Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Jean Christophe Bataille

Jean Christophe Bataille

Je suis le chroniqueur économique et financier : http://futures-trading.fr/

Mes faits d'armes : avoir conseillé d'investir largement sur le marché boursier en mars 2009 alors que le CAC 40 était à 2500 et avoir prévu le délitement actuel des monnaies.

J'anticipe une sortie de la crise actuelle par la stagflation."

promospeciale

Le patrimoine actuel de Futures

Audience de l'article : 1038 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
Beaucoup de visiteurs me demandent la répartition actuelle de mon patrimoine pour les actifs placés à long terme. Je réponds bien sur que la mienne est adaptée à mon cas et qu'une répartition patrimoniale dépend de la situation de chacun.

Depuis mes derniers conseils de l'an dernier, mes allocations patrimoniales ont évolué un peu, mais sans grand bouleversement. Elles restent orientées vers l'inflation monétaire qui, insensiblement produit ses effets sur le prix des biens, des services et des revenus. Au delà de cette tendance à la hausse progressive des prix alimentée par les autorités monétaires et sous évaluée par les indices, le risque d'une crise systémique majeure avec hyperinflation n'est toujours pas écarté et un patrimoine protégeant contre l'inflation est pour moi la meilleure garantie pour l'avenir. La grande crise déflationniste prévue par certains n'a toujours pas vu le jour. La raison est toujours la même : les banques centrales produisent de l'inflation et si un jour les monnaies ne sont plus crédibles, nous aurons de l'hyperinflation.

Je continue donc a recycler mon immobilier comme souvent décrit dans ce blog et mon allocation sur la pierre grimpe un peu. Je dois approcher 60 %. Depuis 2006, je vends régulièrement de l'immobilier amorti (tout ce qui est hors plus-value) pour racheter de nouveaux biens avec une moitié à crédit pour bénéficier d'un effet de levier (financement d'une partie du bien par le locataire) et pour profiter de la dévalorisation des monnaies (les taux sont plus bas que les rendements nets d’impôts et que l’inflation réelle). En général, pour recycler le fruit de la vente, j'achète soit de l'immobilier commercial à fort rendement, soit de l'immobilier dans Paris sur les meilleurs emplacements à louer en meublé. Pour ce qui est récent, je viens de mettre deux appartements à la vente et j'envisage de faire un achat immobilier dans une grande ville allemande. Une info : l'immobilier repart nettement à Paris comme à Londres. En province, le marché repart aussi depuis septembre.

L'or (physique et mines) ne représente plus que 16 % de mon patrimoine après la baisse du métal jaune. Je conserve précieusement et, malgré une allocation déjà importante, je n'hésiterai pas à renforcer sur le physique en cas de baisse supplémentaire.

J'ai dans le cadre de l'assurance vie, des actions, des obligations émergentes en monnaies locales et des high yeld corporate. Je n'ai pas d'obligations souveraines occidentales ni supports en euros. Attention à l'assurance vie ! Hollande va s'en servir comme d'une vache à lait. Cela devient une enveloppe à arbitrer dans le contrat mais à garder jusqu'à sa mort pour ses enfants : il n'y aura alors pas de droit de succession pour 150 000 euros par héritier et pas d’impôt ! Pour cela, l'enveloppe ne doit pas dépasser 150 000 euros multipliés par le nombre d'ayant droits sauf si vous avez des sommes placées avant 1991 car dans ce cas, elles sont exonérées sans plafond. Pour le reste, il faudra passer à la caisse. C'est bien l'illustration du caractère paralytique de la politique de Hollande ! Plus il taxe, moins la monnaie circule !

J'efface enfin systématiquement une partie de mon ISF depuis des années avec des achats de forêts déductibles encore actuellement à 50 %.


Bon mois de novembre !
Poster un commentaire