Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Caroline Domanine

Caroline Domanine

Entrepreneur, coach et trader…

…autodidacte et fière de l'être!

Je pense que chacun peut avoir sa chance s'il est prêt à y mettre le prix. Convaincue du pouvoir que nous avons tous sur notre vie, je me lance avec toujours plus d'énergie et de joie vers de nouveaux défis.

Trader par amour pour la liberté, coach par passion du partage, entrepreneur par besoin de créer; je crois que c'est notre comportement qui sera seul maître de nos performances. Parce que nos compétences techniques ne suffiront  pour gagner, développons nos compétences comportementales avec des questions et des outils simples à mettre en place !

Mon Blog : http://psychotrade.fr/


La loi de Pareto: un rempart contre la déprime?

Audience de l'article : 4533 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
20% des causes créent 80% d’effet ; quelle lourde responsabilité ! Pas de fuite possible, et nulle autre origine à nos pertes ou à nos gains que nous même !

La frontière entre la réussite et l’échec est tellement fine, cela ne tiens à rien ! Dans la majorité des entreprises ou des projets, cela dépend en grande partie des autres. Dans mon « ancienne » vie, je gérais une entreprise d’installation de centrales solaires, mon avenir dépendait du bon vouloir d’un propriétaire terrien, d’une banque, d’un assureur, de l’état qui changeait les règles sans crier « gare ! » , de mes salariés qui avaient décidé ou non de bien travailler ce jour-là ; bref, quoique je fasse, avec la plus grande honnêteté et la plus grande énergie possible, le résultat, au fond ne dépendait pas vraiment de moi. La chance m’a souris, mais j’ai vu tant d’autres personnes faire du bon boulot et échouer, vulnérables dans un environnement complexe et aléatoire.

En trading , les choses sont bien différentes, et bien que l’environnement reste profondément incertain, c’est votre comportement, vos décisions qui feront la différence. A la différence de tous les autres projets d’entreprises, le trading n’est au bout du compte, que peu aléatoire et plutôt juste dans sa sanction. Je trouve cela d’ailleurs assez comique, puisqu’on a tendance à entendre partout que faire du trading, c’est un peu comme jouer au casino, alors que je constate que ,de toutes mes activités, jamais je n’ai été plus responsable de mes résultats.

Veuillez m’excuser pour cette discrétion personnelle, qui a le mérite de poser un cadre : comprendre l’ampleur et l’opportunité de notre responsabilité sur nos résultats. Nos résultats ne dépendent que de nous, et c’est paradoxal car c’est à la fois rassurant et angoissant. Rassurant car nous ne sommes pas tributaires de Machin ou de Bidule, et angoissant car nous ne savons pas toujours si nous serons assez solides pour porter ce poid, pour en assumer les conséquences, ou pour vivre sans la protection plus ou moins bienveillante de « l’autre ».

20% des causes créent 80% des effets. Qu’est-ce que cela signifie au niveau de nos comportements ? Que l’on ne doit généralement changer qu’une petite chose pour obtenir un résultat complétement différent.

Je fais un peu de golf (décidément, dans cet article, je me lâche, et je vous raconte toute ma vie ! ) et la différence entre un swing magnifique et un gros trou sur le green n’est que de quelques millimètres. Un peu trop haut, la balle est topée, un peu trop bas, un trou dans le sol, l’angle d’attaque trop ouvert, elle part à droite, pas assez accompagnée, elle ne va pas loin etc… En golf, la différence entre un bon et un mauvais coup est de quelques millimètres au départ et de dizaines de mètres (voir de centaines pour certains !) à l’arrivée. Et en trading, c’est la même chose !

Je reçois à présent beaucoup de messages de traders qui ne savent pas comment devenir profitables : ils connaissent une bonne stratégie, ils ont le bon matériel, le bon broker , mais cela ne fonctionne pas. Alors évidemment, ils passent par tout un panel d’émotions et de pensées très sympas : « je suis nul, j’y arriverais jamais, qu’est-ce que je peux faire de plus ? j’en ai assez etc…. »

Pour ceux qui se reconnaitraient dans cette courte description, je voudrais juste vous rappeler la loi de Pareto : Il n’y a probablement pas grand-chose à changer pour que vous parveniez à renverser la vapeur.

Les biais psychologiques et comportementaux sont très fins, et il n’y a pas 50 manières de bien agir pour faire des gains : Discipline, maîtrise de soi, recul. Cela ne tiens qu’à cela.C’était bien utile d’écrire 70 articles pour en arriver à 3 mots !Ces 3 mots sont le seul Graal que nous sommes en mesure d’aller chercher pour gagner durablement.

20% des causes créent 80% des effets. Que vous manque-t-il le plus ? La discipline, la maîtrise ou le recul ? Un tout petit changement dans le domaine où vous êtes le plus faible peut faire toute la différence.

Ne cherchez pas à lutter contre vous-même, vous perdrez du temps, de l’argent, de l’estime de vous-même. Contentez-vous de limiter la casse:

-        -  Vous manquez cruellement de discipline ? Tradez moins longtemps, définissez un objectif faible et un seuil maximal de perte ; et lorsque vous parviendrez à respecter cette discipline là ; vous pourrez aller un peu plus loin.

-          -Vous « pétez les plombs » devant votre station (fuite, lutte, soumission) ? Travaillez à prendre un peu de recul et inversez la vapeur en vous demandant ce que cette session de travail vous a appris.

En trading, comme dans beaucoup de sphères de nos vies, ce n’est pas la quantité qui importe, mais la qualité. Qualité de concentration, de gestion de position, de choix de points d’entrée…

Bon courage a tous !
Poster un commentaire