Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Sannat

Charles Sannat

Charles Sannat est diplômé de l’École Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d’Études Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information (secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires et intègre la Direction de la Recherche Économique d'AuCoffre.com en 2011. Il enseigne l'économie dans plusieurs écoles de commerce parisiennes et écrit régulièrement des articles sur l'actualité économique.

Charles-Sannat

L’Inde affiche une meilleure croissance que la Chine

Audience de l'article : 1462 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
Très longtemps la croissance indienne était inférieure à la croissance chinoise.

Il faut dire que l’économie indienne, la structure sociale, politique et juridique de l’Inde, formidable nation et pays au demeurant, restent particulièrement rigides et le cadre pour faire du “business” est encore assez flou et compliqué.

Cela handicape donc grandement l’Inde. Cette croissance peut sembler très forte et ce serait une excellente nouvelle, hélas, je pense que ce sera une “pointe de croissance” de bien courte durée, car il n’y a aucune raison que brutalement, dans un monde en récession et sans que l’Inde n’ait mis en place de réformes majeures, la croissance s’envole!

Charles SANNAT


La croissance économique indienne a dépassé celle de la Chine fin 2015.

Au dernier trimestre 2015, le PIB indien enregistrait une croissance annualisée de 7,3%, contre seulement 6,9% pour la Chine (la plus faible de ces 25 dernières années pour le pays). Les autorités de New Delhi prédisent que sur l’année fiscale 2015-2016, qui s’achèvera fin mars, l’économie indienne atteindra son record depuis cinq ans avec 7,6% de croissance.

Selon les informations de la Direction centrale des statistiques de l’Inde, au troisième trimestre de l’année fiscale 2015-2016, c’est-à-dire entre octobre et décembre, le PIB indien a affiché une croissance annualisée de 7,3% — contre 7,2% l’année précédente. La croissance du PIB chinois était de “seulement” 7% en 2015.Le FMI rappelle que la croissance indienne avait déjà dépassé celle de la Chine en 1981, en 1989, en 1990 et en 1999. Selon le spécialiste Sajjid Chinoy de la banque JP Morgan, cette nouvelle donne est due en grande partie au cours pétrolier bas, qui a ajouté près de 1% à la croissance du PIB grâce à l’augmentation du pouvoir d’achat des compagnies, des gouvernements et des particuliers.

Par ailleurs, certains experts doutent de la véracité des statistiques indiennes et chinoises. Comme l’a déclaré l’économiste en chef de la banque indienne HDFC Abheek Barua, “les chiffres paraissent un peu exagérés”. D’après un autre économiste en chef de la banque indienne Yes Bank Shubhad Rao, ces informations ne corrèlent pas avec celles qui indiquent, notamment, des baisses dans le domaine agricole.Les opinions exprimées dans ce contenu n’engagent que la responsabilité de l’auteur.

Lire la suite:
Poster un commentaire