Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Caroline Domanine

Caroline Domanine

Entrepreneur, coach et trader…

…autodidacte et fière de l'être!

Je pense que chacun peut avoir sa chance s'il est prêt à y mettre le prix. Convaincue du pouvoir que nous avons tous sur notre vie, je me lance avec toujours plus d'énergie et de joie vers de nouveaux défis.

Trader par amour pour la liberté, coach par passion du partage, entrepreneur par besoin de créer; je crois que c'est notre comportement qui sera seul maître de nos performances. Parce que nos compétences techniques ne suffiront  pour gagner, développons nos compétences comportementales avec des questions et des outils simples à mettre en place !

Mon Blog : http://psychotrade.fr/


Plaisir et douleur : la bon timming

Audience de l'article : 1379 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
Pour faire très court et très large, l’être humain a 2 motivations possibles : la recherche du plaisir et l’évitement de la douleur.

Mais une fois qu’on a compris cela, sommes nous plus avancé ? Pas vraiment , parce que cette évidence doit être couplée avec une autre idée, plus complexe et propre à chacun : la vision du temps.

C’est dans le rapport que nous entretenons avec le temps ; dans l’évitement de la douleur, ou dans la recherche du plaisir que nous construisons notre travail et nos vies.

Dans l’absolu, nous comprenons tous que pour réussir dans une entreprise (trading ou autre), cela va demander un certain effort. Cet effort, en trading passe par l’apprentissage, les tests, l’échec souvent, et à nouveau l’apprentissage etc… Et si vous succombez aux chants des sirènes qui vous font miroiter une richesse instantanée grâce à des leviers faramineux, vous finirez en slip et la douleur sera amère.

Souvent, la recherche du plaisir immédiat fait fleurir la douleur à venir, et vice versa. C’est donc bien notre rapport au temps qui est directement concerné dans cette question ; bien plus que notre rapport au plaisir.

Comment arriver vous à vous projeter dans l’avenir ? Avec quelle précision ? Avec quelle envie ? Et surtout, quel plaisir parvenez vous à tirer de cette projection ?

Concrètement, vous débutez en trading, ou vous n’avez pas les performances souhaitées :

Comment sera votre vie dans 5 ans, dans 10 ans ; lorsque vous aurez atteint votre objectif ?

Quel objectif exactement ? Est il réaliste et comment y parviendrez vous ?

Et enfin, comment pouvez vous retirer du plaisir dans la peine que vous ressentez actuellement et qui reste la base de votre réussite ?

A la base, l’être humain pense « satisfaction imminente », et s’il est assez simple de se projeter à 6 mois ou a 1 an, cela devient plus compliqué de penser à l’échelle 5 ans ou 10 ans.

A ce sujet, une expérience a été menée dans les années 70, aux États-Unis. Le chercheur mettait un enfant dans une pièce, seul face à un bonbon ; et la consigne était simple : s’il parvenait a attendre un certain temps sans manger la confiserie, il en obtiendrait une seconde. La grande majorité de ces enfants n’a pas pu attendre plus de quelques minutes, ce qui n’est guère étonnant et seuls 8 % d’entre eux ont finalement tenu bon. 25 ans plus tard, l’équipe de chercheur a retrouvé tout les « enfants » et les résultats ont montrés que ceux qui avaient attendu avaient bien mieux réussi leur vie professionnelle et financière. Les 8 % de « patients » gagnaient en moyenne 36 % de plus que les autres !

Avoir une vision claire de votre plaisir future est une ressource énorme pour votre trading, pour votre discipline et pour votre patience. Mais en attendant, comment vivre avec la frustration, le découragement ou la douleur ? Voila la question, car, a l’impossible , nul n’est tenus ; et je ne suis pas en train de vous vendre le sacrifice de votre vie présente, au profit d’un avenir hypothétique.

Dans votre appréhension de la douleur et du plaisir dans le temps, vous devez être à même de trouver un équilibre, juste et « écologique ». L’instant présent, en trading, doit devenir un moyen et non une fin. Vous pouvez développer par exemple, la vision de votre auto-construction et trouver de quelle manière vous la mènerez, en accord avec vous même et avec les exigences de l’activité.

Tout ceci reste théorique et abstrait, j’en ai conscience, mais cet article, de même que beaucoup d’autres ne peuvent apporter que les questions, les réponses étant personnelles à chacun de vous.

Ce qui est ,par contre, vrai pour nous tous et que nous avons besoin d’éprouver du plaisir immédiat pour supporter en même temps la douleur et l’exigence que merite notre avenir. Certains sont plus que motivés et ils « suent sang et eau » devant leur écran, oubliant tout le reste. Le trading devient un vrai champs de bataille, et plus uniquement entre les bull et les bears, mais aussi entre les peurs, les besoins, les rêves et les regrets ; d’autres , au contraire refusent l’investissement humain que demande l’activité et crient à l’injustice dés la première perte.

La trading est un compagnon exigent et jaloux ; il conviendra donc de la remettre à se vraie place : un moyen pour vivre, pour prospérer et pour jouir de la vie, maintenant et demain !
Poster un commentaire