Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Cédric Froment

Cédric Froment

Sur ce blog je fais le suivi des actions sur le point d'exploser en bourse. Je vous apprends à les repérer et à les trader.

Les petites et moyennes capitalisations sont mon terrain de jeu favoris.

Grâce à mes stratégies, je passe moins de 30 minutes chaque soir pour gérer mon portefeuille de trading.

Si vous pensez devenir millionnaire en 3 clics, ce blog n'est pas fait pour vous.

Si vous souhaitez acquérir les outils pour devenir un spéculateur efficace, ce blog est une mine d'or pour vous.



  QUI SUIS JE ?

Je m’appelle Cédric Froment et cela fait plus de 10 ans que je spécule sur les actions.

Ma passion pour le surf et mon statut de trader m'ont amené à m'expatrier sur l'Ile Maurice en famille!

froment-cédricM2

Quand je ne suis pas à l'eau ou avec ma fille, je partage avec vous mes meilleures stratégies pour investir en bourse.

Pourquoi le plus horrible des radins antipathiques… réussit en trading ? (Et pourquoi vous devez devenir radin!)

Audience de l'article : 1787 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
Si vous avez lu des livres de trading ou participé à des formations de trading, vous devez avoir le cerveau formaté « je dois prendre ma perte sur mon stop loss ».

Si cette étape est absolument obligatoire pour être rentable sur les marchés, elle ne suffit pas pour réellement faire décoller un compte de trading.

Il y a plusieurs pièces à assembler pour faire fonctionner un moteur puissant.

Et une des pièces maitresse dépend directement de votre aptitude à être radin en bourse.
Devenir trader radin

Dans cet article je vais vous expliquer comment agissent les traders « supers radins» et pourquoi cet horrible trait de caractère doit absolument être développé chez vous, sur les marchés.

Penser en terme de ratio gain/perte ne suffit pas

Pour devenir un bon radin, il faut toujours risquer moins que ce que l’on est prêt à gagner.

Cela est surtout vrai si l’on fait du trading de tendance. Pourquoi ? Car les vrais grosses tendances se développeront moins de 1 fois sur 4 sur vos trades.

Le but du jeu est donc de conserver ses pertes à un niveau très bas les 3 fois sur 4 où rien ne se passe.

Mais cela ne suffit pas.

Pour véritablement faire exploser votre ratio gain perte, il faut remonter son stop loss initial sur des niveaux stratégiques dès que cela est possible.

Là on parle d’un acte digne d’un trader super radin. Seuls ceux-là verront leur stop loss initial exécuté moins de 1 fois sur 4.

« Si vous vous faites régulièrement exécuté sur votre stop loss, c’est que vous n’êtes pas un super radin »

2 exemples pratiques pour devenir un trader radin

Voici un 1er exemple sur l’action TFF cotée sur euronext

Cette action était une recommandation proposée dans la vidéo hebdomadaire pour notre club de traders.

Graphiquement il s’agissait d’un grand classique :

Devenir trder TFF In


  • Une grande et large consolidation de moins en moins volatile
  • Des volumes en parfaite cohérence avec la construction de la base
  • Un pivot parfaitement respecté
  • Et une cassure avec des volumes en augmentation (En 2 la zone de prise de position)
  • Un stop loss pouvait etre placé sous 54.50€, le dernier creux (En 1)

Le titre a pris une petite impulsion haussière avant de se retourner :

Devenir trader radin - out TONN.FRANCOIS FRES
Cliquez pour agrandir



Dans un cas comme celui-ci, la question d’un trader non confirmé serait : « mon stop n’a pas été touché et la tendance haussière ne s’est pas encore réellement développé….dois-je garder ma position ? »

La réponse est NON.

Lorsque vous êtes en position, tout ce que vous devez avoir en tête c’est de neutraliser le plus rapidement possible une transaction.

Autrement dit, il vous faut remonter votre stop loss vers votre niveau d’entrée pour diminuer au maximum la perte potentielle.

En générale on neutralise un trade autour du R1 (voir mon article sur la neutralisation des trades).

Cependant, dans de nombreux cas, le R1 n’est pas atteint.


« Il est pourtant possible de neutraliser ou de quasi neutraliser sa transaction avant le R1. »



Cela est rendu possible grâce au suivi de tendance sous le dernier vrai creux chartiste.

Si vous n’êtes pas à l’aise avec l’analyse discrétionnaire des cours de bourse, vous avez la possibilité d’utiliser un indicateur technique qui vous donnera des niveaux pertinents, comme c’est le cas dans la méthode de trading des leaders de marchés.

Si vous avez un petit peu plus d’expérience, vous pouvez faire ce travail avec votre propre interprétation des cours de bourse.

Cela n’est recommandé que pour les traders capables de suivre avec rigueur leurs règles de trading et de les moduler au contexte technique d’une action.

Sinon il faut oublié cette façon de faire.

Dans le cas de TFF, entre le 22 octobre et le 1er novembre, un creux était clairement identifiable (en 3) avant une nouvelle hausse.



Il s’agissait donc d’un niveau stratégique pour remonter son stop et réduire son risque à 0€.

Voici un 2eme exemple sur l’action AFFINE –  IML

Cette action était présentée parmi les opportunités de la semaine dans la vidéo hebdo de notre club de traders.

Les ingrédients techniques étaient en place pour une potentielle prise de position :

Devenir Trader radin IML
Cliquez pour agrandir



Puis le dernier creux est formé est un breadown. Il a eu lieu en 3 :

Devenir trader radin IML out


Il était donc possible de sortir de ce trade le 18 octobre quasiment flat (c’est-à-dire sans perte ni gain : au seuil 3 du graph).

Ou pour les retardataires le 1er novembre après un 2eme breadown en 4 sur le graph.

Nous sortons bien avant le niveau de notre stop loss initial en 1, et cela permet de faire une énorme différence de performance à la fin de l’année sur une centaine de trade.

.

Cette obsession hante les traders rentables !

Il est rare de se faire exécuter sur son niveau de stop loss initial. Si cela vous arrive trop souvent c’est que vous le serrez trop.

Car dans une majorité de cas, vous serez amené à couper vos trades avec :

  • une petite perte
  • un petit gain
  • un flat
Et cela dans le seul but de réaliser une minorité de trades avec des ratios « gain/perte » supérieurs à 2,3,4…8

Car c’est sur ce dernier point que se construit toute la performance d’un compte de trading.


Devenez le trader le plus radin du marché : c’est une véritable qualité

Vous savez désormais que les traders ne sont pas obsédés par l’argent à gagner mais plutôt par l’argent qu’ils peuvent perdre.

En effet cette pathologie leur permet d’affronter avec succès plus des 3/4 des opérations qu’ils rencontrent au cours d’une année.

Vous n’êtes pas convaincu ?

Regardez les statistiques de notre trader vedette français Sylvain Duport.

Poster un commentaire