Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Sannat

Charles Sannat

Charles Sannat est diplômé de l’École Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d’Études Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information (secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires et intègre la Direction de la Recherche Économique d'AuCoffre.com en 2011. Il enseigne l'économie dans plusieurs écoles de commerce parisiennes et écrit régulièrement des articles sur l'actualité économique.

Charles-Sannat

promospeciale

La BCE passe en mode “no limit”… Attention à vous!!

Audience de l'article : 1659 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
Dans cet article du Magazine Le Revenu, le journaliste revient longuement sur les dernières déclarations de Mario Draghi qui ont certes permis aux marchés de repartir de l’avant mais à un prix exorbitant en termes de communication puisque le Gouverneur de la BCE a du sortir son joker ultime, l’expression “no limit”.

D’ailleurs Le Revenu ne s’y trompe pas et commence son article par une citation d’Eric Bourguignon, directeur de la gestion taux et crédit et directeur général délégué de Swiss Life Asset Management (France), “la fuite en avant de la BCE devient source d’instabilité pour l’économie et la finance”.

Pour Mario Draghi,  «il n’y a pas de limite à l’utilisation des instruments monétaires dont elle dispose».

“Le message est donc on ne peut plus clair : la banque centrale va créer toujours plus de monnaie et porter ses taux encore plus loin en territoire négatif. À ceux qui ne l’auraient pas compris : on ne change pas une stratégie qui perd !”

Quelles conséquences? La ruine des épargnants évidemment et des détenteurs de capital!

Taux d’intérêt négatifs, monnaie qui va se déprécier par rapport aux autres devises, ou encore risque de krach obligataire majeur le jour où les taux remonteraient, en officialisant la fuite en avant monétaire Mario Draghi pose les bases de notre ruine.

Il ne faut pas lui en vouloir, car évidemment comme je le dis depuis des années, il n’y a plus de bonnes solutions. La mort par l’hyperinflation, ou la mort par la déflation et l’insolvabilité.

Dans tous les cas il faut protéger votre patrimoine. Cette déclaration d’intention du “No Limit” est très importante!!! C’est reconnaître d’une certaine façon que c’est la fin… J’attends tout de même de voir la réaction allemande, je ne suis pas certain que l’impression monétaire sans limite leur convienne… il va y avoir encore une crise en Europe et des sommets de l’ultime dernière chance.

Charles SANNAT

Source Le Revenu ici
Poster un commentaire