Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Tanguy CARADEC

Tanguy CARADEC

Je suis investisseur et blogueur, à la fois passionné de l’investissement et curieux du fonctionnement de notre monde moderne.  A l’age de 16 ans, j’ouvre mon premier PEA au Credit Mutuel, placé sur un fonds indiciel CAC 40. Coup de chance, en 1 an le gain est de près de 50%. Depuis, je sais que l’on peut gagner en bourse… j’apprendrai plus tard que l’on peut aussi perdre.

4 ans plus tard, je commence des études en école de commerce, à l’ESSEC et je cherche un investissement pour financer en partie mes études (qui coutent cher à mes parents). Le rendement des actions est depuis plusieurs années supérieur à 10% par an (nous sommes en 1999) et je réfléchis à faire un prêt étudiant à 4% pour le placer sur les marchés actions. Au même moment, je tombe sur une offre de la Société Générale proposant un produit garantissant (croyais je à l’époque, en fait un produit structuré), sauf accident exceptionnel, un rendement de 40% sur 3 ans. Ni une, ni deux, je vais ouvrir un compte à la Société Générale, emprunte le maximum possible et soucrit au placement en récupérant au passage la différence sur mon compte. Le placement devant à échéance rembourser 100% de mon prêt et de ses intérêts. Mais je comprends plus tard que je parie au pire moment, nous sommes en pleine bulle internet et le placement soi-disant garanti sera en fait une grosse perte étant investi entièrement en actions.

A la sortie de l’école, mes premiers salaires contribuent à rembourser mon prêt étudiant et je fais une pause dans mes investissements. Puis le prêt soldé, je m’intéresse de nouveau à la bourse en particulier à l’analyse technique, mais aussi aux turbos, sans grand succès. je dois remettre en question l’enseignement que j’ai reçu et décide d’apprendre à investir. A force de lire et d’apprendre auprès de mes mentors, je finis par comprendre plusieurs lecons essentielles pour réussir ses investissements. J’ ai diversifié mes investissements avec l’ immobilier et l’ or, et je peux envisager à présent de devenir libre financièrement sans travailler jusqu’à 65 ans.

Mon objectif est de continuer à développer mon patrimoine ainsi que de partager mon expérience pour vous aidez à vous aussi investir et devenir libre.

Tanguy Caradec

promospeciale

Comment faire pour acheter des actions lorsqu’on est novice?

Audience de l'article : 1634 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
En parlant autour de moi de mes investissements en actions, j’ai souvent beaucoup de retours de personnes qui n’ont jamais investi en bourse et qui se demandent comment faire. J’espère que cet article vous aidera.

1. Faut-il passer par votre banque ?

Je vous conseille d’ouvrir un compte chez un courtier en ligne car leur offre est bien plus économique: Il en existe de nombreux sur le marché. Voici un lien vers un comparatif de courtiers en ligne.
Leurs principaux avantages par rapport à une banque traditionnelle sont l’absence de frais de garde, des frais de courtage réduits mais aussi un plus grand choix de supports d’investissement.


2. Faut-il ouvrir un compte-titres ou un Plan Epargne en Actions (PEA) ?

Je vous conseille de commencer par ouvrir un PEA car son cadre fiscal avantageux vous permet d’être faiblement imposé sur vos plus-values et vos dividendes.
Cet avantage est la contrepartie de quelques contraintes:

  • Il doit être investi en titres éligibles, c’est-à-dire principalement en actions de sociétés de l’Union Européenne. Vous ne pourrez pas acheter d’actions américaines en direct. Toutefois des trackers US sont éligibles au PEA
  • Il faut avoir son domicile fiscal en France
  • Tout retrait avant 8 ans à compter de la date d’ouverture implique la clôture du PEA. Des retraits partiels après 8 ans sont possibles mais vous ne pourrez plus alimenter votrePEA.
Si ces contraintes sont trop fortes, vous pouvez tout à fait ouvrir un compte-titres. A titre personnel, j’ai les deux. Je privilégie les achats de sociétés européennes dans le PEA et j’achète le reste via le compte-titres.

3. Quel montant d’ordre faut-il passer ?

Je vous conseille d‘investir régulièrement l’argent que vous souhaitez investir en bourse plutôt que de tout placer d’un coup. Quand on ne connait pas quelque chose, il vaut mieux commencer petit. De plus, vous lisserez les à-coups du marché et éviterez d’investir tout votre argent au plus haut.
Pour savoir quel montant minimum passer, il faut regarder ce que votre courtier va vous facturer.
Il y a un minimum facturé par transaction donc pas la peine d’acheter par tranche de 10 euros. Je vous conseille plutôt d’investir au moins 1,000 euros par transaction quitte à acheter tous les trimestre plutôt que tous les mois.

4. Peut-on acheter des actions dans une autre monnaie que l’euro?

Vous pouvez acheter des actions suisses, anglaises ou encore américaines. Il suffit d’alimenter votre compte en euros, c’est le courtier qui va s’occuper du taux de change.
Une autre alternative est d’ouvrir un compte-titres en dollars aux USA mais je ne vous le recommande pas si vous êtes novices.

5. Faut-il acheter des actions à 500 euros ou à 50 euros?

Le prix unitaire d’une action n’a aucune importance, tant que vous pouvez acheter une action. En effet, la capitalisation boursière d’une entreprise, c’est à dire sa valeur hors dettes est la multiplication entre le prix de l’action et le nombre d’actions en circulation. Une société peut donc tout à fait décider de diviser le prix de son action par 10 et de multiplier son nombre d’actions par 10 sans que la valeur de la capitalisation boursière change. Vous ne devez donc pas regarder le prix unitaire de l’action mais sa capitalisation boursière.

6. Quelle stratégie adopter ?

Analyse technique, approche core/satellite, diversification émergents, pari sur les valeurs de l’eau, warrants, turbos, produits structurés…. Pour investir en bourse, les modes sont nombreuses et les produits florissants . J’investi depuis 20 ans en bourse et j’ai testé une grande partie de ces méthodes avec pertes et profits. Le constat est qu’il est beaucoup plus facile de perdre de l’argent en bourse que d’en gagner. Une statistique américaine dit d’ailleurs que 95% des américains qui boursicotent perdent de l’argent. Le trading, c’est un métier. Mais il est tout à fait possible de gagner en bourse en suivant des méthodes qui marchent. Mon conseil est simple: évitez toutes ces modes ! Il vous reste au final un choix assez simple entre deux méthodes.

Poster un commentaire