Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Dereeper

Charles Dereeper

J'aide les humains 

1 - à se libérer du système socialiste

2 - à financer leur liberté via les marchés financiers et le business online

3 - à vivre mieux et à se comprendre mieux 

J'ai créé en 2010 Objectif Eco et je l'ai entretenu depuis en réunissant des auteurs animés par les mêmes convictions que les miennes et des lecteurs à la recherche de solutions pour ces mêmes problématiques.



GRATUIT !
Téléchargez le livre
JOUER A LA BOURSE QUAND ON TRAVAILLE
(10.000 ventes à 40€).
Le lien est ici



----------------------------------------------------


ME SUIVRE PAR EMAIL 
4 THEMATIQUES



==> VIVRE (sens de la vie - oublier le temps qui passe - créer avec passion - se libérer du socialisme asservissant) 
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-vivre/



==> BUSINESS ONLINE (enrichissement, l'entrepreneuriat, la création de valeur économique, la vente digitale, la productivité, l'automatisation)  
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-business-online/




==> FINANCE (trading investissement macro économie / niveau intermédiaire ou expert) 
 http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-finance/



==> EXPATRIATION (comment fuir et vivre sur la planète terre en oubliant la notion de pays) 
 
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-expatriation/

.

charlesjungle
charleshongkong

promospeciale

Pour gagner durablement en Bourse, la fuite est un outil incontournable de premier choix !

Audience de l'article : 4081 lectures
Nombre de commentaires : 1 réaction

Cet article est le fruit d'une longue observation et expérience du trading. Devant des évènements aussi improbables que je vais vous relater, je finis par me dire que la fuite de la réalité est la seule solution pour les humains qui spéculent. Notre cerveau et notre fonctionnement ne peut pas gérer les contraintes du trading. Cet article est long, mais ceux qui tradent l'apprécieront.

 

Revenons aux faits.

 

En 2006, Samuel Rondot a créé et lancé avec moi une stratégie qui s'appelle Mister Robot. Elle cartonnait depuis plusieurs années. Quand je dis "cartonnait", je parle de gains dépassant 99% des performances des autres. A l'époque, avec Abcbourse et Edouard Valys éditions, nous avons trouvé une centaine de clients qui se sont mis à suivre les conseils de Mister Robot. Les premiers mois, c'était super. Tous les clients gagnaient. Nous gagnions. Une réussite. 6 mois se passent. 2007 arrivent. Mister Robot commence à plafonner.... Puis amorce une descente aux enfers. Tous les clients lâchent l'affaire les uns après les autres. Au plus bas, Samuel Rondot y croit encore, touche un micro paramètre après observation de l'échec et redémarre avec, réalisant 4.000 points CAC 40 de gains en 2 ans. Aucun client n'en a profité. Absurde mais vrai !

 

 

 

En 2009, nous relançons Mister Robot version 2 (site www.samuelrondot.com), avec un automate de transmission d'ordres pour éviter le problème fastidieux du suivi en 15 minutes. Nous limitons à 30 clients l'offre. Après quelques mois, alors que nous sommes sur un historique de 4000 points CAC gagnés non stop, premier plateau ! Et là, l'improbable se met en place... Sans recommencer le même scénario de pertes de 2007, la version 2 arrêtent de gagner ! Donc une répétition presqu'à l'identique, de quoi croire que cette stratégie est maudite commercialement, alors qu'elle a permis de gagner des sommes records en trading.

 

Là démarre ma réflexion. Les observations de mon comportement en premier.

 

Pendant un an, j'ai attendu l'arrivée des gains sur Mister Robot. Et au bout de 13 mois, j'ai perdu espoir. Notez bien cette expression : perdre espoir ! J'ai retiré les offres de partout. Je ne voulais pas que les clients souscrivent à ce produit de luxe pour rien. Sur les 30 clients initiaux, 20 ont abandonné, avec de légères pertes ou de légers gains selon leur date d'entrée en production. Les 10 qui sont restés, étaient ceux qui avaient souscrits au pack "suivi assisté", c'est à dire qu'il ne suivait pas en local sur leur machine Mister Robot, mais sur un serveur avec une personne pour gérer à leur place. Nous sommes dans cet état d'esprit proche d'un investissement. Ce point est très important. Vous allez comprendre plus loin.

 

Plus rigolo, chaque demande ou prise de contact, je faisais tout pour dissuader les gens d'acheter. Ils ont tous laissé tomber sauf deux. Quand le deuxième a acheté en été 2011, j'ai expliqué à Samuel que j'avais un problème de conscience, que j'étais mal à l'aise et que je ne souhaitais pas que cette situation se poursuive. Je gagne suffisamment bien sur les marchés pour ne pas avoir à prendre ce genre de ce que j'appelais à l'époque, risque... Samuel est une personne fondamentalement d'honnête. Il partageait mes sentiments, mais le client était indéboulonnable. Il était hors de question pour lui de ne pas souscrire. Nous avons laissé faire après de nombreuses alertes à faire peur n'importe quel épargnant de base.

 

Et ?....

 

La suite ici : http://www.objectifeco.com/bourse/trading/article/charles-dereeper-speculer-gagnant-sans-fuir-est-ce-vivable-a-long-terme-pour-le-trader

 

 

 

Charles Dereeper

 

www.charlesdereeper.com

 

www.europecostarica.com

Poster un commentaire

1 Commentaire

  • Lien vers le commentaire sinclarrr samedi, 29 octobre 2011 16:27 Posté par sinclarrr

    Salut Charles
    Toujours un plaisir de lire tes articles...
    Je viens aussi de faire un tour sur ton blog europecostarica.com très réussi !
    De mon coté, je me suis barré de Paris pour repartir en Tunisie... Même avec des islamistes au pouvoir, j'y vois plus d’opportunités qu'en France.