Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Caroline Domanine

Caroline Domanine

Entrepreneur, coach et trader…

…autodidacte et fière de l'être!

Je pense que chacun peut avoir sa chance s'il est prêt à y mettre le prix. Convaincue du pouvoir que nous avons tous sur notre vie, je me lance avec toujours plus d'énergie et de joie vers de nouveaux défis.

Trader par amour pour la liberté, coach par passion du partage, entrepreneur par besoin de créer; je crois que c'est notre comportement qui sera seul maître de nos performances. Parce que nos compétences techniques ne suffiront  pour gagner, développons nos compétences comportementales avec des questions et des outils simples à mettre en place !

Mon Blog : http://psychotrade.fr/


Le novateur en trading

Audience de l'article : 1436 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
Dans l’article d’aujourd’hui, nous allons nous pencher sur le novateur.

Si ce n’est déjà fait, je vous conseille de lire le premier article de cette série, qui explique l’approche:

http://psychotrade.fr/les-facettes-de-personnalit-et-le-trading/

Le novateur en général :

Quel animal pourrait bien être le novateur ? Ce pourrait être une gazelle qui boit dans la savane. Sur le point d’eau, elle se sait vulnérable et exposée. Elle ne voit pas de menace directe, mais elle sait qu’elle est ici particulièrement vulnérable. En buvant, elle imagine, elle extrapole les menaces possibles, elle reste à l’affût. Elle n’est pas tranquille.

La facette du novateur est dans l’intellect, et la conceptualisation . C’est un penseur avec un grand goût pour l’abstraction. La recherche des causes et des effets peut l’occuper toute une journée sans qu’il ne s’ennuie car il adore ça. Il est cohérent et structuré dans ses idées : il prends des informations, évalue leur viabilité, anticipe les conséquences. Pour lui ; penser, c’est agir ! Talentueux pour l’innovation, il a une grande imagination et pousse le raisonnement jusqu’à ses limites les plus improbables. Détaché des contingences matérielles, il n’a que faire de briller en société ou d’assurer son image ; tout ceci est futile à ses yeux. Il a par contre le sens des responsabilités, c’est un devoir qu’il a vis à vis de lui-même. Conscient des enjeux sociétales, il a le devoir d’apporter un message au monde. Le novateur est un scientifique dans l’âme, il aime le monde des idées et particulièrement les sciences ou la philosophie. Soucieux du détail et de la nuance, il est capable d’intégrer un grand nombre de paramètres dans son raisonnement.

Le novateur en trading :

Quelles sont les forces et les faiblesses du novateur dans son travail de trader ?

  • Les moteurs :
Le novateur comprend avec facilité la complexité des marchés. Son goût pour les idées lui permet de prendre spontanément des informations complètes sur la structure d’un ordre ou sur le fonctionnement macro des marchés. Il va instinctivement chercher à appréhender la structure propre du passage d’ordre , du click sur sa plateforme vers le broker, puis le liqidity provider, ou le marché en direct (etc..) Il est en mesure de monter un fonctionnement global optimisé : étude du protocole des brokers, des bridges, des types de compte, d’optimisation d’exécution (etc, etc, etc) Ce qui paraît rébarbatif et compliqué pour beaucoup est pour lui un plaisir simple et évident. Il peut donc généralement obtenir des conditions de passage d’ordre particulièrement avantageuses.

Au niveau stratégique, il connaît de nombreux indicateurs, et étudie un grand nombre de variables pour avoir de bons points d’entrée.

Sa propension naturelle a se sentir responsable l’aide à assumer des pertes ou des échecs. Pour lui, ce sont des informations complémentaires pour avancer dans la conceptualisation de son processus de travail. Cela lui donne un pugnacité certaine. Son esprit rationnel est un rempart contre certaines émotions extrêmes car il est naturellement stoïque.

Au niveau financier pur, le novateur n’a pas de grands besoins et peu donc se contenter de gains relatifs, quoique tout ceci peut vite virer dans l’autre bord…

  • Les freins :
…car la facette du novateur n’aime pas avoir tors. Si la rentabilité ne l’attire pas plus que ça, il attends avant toute chose d’avoir raison. Se tromper, c’est remettre en cause ses idées, son raisonnement. Et ceci peut le pousser à prendre des risques irrationnels lorsqu’il est en position. L’échec de son raisonnement peut être très violent et largement entamer sa motivation et sa capacité d’acceptation. C’est difficile pour lui de s’en remettre au « destin » et l’aspect imprévisible des marchés peut être un facteur d’abandon .Il a un grand besoin de contrôle. Pour s’en prémunir, le novateur aura tendance à vouloir tout cadrer et à créer un système de travail très complexe et inapplicable concrètement. Car il a beaucoup de mal avec le concret, il est dans le monde des idées et passe parfois difficilement à l’action. A l’extrême, il peut passer des semaines ou des mois à mettre en place un système et ne pas être capable de l’utiliser. Penser est une action pour lui, il ne va pas toujours jusqu’à la concrétisation de son idée.

Son penchant naturel pour la responsabilité peut facilement dévier en culpabilisation extrême : si les marchés lui donnent tors, c’est forcement qu’il a loupé quelque chose et il peut alors repartir vers une période plus ou moins longue de recherche, sans action réelle.

Le process devient donc un rempart contre la souffrance et il n’a pas l’impulsion de faire un travail personnel d’acceptation. Il va chercher à l’extérieur une compétence qu’il ne peut trouver qu’a l’intérieur.

Si l’intellect du novateur est parfaitement adapté aux besoins du trading, sa psychologie, elle, a beaucoup de mal à accepter la texture même de ce travail. Il peut souffrir de conflits énormes qui le paralysent à moment d’agir. Tiraillé entre son goût naturel pour la complexité des marchés et son besoin de contrôle, il peut osciller entre des périodes d’euphorie dans la recherche et de désespoir dans l’action.

Une personnalité globale , je me répète est un mariage de plusieurs facettes, et personne n’est « que » novateur . Il conviendra donc d’étudier les interactions entre l’ensemble des facettes pour l’appliquer au trading.

Dans cette série d’article, mon but est d’exposer chacune des facettes dans son unicité et poussée à l’extrême.

En espérant que l’ensemble puisse vous être utile pour avancer de votre coté !
Poster un commentaire