Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Caroline Domanine

Caroline Domanine

Entrepreneur, coach et trader…

…autodidacte et fière de l'être!

Je pense que chacun peut avoir sa chance s'il est prêt à y mettre le prix. Convaincue du pouvoir que nous avons tous sur notre vie, je me lance avec toujours plus d'énergie et de joie vers de nouveaux défis.

Trader par amour pour la liberté, coach par passion du partage, entrepreneur par besoin de créer; je crois que c'est notre comportement qui sera seul maître de nos performances. Parce que nos compétences techniques ne suffiront  pour gagner, développons nos compétences comportementales avec des questions et des outils simples à mettre en place !

Mon Blog : http://psychotrade.fr/


Pourquoi les articles de Neuro-trading ne servent à rien…

Audience de l'article : 1555 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
J’ai conscience de l’impression désabusée que peut donner ce titre, volontairement provocateur. Et pourtant, que nenni, il ne constate qu’une réalité cruelle et générale.
Alors oui, pourquoi ce site ne sert à rien ? Les raisons que je vais invoquer sont multiples, comme toujours !

1- Je n’ai aucune formule miracle
Dans cette problématique de la performance mentale, tout un chacun aimerait trouver des réponses toutes faites, une sorte de kit prêt à l’emploi qu’il vous suffirait de suivre scrupuleusement pour devenir en 8 étapes le trader maîtrisé et froid que vous rêvez de devenir.
Si la stratégie et la mise en place d’un système peuvent suivre des étapes logiques et généralisées, soigner votre mental est un parcours personnel et chacun doit trouver son chemin. Avec les articles que j’écris depuis maintenant 3 ans, je m’efforce de donner des pistes, des points de repères que je sais viables, mais c’est un peu comme à la foire-fouille, certains exercices, certaines idées font écho en vous et d’autres non.

2- Mon message n’est pas glamour
Sur internet, on trouve de tout : de la solution miracle diablement marketée par un gourou qui vous promet amour, gloire et beauté à l’expert compétent, mais peu sûr de lui, il y a tout un dégradé, mais ils ont souvent un point commun : vendre le rêve délirant que vous pouvez réussir sans vous en donner la peine.
Alors évidemment, quand j’arrive derrière et que je vous vends du travail, de la régularité et de la difficulté, vous avez envie de vous dire que je fais fausse route, que je coupe les cheveux en 4 et qu’un RSI ou un MACD suffiront amplement …

3- On s’intéresse à la psychologie quand on a déjà bien morflé
Il va donc vous falloir essuyer moult échecs avant de vous rendre à l’évidence : c’est bien vous qui cliquez sur le mulot et pas un autre. Vous avec tout ce que vous êtes, vos blessures narcissiques, vos fantasmes d’argent facile, votre égo sur ou sous-dimensionné.
Vous êtes prêts à faire tous les efforts nécessaires pour compiler des indicateurs, pour calculer une exposition juste ou pour configurer des sorties judicieuses, mais revenir sur votre identité et remettre en question des schémas de comportements avec lesquels vous cohabitez depuis des lustres, c’est autre chose et l’intérêt pour la psychologie n’est que le dernier recours, alors qu’il devrait être le premier. Les efforts que ce travail demande sont importants et même dangereux, il vous pousse à remettre en question vos motivations et vos modes de fonctionnement, impactant l’ensemble de votre vie. Seuls ceux qui ont réellement envie d’évoluer passeront le cap.

4- C’est au moment où vous avez besoin de vous en souvenir que vous l’oubliez
Voici la grande difficulté dans la gestion psychologique en trading : c’est au moment où vous en avez le plus besoin que vous êtes le moins apte à vous en souvenir.
Exemple: vous êtes en position, le marché retrace ou se retourne et vous êtes en perte latente. Vous commencez à stresser et tout ce que vous savez, tout ce que vous avez lu sur Neuro-trading est tout à coup oublié au profit de vos instincts les plus archaïques. La seule chose qui vous importe est de fuir ou de lutter. La configuration réelle du marché ? Vous ne la voyez plus ! Les règles que vous avez choisies pour protéger votre capital ? Oubliées ! La maîtrise de soi ? Impossible !
Ce n’est pas parce que vous êtes bêtes, ce n’est pas parce que vous êtes faibles, mais parce que vous êtes humains et la typologie même du stress vous empêche de solliciter des zones cérébrales propices à la maîtrise de soi.
Au moment où vous êtes stressé, c’est déjà trop tard, vous êtes en pilote automatique et seules vos réactions conditionnées pourront s’exprimer. C’est avant qu’il fallait réfléchir…

5- Entre comprendre et faire, il y a un gap
Je garde comme croyance profonde que la compréhension des mécanismes humains est indispensable, c’est pourquoi j’écris et je continuerais à écrire tous ces articles. Toutefois, la majorité d’entre vous s’arrêtent à la compréhension : « Ok, j’ai compris ce qu’il se passe, problème réglé ! »
Comprendre ne suffit pas, évidemment, c’est toute la nuance entre savoir et savoir-faire.
Exemple : Je sais comment faire un grand écart. C’est simple, on écarte les pieds et on descend petit à petit jusqu’au sol, enfantin ! Est-ce que je sais faire le grand-écart pour autant ? No comment…
Après 3 années de partages de toutes sortes sur le sujet, je reste encore amusée et surprise face à cette confusion : « J’ai compris donc mon problème est réglé »

A l’issu de cet article qui résume ce que je constate depuis longtemps, vous vous demandez peut-être où je souhaite en venir et pourquoi je me tire volontairement une balle dans le pied.
C’est très simple, Je souhaite attirer vers moi les personnes qui sont prêtes à s’investir réellement dans leur réussite. Je suis progressivement devenue une experte dans l’accompagnement psychologique des traders, mais accompagner ne signifie pas porter. À l’instar de Morphéus dans Matrix, je suis celle qui montre la voie, pas celle qui la parcours et je souhaite vous faire comprendre profondément que vous seul pouvez faire ce choix.

Si vous l’avez fait, commencez par un profilage : https://neuro-trading.fr/lander/profilage/
Poster un commentaire