Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Caroline Domanine

Caroline Domanine

Entrepreneur, coach et trader…

…autodidacte et fière de l'être!

Je pense que chacun peut avoir sa chance s'il est prêt à y mettre le prix. Convaincue du pouvoir que nous avons tous sur notre vie, je me lance avec toujours plus d'énergie et de joie vers de nouveaux défis.

Trader par amour pour la liberté, coach par passion du partage, entrepreneur par besoin de créer; je crois que c'est notre comportement qui sera seul maître de nos performances. Parce que nos compétences techniques ne suffiront  pour gagner, développons nos compétences comportementales avec des questions et des outils simples à mettre en place !

Mon Blog : http://psychotrade.fr/


Le stress de l’exposition

Audience de l'article : 1287 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
Plus vous êtes exposé, plus le facteur stress est important et au fond, il y a bien plus de répercutions que l’on ne peut l’imaginer de prime abord.

Avec une exposition trop forte, vous ne pourrez pas concrètement tenir vos trades, ni financièrement, ni émotionnellement. Il y a ce que vous croyez être prêt à perdre sur le papier, un chiffre qui n’a de réalité que l’image vague que vous vous en faîtes ; et il y a ce que vous êtes réellement prêt à encaisser, la chute à laquelle vous êtes prêt à assister sans rien faire, en respectant votre plan de base.

Parfois, nous voulons avec ferveur et dans l’idée, nous sommes d’accord pour accepter de prendre certains risques, tout obnubilés par l’idée de succès et de gratification. Alors, nous nous exposons plus que de raison sans jamais avoir réellement compris et accepté les risques que nous prenions. L’idée de la perte reste une vague possibilité car seule compte l’envie de gagner, le besoin impérieux d’obtenir satisfaction. Au moment où les choses commencent à déraper, nous ne sommes pas prêts et on stress… Fuite, lutte, inhibition, vous les connaissez déjà les choix qui vous restent, n’est-ce-pas ? Sinon, il n’est pas trop tard pour réviser vos classiques sur Neuro-trading !

Une exposition trop forte met concrètement votre capital en danger, d’autant plus que parallèlement à la chute des euros,  vous perdez toute forme de rationalité, un rien vous fait sursauter, vous êtes aux aguets, cherchant dans chaque signe de quoi vous rassurer, de quoi calmer votre angoisse. Il est possible que vous y ressentiez une forme de plaisir car cette sensation vous prouve que vous êtes effroyablement vivant, dans la douleur et dans la peur, vous existez.

Mais vous faîtes fausse route ; n’oubliez pas que vous ne tradez pas pour vous sentir en vie, mais dans l’espoir de développer une activité rémunératrice. Cela passe par une exposition juste, des positions légitimes et une gestion claire.

Pour cette rentrée 2015, j’ai quelques petites surprises pour vous, je garde le suspense et je vous tiendrai informé très bientôt…
Poster un commentaire