Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Dereeper

Charles Dereeper

J'aide les humains 

1 - à se libérer du système socialiste

2 - à financer leur liberté via les marchés financiers et le business online

3 - à vivre mieux et à se comprendre mieux 

J'ai créé en 2010 Objectif Eco et je l'ai entretenu depuis en réunissant des auteurs animés par les mêmes convictions que les miennes et des lecteurs à la recherche de solutions pour ces mêmes problématiques.



GRATUIT !
Téléchargez le livre
JOUER A LA BOURSE QUAND ON TRAVAILLE
(10.000 ventes à 40€).
Le lien est ici



----------------------------------------------------


ME SUIVRE PAR EMAIL 
4 THEMATIQUES



==> VIVRE (sens de la vie - oublier le temps qui passe - créer avec passion - se libérer du socialisme asservissant) 
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-vivre/



==> BUSINESS ONLINE (enrichissement, l'entrepreneuriat, la création de valeur économique, la vente digitale, la productivité, l'automatisation)  
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-business-online/




==> FINANCE (trading investissement macro économie / niveau intermédiaire ou expert) 
 http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-finance/



==> EXPATRIATION (comment fuir et vivre sur la planète terre en oubliant la notion de pays) 
 
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-expatriation/

.

charlesjungle
charleshongkong

promospeciale

Le pouvoir des banques centrales est réel !

Audience de l'article : 2866 lectures
Nombre de commentaires : 1 réaction
Qui n'a pas peur de l'avenir incertain de l'Europe, de l'Euro et des dettes monstreuses impossibles à rembourser ?

D'un autre côté, alors que l'Espagne ne pète pas le feu sur un plan économique (pour ne pas écrire qu'ils sont à la ramasse complet), tandis qu'en Italie, le ratio de 120% de dettes sur PIB ne dérange plus personne, nous pouvons voir les taux de ces deux pays redescendre à des niveaux corrects.

BCEtauxITASPA

Franchement, prêter à 4,5% à l'Italie est juste une blague... sauf si vous avez confiance dans la toute puissance de la BCE qui fera ce qu'il faut pour que tout se passe bien...

La BCE a finalement réussi à rétablir la confiance par la force. Les oligarchies financières ont repris le contrôle de la situation. Circulez, il n'y a plus rien à voir pour l'instant...

La question qui finit par se poser, c'est : et si ce système perdurait ?

Je veux dire, les indices boursiers sont au plus haut en terme de valorisation. L'économie ne va pas bien. Il n'y a pas de reprise économique ou de croissance. C'est uniquement la monétisation de la FED qui tient ce pipo en l'état. Tout est fictif. Depuis des années maintenant. Plus personne n'y trouve rien à redire. Pourquoi ne pas alors se demander si des ratios de 150 ou 200% d'endettement sur PIB pour les Etats puissent s'installer progressivement dans le paysage sans provoquer de cataclysme ?

Dans pipoland, la nouvelle échelle de valeur n'a plus de lien avec la réalité ou ce qui avait lieu dans le passé...

Charles Dereeper

Poster un commentaire

1 Commentaire

  • Lien vers le commentaire TAUZIN dimanche, 04 août 2013 23:07 Posté par arobase

    Bonjour Charles que je n'ai pas le plaisir d'avoir encore croisé,

    Pour cet article du 31 juillet je partage le constat sur le pouvoir rénové des banques centrales et suis par contre heureux de cet état de fait.
    En effet je ne vous apprends pas que l'économie et les sociétés occidentales fonctionnent sur la confiance, bien plus que les lois et réglements*.
    Si le dérapage de l'endettement public est à contrôler et réduire on a pu constater que la FED gère l'endettement catastrophique des USA grâce à la domination économico militaire que cette puissance impose au monde.
    On voit bien que l'échelle de valeurs est tout-à-fait relative...**
    A ce stade il est donc important de parvenir à une gouvernance de la zone euro plus réelle ce que les mesures prises parviennent laborieusement à esquisser.
    Par ailleurs que représente un avoir financier dans le cas d'une guerre mondiale ou d'émeutes civiles ??? la société est donc bien bâtie sur un équilibre, de plus en plus incertain actuellement mais que les gouvernants tentent désespérement (et de manière parfois désespérante) de maintenir ....

    Merci pour votre critique régulière du système qui équilibre le silence assurdissant de nos médias métropolitains.
    Bien cordialement

    * Ces réglements pour lequels je partage le regret d'une effarante complexité et une  jungle où les entrepreneurs doivent se battre...
    **que vous soyiez puissants ou misérables.....je ne vous apprends rien