Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Dereeper

Charles Dereeper

J'aide les humains 

1 - à se libérer du système socialiste

2 - à financer leur liberté via les marchés financiers et le business online

3 - à vivre mieux et à se comprendre mieux 

J'ai créé en 2010 Objectif Eco et je l'ai entretenu depuis en réunissant des auteurs animés par les mêmes convictions que les miennes et des lecteurs à la recherche de solutions pour ces mêmes problématiques.



GRATUIT !
Téléchargez le livre
JOUER A LA BOURSE QUAND ON TRAVAILLE
(10.000 ventes à 40€).
Le lien est ici



----------------------------------------------------


ME SUIVRE PAR EMAIL 
4 THEMATIQUES



==> VIVRE (sens de la vie - oublier le temps qui passe - créer avec passion - se libérer du socialisme asservissant) 
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-vivre/



==> BUSINESS ONLINE (enrichissement, l'entrepreneuriat, la création de valeur économique, la vente digitale, la productivité, l'automatisation)  
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-business-online/




==> FINANCE (trading investissement macro économie / niveau intermédiaire ou expert) 
 http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-finance/



==> EXPATRIATION (comment fuir et vivre sur la planète terre en oubliant la notion de pays) 
 
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-expatriation/

.

charlesjungle
charleshongkong

promospeciale

Collaborer avec son voisin ou le détruire - voilà ce que m'a enseigné l'histoire économique moderne - perso, j'ai choisi mon camp

Audience de l'article : 3154 lectures
Nombre de commentaires : 4 réactions
Il faut accepter ce qu'est la France. J'ai eu du mal. Mais ma vie internationale m'a aidé, par analogie entre les pays et les systèmes.

La clef qui m'a longtemps échappé est que la compétition entre groupe d'humains reste définitivement vivace quelque soit le niveau de développement économique ou social et culturel. La France n'échappe pas à ces caractéristiques humaines. C'est moi qui ait un souci idéaliste. Je croyais à un songe qui n'existe pas. La France n'est qu'un vulgaire champ de bataille et j'appartiens à celui des perdants. J'ai donc du fuir...

Aux USA, la guerre entre les riches et le peuple est claire et on connait désormais le résultat avec ce graphique qui a suscité 12.000 lectures quand je l'ai publié...

elitequideconne

Les pauvres ont perdu ! Le niveau de vie stagne ou régresse tandis que le top 1% explose !

En même temps, j'ai découvert avec stupéfaction quelques chiffres sur les campagnes électorales qui expliquent probablement la situation. En 2012, 2,6 milliards US ont été dépensés par les candidats contre quelques centaines de millions de dollars au début des années 2000. Et pour 2016, on annonce un doublement des dépenses à 5 milliards US ! 5 milliards US de dépenses électorales pour un show, une course à la Maison Blanche. 5 milliards US donnés à deux camps, évidemment, cela fait pas mal de corruption future car un paquet de donateurs investissent en ayant une petite idée derrière la tête.

Je me refuse à accepter l'idée qu'il existe aux USA autant de charité gratuite...

Donc une fois qu'on a reçu des milliards pour gagner le pouvoir, le temps des arbitrages entre groupe d'humains est sur le bureau et on le sait maintenant, le politicien arbitre en faveur de son donateur et non du bien être du peuple. Hé oui, le donateur a souvent un intérêt divergent du bien être du peuple...


En France, il existe aussi un énorme conflit entre deux camps (non non, l'UMP et les socialos, ou les extrêmes, c'est une rigolade pour distraire l'attention des paumés).

Les riches et l'économie privé ont perdu la guerre au profit des fonctionnaires bureaucrates. L'image est sans appel ci dessous !


http--institutdeslibertes.org-wp-content-uploads-2015-04-image009-600x321

Quand cette image a été montrée à un adepte du modèle social français, sa réaction m'a éclairé. Il en avait rien à foutre et trouvait cela normal. Aucun sens de la collaboration. Ce qui explique d'ailleurs les résultats aberrants à tous les sondages du moment. On détruit toute notre puissance économique et les deux tiers ou les trois quarts des français applaudissent comme des ânes !

L'économie privée en France est menacée d'existence comme on le voit sur les courbes : elle sert juste désormais de pompe à finance pour des parasites qui ne sont même plus capables de comprendre leur dépendance... Ils pensent être capables de se passer de la fibre créatrice du privé. Pourtant, la seule chose qu'une économie publique créé, c'est de la dette...

Je tire deux conclusions majeures.


En 2007 / 2008, une crise financière a fait péter un boulon et exacerber toutes les tensions sociales des différents modèles. Chaque modèle est parti en couille, chacun dans sa logique, les riches aux USA, les fonctionnaires en France, l'Allemagne vis à vis du reste de l'Europe...

Et chaque année, les vainqueurs enfoncent les vaincus sans aucune pitié, ni conscience.

Les courbes parlent d'eux mêmes.

Je veux bien qu'on fasse une erreur un an, deux ans, trois ans... mais là, on parle d'une connerie qui dure depuis 7 à 8 ans... Aucun hasard. Il s'agit d'un phénomène structurel !


La deuxième conclusion, c'est une vérité plus que dérangeante. Il n'existe pas de collaboration définitive chez les humains.

Tôt ou tard, un groupe finit par bouffer les autres.

Le côté ridicule des fonctionnaires français, c'est qu'ils justifient leur victoire par le fait qu'il faut corriger cet état animal de non collaboration alors qu'ils sont les premiers à éventrer l'économie privée à leur propre profit.

Mais je dois me montrer beau joueur : ils ont gagné la partie et vivent leur heure de gloire !



On ne collabore pas avec son voisin, on le domine ou on se soumet.... ou on fuit...


Voilà ce que nous enseigne l'histoire économique moderne.

La Chine est devenue championne à ce jeu avec des comportements non fair play et des rapports de force totalement assumés. Les USA sont dans l'excès le plus total au niveau militaire. Je ne vais pas dresser la liste de tous les combats infinis qui peuplent la terre. Sans parler du monde végétal et animal.

Bref, il n'y a aucune collaboration à attendre entre humains. Il faut se battre ou baisser son froc.

Charmant non comme programme ?

Il paraît qu'on signe tous au moment de notre naissance et qu'après on oublie notre destin qu'on aurait choisi... Sinon, ce ne serait pas marrant la vie que de tout savoir à l'avance ce qu'on va vivre...

Sérieux, vous auriez signé vous si on vous avait dit que l'expérience de la vie humaine sur terre ressemblait à ca ?

Perso, je sais pas ce que j'ai signé quand je suis né, mais c'est nul et non avenu... hihihihi. J'en ai plus rien à foutre. Je bousille désormais tout ce que je peux dans mon viseur. Pas de quartier. La collaboration, j'ai perdu mon dictionnaire français sur le sujet.

Si vous lisez mes blogs perso sur le Costa Rica ou la Thaïlande, vous finirez bien par comprendre que cela me heurte frontalement. Mais la vérité, c'est qu'il n'y a pas le choix.

Dominer, se soumettre ou fuir... y avait pas la case se soumettre dans mon formulaire de naissance. Je n'ai pas pu cocher l'option...

Charles Dereeper

Poster un commentaire

4 commentaires

  • Lien vers le commentaire karlusson jeudi, 23 avril 2015 07:54 Posté par karlusson

    et avec ton voisin de palier, c'est le même schéma ? Je vais vous enseigner le surhumain : le retour à la Communauté des hommes.

  • Lien vers le commentaire TAUZIN mercredi, 22 avril 2015 12:16 Posté par arobase

    Certes la lutte des groupes humains pour la protection et la conservation de leurs avantages ne date pas d'hier et notre pays en est un exemple remarquable.


    L'analyse des graphiques apparaît un peu rapide cependant car nous n'avons pas encore la tendance réelle de 2015.Il en ressort que la progression du PIB public peut laisser apparaître une inflexion cette année, sans pour autant que le PIB privé n'augmente de la différence c'est vrai. Tout n'est pas définitif et il faudra attendre 2017 (l'espoir fait vivre...) pour voir un dbut de confiance économique réapparaître si le contexte international le permet..


    Un point constaté cependant est qu'une grande partie des jeunes diplômés comprend que leur intérêt n'est pas sur notre sol.


    En tout état de cause ce n'est pas demain que les groupes humains arrêteront d'adopter cette attitude qui remonte à la nuit des temps : il est important de le montrer...

  • Lien vers le commentaire Charles Dereeper mardi, 21 avril 2015 08:29 Posté par Charles DEREEPER

    Je ne connaissais pas la phrase, mais 100% d'accord !

    c'est ce qui se passe ! 7 à 8 ans que les groupes dominants enfoncent les perdants !

  • Lien vers le commentaire Helios mardi, 21 avril 2015 08:01 Posté par helios

    "People of privilege will always risk their complete destruction rather than surrender any material part of their advantage."
    -- John Kenneth Galbraith, The Age of Uncertainty


    C'est ce qui se passe.