menacé d'une taxe par la France - décryptage de la manipulation - Soutenez le soldat Google !

Audience de l'article : 2788 lectures
Nombre de commentaires : 9 réactions
Internet révolutionne le monde. En effet, l'information est capitale pour les humains, car c'est ce qui leur permet d'avoir conscience et de se développer. Depuis des décennies, tous les pouvoirs politiques manipulent les masses et les peuples à l'aide des médias complices qui s'affichent indépendants en surface alors qu'en réalité, ils participent pleinement à la désinformation et à la propagande des oligarchies.

Internet est arrivé et a introduit un espace de liberté. Un vent de renouveau souffle, car nous sommes nombreux à désormais percer les secrets du système qui nous étaient cachés auparavant.

Surtout, internet est le monde du gratuit et a éclaté la structure des coûts. Aujourd'hui, avec très peu de moyens financiers, il est possible de publier beaucoup d'informations, parfois très pertinentes, souvent plus pertinentes que les journalistes officiels...

Si le pouvoir politique a admis avec les années l'énorme brèche d'internet dans leur contrôle et le fait qu'ils ne puissent abreuver l'intégralité des populations de leurs conneries sans fin, il semblerait au vu de la réaction récente que les médias corrompus associés aux politiques encore plus corrompus, n'acceptent pas la mise à mort de leur modèle économique. Rappelons que la diffusion de journaux et presse repose sur un financement par la publicité, elle même financée par le big business. Les médias appartiennent massivement aux oligarchies. Bref, tout ce petit monde vivait peinard depuis plusieurs décennies en circuits presque fermés, nous tondant et nous manipulant.

Aujourd'hui, lentement, mais surement, cette organisation s'écroule. 

Alors, ils réagissent et tentent comme ils savent le faire de pondre une loi et des taxes sur des boucs émissaires. Aujourd'hui, ils menacent google et réclament des compensations. Google répond qu'il va déférencer toute la presse (j'en rêve et j'en salive d'avance...) s'il est contraint de payer cette taxe.

C'est le choc des cultures auquel nous assistons. Le passé contre l'avenir. Il faut soutenir Google, il en va de notre liberté. Même si de manière stratégique, il serait préférable que les pseudos dirigeants à la tête de la France forcent Google à payer cette taxe et que Google mette à exécution sa menace. Les pauvres journalistes n'auraient plus aucun lien de référencement en état de marche. Enorme ! Imaginez la quantité d'audience qui serait détournée vers des canaux probablement beaucoup plus efficaces. C'est ce qui peut arriver de mieux aux Français !

Il faut les voir et les lire les déclarations de ces pauvres éditeurs de presse qui sont menacés d'extinction à cause de Google qui détourne la pub à son profit. Cette taxe, c'est normal : elle est juste et c'est une question de morale... ben voyons. 

Je propose qu'on accorde à tous les employés de google un abattement fiscal sur le revenu comme celui auquel les journalistes ont eu le droit pendant longtemps... Si google est un média, hein ?....

Charles Dereeper 
Poster un commentaire

9 commentaires

  • Lien vers le commentaire Charles Dereeper mercredi, 31 octobre 2012 11:46 Posté par Charles DEREEPER

    Objectifeco ne fait pas de pub comme tous les autres, car 1 - le site est trop petit pour générer des sommes qui m'intéresse et 2 - parce que je déteste les liens google dans les sites de contenus. je trouve que ca fait pas propre ! Voire pas sérieux. j'avoue, c'est une vision perso...

    Mais clairement, quand j'aurais fini de lancer ce site (je rappelle que nous sommes à un niveau intermédiaire, chaque jour ou presque, de nouveaux trucs sont développés sur le site), il y aura de la pub d'une manière directe ou indirecte, vers des produits que j'estime être constructifs pour les gens qui veulent se développer économiquement.

  • Lien vers le commentaire alex6 mardi, 30 octobre 2012 21:52 Posté par alex6

    @letoxis:
    Qu'est -ce que c'est que cette reflexion? En quoi Google qui paye peu de taxe est-il un obstacle pour votre entrepreneur?
    Le cas de Google demontre au contraire la justesse d'un des principes fondamentaux du liberalisme: tout marche, meme le plus reglemente et dirige, se retrouve tot ou tard en concurrence avec d'autres systemes.
    Il n'y a donc strictement rien a faire a propos de Google et il faudrait laisser les autres se debrouiller ou disparaitre.
    Il n'y a strictement aucun interet a laisser le systeme actuel en place, la presse francaise est de tres mauvaise qualite, qu'elle disparaisse ou se mette au niveau de la concurrence, point.

  • Lien vers le commentaire LETOXIS mardi, 30 octobre 2012 13:48 Posté par letoxis

    Bonjour Charles,

    effectivement les chiffres sont éloquents, et affligeants.

    Je reviens à la problématique du contenu. Aujourd'hui, un entrepreneur qui désire diffuser du contenu sur internet depuis la France et en tirer un bénéfice  se heurte :
    - à la presse classique, hypersubventionné
    - à google, qui paye peu de taxe.
    - à une fiscalité exorbitante

    pour moi, les obstacles sont de nature commnunistes (monopole d'état et subvention) et  libéraux (distorsion de concurrence par des taxes différentes).
    Le fait de faire payer Google laisse le système en place au lieu de le réformer, mais il n'est pas possible pour tout le monde d'émigrer .

    Au fait, pourquoi objectif eco (dont le serveur n'est sans doute pas en france) ne fait pas de pub comme Google ?


    L

  • Lien vers le commentaire Charles Dereeper mardi, 30 octobre 2012 12:03 Posté par Charles DEREEPER

    En plus, la presse française paye des impots que goole ne paye pas ? Arretons la farce. La presse francaise a besoin de subventions pour ne pas couler. Elle ne rapporte rien du tout à la France.

    Voici le détail des 500 millions qu'elle va toucher sur le dos de la collectivité pour raconter les salades des politiciens...

     http://www.objectifeco.com/economie/politiques-economiques/depenses-publiques/500-millions-daides-directes-a-la-presse-en-2013.html

  • Lien vers le commentaire zoulou2 lundi, 29 octobre 2012 23:42 Posté par zoulou2

    Le deferencement, je suis a 100% d'accord.

    Imaginez les resultats de Google, sans la propagande, sans la soupe de mensonges...

    Fait le Google.

  • Lien vers le commentaire alex6 lundi, 29 octobre 2012 22:58 Posté par alex6

    @letoxis:
    Le fameux argument de la concurrence deloyale... c'est en general le dernier qui est avance, quand on sent que son business model est en train de disparaitre et que l'on refuse de l'accepter.
    Alors que ce que produit la presse nationale est encore a la limite bon pour se nettoyer l'arriere-train, cette derniere ne trouve rien de mieux que de venir pleurnicher dans les jupes de l'etat nounou qui la subventionne deja grassement.
    Il est grand temps que cette presse de connivence disparaisse, si c'est grace a Google, je dis tant mieux.

  • Lien vers le commentaire Charles Dereeper lundi, 29 octobre 2012 21:38 Posté par Charles DEREEPER

    euh, ce n'est pas cuisine plus, santé je vis à 90 ans ou peche pif magazine qui pleurent dans les jupes du pouvoir pour éclater la tete de google... ces petites structures n'ont aucun droit de cité chez les socialistes... il faut rester lucide sur la réalité. les médias qui désinforment pour le compte des politiciens, ce sont les grands groupes

    quand à l'histoire des taxes, elle ne tient pas la route. rares sont les groupes de presse à payer des taxes... entre l'absence de TVA, l'absence de frais de port, les remises d'impots pour les salaires des journalistes, franchement, la concurrence déloyale marche dans le sens inverse. Google paye des taxes aux USA, probablement bcp plus que ne le font les groupes de presse francais... 

  • Lien vers le commentaire LETOXIS lundi, 29 octobre 2012 20:00 Posté par letoxis

    Indépendamment des contenus et d'un certain point de vue, Google est responsable  d ' une concurrence déloyale puisque pas ou peu assujeti aux taxes francaises.
    La question de fond est davantage la mondialisation de l'information qui s'affranchit des ex  zones protégées.
    Même si les médias traditionnels sont +/- accomodants avec le système, beaucoup de personnes consultent de l'information banale : cuisine, voyages, santé,......
    et là google fait mal.....

    letoxis

  • Lien vers le commentaire Henri Dumas lundi, 29 octobre 2012 18:54 Posté par Henri Dumas

    Accord à 500%, sans aucune restriction.
    Bravo Charles.