Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Sannat

Charles Sannat

Charles Sannat est diplômé de l’École Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d’Études Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information (secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires et intègre la Direction de la Recherche Économique d'AuCoffre.com en 2011. Il enseigne l'économie dans plusieurs écoles de commerce parisiennes et écrit régulièrement des articles sur l'actualité économique.

Charles-Sannat

Le FMI appelle à une réforme monétaire : personne n’y échappera !

Audience de l'article : 1910 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
Attention, progressivement, les mots se mettent en place et les idées avancent. N’imaginez pas que sous le calme apparent il ne se passe rien.

En effet, vous avez là la gestation de la réforme du système monétaire (SMI) qui ne manquera pas d’avoir lieu.

Notre SMI est hérité des accords de Bretton Woods, à la suite de la Seconde Guerre mondiale, et reflète les équilibres de cette époque.

Il va falloir refonder le SMI pour qu’il soit adapté à la configuration économique actuelle.

S’il est facile d’échapper à une crise boursière en ne détenant pas d’action, il est impossible ou presque d’échapper à une crise monétaire puisque tout est monnaie !

Soyez conscients que toutes les réformes monétaires se font toujours sur le dos des gens et des petits épargnants. Les gros, eux, courent toujours !!

Charles SANNAT



Le système monétaire international doit permettre à la Chine ainsi qu’à d’autres économies en développement de se rétablir et poursuivre l’intégration économique et financière de façon sécurisée, a déclaré Christine Lagarde.

La directrice générale du Fonds monétaire international (FMI) Christine Lagarde a appelé à créer un système monétaire international plus solide qui assurerait la sécurité des pays en développement :

“L’économie d’aujourd’hui est multipolaire, complexe et interdépendante. Nous sommes d’avis que le système monétaire international doit être plus solide. La Chine comme une des principales économies mondiales doit jouer un rôle majeur”, a déclaré Mme Lagarde au cours du Forum sur le développement à Paris.


La directrice du FMI a expliqué que le système exigeait une réforme car il a été élaboré dans le contexte de la crise financière mondiale de 2008, mais de nombreux changements ont eu lieu depuis. En particulier, la vulnérabilité financière, la volatilité des flux de capitaux, la répartition des risques financiers d’un pays à l’autre, des pays en développement aux économies développées. Les économies en développement sont les moins protégées par le système, a souligné Mme Lagarde.

“Nous devront veiller à ce que le système international de sécurité financière soit assez grand, global et qu’il fonctionne pour tous les participants”, a-t-elle ajouté.

La directrice du FMI a également souligné l’importance du renforcement de la coopération internationale sur les questions et problèmes qui affectent la stabilité de l’économie mondiale.

Source Sputnik







Poster un commentaire