Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Joseph Pietri

Joseph Pietri

Titulaire notamment d'un IUP Management et Gestion des Entreprises à Sophia Antipolis, je fais mes premiers pas au sein du réseau AssurFinance des AGF (Allianz). Animé par l'esprit d'entreprendre, j'ouvre dès 2004 mon cabinet de Conseil en Gestion de Patrimoine Indépendant à taille humaine en Haute-Corse. Je considère l'Analyse Technique comme étant un outil incontournable à la prise de décisions en matière d'Investissements.
Par ailleurs, la musique est ma passion. Elle m'aide à trouver un certain équilibre...
Vous trouverez sur YouTube quelques unes de mes compositions personnelles de "Dream - Trance" sous le pseudo de "Mike Hypson". Elles vous délivreront une facette de ma personnalité.
Créer et partager est source de richesse.
C'est la base de tout en société.


promospeciale

Emplois d’Avenir…..ou Emplois du Passé ????

Audience de l'article : 2015 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
Voilà quelques jours que je lis sur le journal local, le matin pendant le café au bar du coin, cet article consacré à une page toute entière. Quand on veut faire en grand on ne s’interdit rien et on va jusqu’au bout de ses idées !

Après tout, à partir du moment où ce n’est pas son propre fric, pourquoi s’en priver n’est ce pas !


alt


Au moment où tout part en vrille, et en attendant au passage la nationalisation des hauts-fourneaux de Florange, l’Etat dans son extrême bonté omniprésente propose ou se paye le luxe, tout dépend comment on prend la chose, de financer non pas des Emplois Jeunes, ça fait ringard et puis finalement c’était pas le must à ce qu’il parait…

http://www.senat.fr/rap/r00-025/r00-0254.html#toc11

http://www.senat.fr/rap/r00-025/r00-0258.html#toc21

…mais de financer, ATTENTION CETTE FOIS C’EST LE SUPER MEGA PLAN D’EMBAUCHE QUI VA TOUS NOUS SAUVER…des Emplois d’Avenir.

Ah, la vie en rose, y a pas à dire c’est quand même F.A.B.U.L.E.U.X.

Et ça tombe bien car dans F.A.B.U.L.E.U.X., il y a « Fable » !

Je ne sais plus comment dire, mais la politique c’est de l’art, ou la grande classe pour nous prendre pour des … hum hum, des imbéciles, désolé j’ai failli me lâcher.

Sinon j’ai un scoop ! Quand ces Emplois Jeunes, euh, d’Avenir, ah je vais y arriver mais j’ai du mal avec le réchauffé moi…ont été dépoussiérés du placard, et mince, préparés et travaillés durant plusieurs jours, eh bien figurez vous que j’étais là !

Oui, j’étais là, dans la pièce à huit clos, avec les principaux auteurs de ce fabuleux plan juste pour que chacun ait une vie magnifique.

Laissez-moi vous conter la chose :

- Ministre 1 : Bon mon pote, c’est qu’on a peu de temps devant nous alors, comment on va distribuer les plateaux repas pour les gugus qui ont voté pour nous ? 

- Ministre 2 : On s’en fout, on reprend le plan Jospin d’il y a plus de 10 ans, on lui met un coup de peinture et on refourgue la camelote au prix fort.

- Ministre 1 : Tu plaisantes, on va se faire repérer.

- Ministre 2 : Mais noooooooon, les français ont la mémoire courte et en plus ils aiment bien les belles histoires qui se terminent bien. Va demander toi à un jeune qui est Jospin. Je te parie l’apéro qu’ils te disent que c’est soit un compositeur soit un joueur de foot ! Alors qu’est ce qu’on s’en fout hein.

- Ministre 1 : T’es un malin toi, je savais que t’aurai des idées géniales.

- Ministre 2 : Attends ! Le top du top c’est qu’on balance le max d’Emploi de M….. heu d’Avenir en 2013 pour bien passer la savonnette là où il faut comme il faut, ainsi on prépare le terrain comme il se doit pour les élections municipales de 2014. Et là on rafle la mise à tous les niveaux.

En plus avec l’UMP qui se tire un missile dans le pied, je crois qu’on est tranquille pour un bon bout de temps, hi hi hi !

- Ministre 1 : Tu es trop fort ! Heu, mais comment on fait car on n’a plus de sous, les caisses sont vides ?

- Ministre 2 : Fastoche ! On pompe un max de fric à tout le monde, on emprunte encore un peu, de toute façon on n’est pas à quelques Milliards près, et puis je te rappelle ho ho ho, hi hi hi, que c’est pas les nôtres !

- Ministre 1 : Ah oui j’avais encore oublié. Dingue ça, après toutes ces années à gagner du fric à raconter de belles promesses, j’ai encore des soubresauts de bon sens. Faut dire que les salades qu’on raconte sont si énormes que des fois je me demande si ceux qui les gobent ne le font pas un peu exprès, hi hi hi.

- Ministre 2 : Allez, viens on s’casse, j’ t’invite. On va s’boire un coup au frais du pays. Et arrête de te prendre la tête, tu vas voir tout va bien se passer.

- Ministre 1 : Ouais t’as raison, allez à ta santé, et tant pis pour les autres ! Tchin!


 
Je vous souhaite à toutes et à tous, Emplois d’Avenir, Emplois du Passé, Emploi du Passif et tutti quanti, une très bonne semaine en chantant et en dansant.


Et vive l’instant présent,


Joseph Pietri
Poster un commentaire