Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Caroline Domanine

Caroline Domanine

Entrepreneur, coach et trader…

…autodidacte et fière de l'être!

Je pense que chacun peut avoir sa chance s'il est prêt à y mettre le prix. Convaincue du pouvoir que nous avons tous sur notre vie, je me lance avec toujours plus d'énergie et de joie vers de nouveaux défis.

Trader par amour pour la liberté, coach par passion du partage, entrepreneur par besoin de créer; je crois que c'est notre comportement qui sera seul maître de nos performances. Parce que nos compétences techniques ne suffiront  pour gagner, développons nos compétences comportementales avec des questions et des outils simples à mettre en place !

Mon Blog : http://psychotrade.fr/


Soigner la confiance

Audience de l'article : 1557 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
La confiance, ça va, ça vient et c’est comme l’argent, quand ça vient, ça va.

Souvent, notre niveau de confiance baisse imperceptiblement, petit à petit, perte après perte. Il est bien rare que le matin, nous ayons parfaitement confiance en notre système de travail et que le soir lorsqu’on se couche, on ne veuille plus en entendre parler.

A moins évidemment que vous n’ayez pas respecté votre système et qu’il n’ait pas servi de rempart à votre folie, la confiance reste stable et le doute s’insinue imperceptiblement, jour après jour et dans ce cercle vicieux, les pertes augmentent, faisant perdre encore de la confiance, augmentant les pertes, etc.

Le mécanisme est enclenché et la descente aux enfers commence: la perte de confiance donne plus de place à vos instincts naturels (souvent néfastes en trading) , votre trading devient purement réactionnel et peu à peu, votre discipline s’émousse.

Les actions que vous pouvez mener alors sont malheureusement assez banales: reculer ou supprimer vos stops, rentrer en position pour de mauvaises raisons, augmenter votre exposition ou rester tétanisé devant la perte…

La confiance, ça se travaille, ça se soigne, ça se protège.

Comment ?

Chacun voit midi à sa porte, mais voici quelques idées :
• Régulièrement opérer des back-test, même courts
• Optimiser la politique de gestion
• Débriefer vos reporting
• Sous-peser la viabilité et l’utilité de vos indicateurs
• Confronter vos prises de décisions passées à la réalité du marché

Mon père me disait lorsque j’étais adolescente : « la confiance n’exclut pas le contrôle », qui aurait cru que je partagerai un jour cet avis ?

Rendez-vous service, augmentez votre confiance légitime.
Poster un commentaire