Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Cédric Froment

Cédric Froment

Sur ce blog je fais le suivi des actions sur le point d'exploser en bourse. Je vous apprends à les repérer et à les trader.

Les petites et moyennes capitalisations sont mon terrain de jeu favoris.

Grâce à mes stratégies, je passe moins de 30 minutes chaque soir pour gérer mon portefeuille de trading.

Si vous pensez devenir millionnaire en 3 clics, ce blog n'est pas fait pour vous.

Si vous souhaitez acquérir les outils pour devenir un spéculateur efficace, ce blog est une mine d'or pour vous.



  QUI SUIS JE ?

Je m’appelle Cédric Froment et cela fait plus de 10 ans que je spécule sur les actions.

Ma passion pour le surf et mon statut de trader m'ont amené à m'expatrier sur l'Ile Maurice en famille!

froment-cédricM2

Quand je ne suis pas à l'eau ou avec ma fille, je partage avec vous mes meilleures stratégies pour investir en bourse.

Qu'est ce que le chartisme ? Ses atouts ?

Audience de l'article : 2622 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
Le chartisme est une méthode d’analyse basée sur la reconnaissance de “figure type” (Triangle, Biseau, ETE, Flag, etc…) et permettant d’appréhender la psychologie des opérateurs sur les marchés. Beaucoup s’accorde à dire qu’une grande part de subjectivité est à l’origine de l’identification d’une pattern, d’autres parlent de phénomène auto réalisateur lorsqu’une figure est évidente pour tous les intervenants.

 

La vérité est que cette méthode est incroyablement efficace pour définir des points d’entrées à faible risque. En effet, elle permet d’associer à votre scénario de prise de position : un niveau d’entrée ainsi qu’un niveau d’invalidation. Ce dernier aspect permet de prévenir l’investisseur sérieux de toute perte incontrôlée. Il ne s’agit pas d’une science exacte mais d’un outil d’analyse permettant de quantifier son risque.


L’analyse chartiste, entre dans une logique de fractale permettant au trader d’améliorer sa vision du marché lorsque son analyse est menée sur plusieurs unités de temps.

Cet exemple sur le pétrole permet , sans aucun indicateur technique, la réalisation d’une analyse précise permettant d’initier une position haussière. Nous remarquons que

 

', $('.barre_inserer')[0]);" style="text-align: center;" title="Double-cliquez pour insérer ce raccourci dans le texte" data-mce-ondblclick="">

 

 

1- la tendance de fond est haussière : nous allons privilégier une position longue dans notre logique d’analyse.

 

2- une consolidation s’effectue dans un triangle : nous allons guetter le moment opportun pour acheter à moindre risque

 

3 - le point d’inflexion se forme et dessine sur une unité de temps inférieure (1 heure)  une ETE inversée : nous entrons sur la cassure.


 

Les systèmes de suivie tendance sur cassure ne permettent pas de définir un avantage statistique à l’entrée

Je reviens sur la partie “le leurre de l’optimisation” de la partie “Backtest”.

 

', $('.barre_inserer')[0]);" style="text-align: center;" title="Double-cliquez pour insérer ce raccourci dans le texte" data-mce-ondblclick="">

 

L’axe des abscisses représente un éventail de niveau d’entrée enregistrant un résultat (ratio de MAR) très homogène. L’axe des ordonnées représente un éventail de niveau de sortie mettant en avant des résultats hétérogènes et donc la caractérisation d’un avantage statistique sur le débouclage d’un trade.

 

Comme nous le montre les résultats du backtest, lorsqu’une tendance de fond est définit, la performance reste homogène et positive sur le portefeuille que les entrées soient précoces ou tardives. La partie latérale bleutée présente les résultats du système de cassure sur de nouveaux plus hauts allant de quelques séances à plusieurs dizaines de séances (en d’autres mots une entrée sur une cassure d’un plus haut à 10 séances aura pratiquement la même incidence sur le portefeuille qu’une entrée sur une cassure à 60 séances car la performance se réalise sur la vrai grande mais très rare tendance qui se développe ensuite).  Il n’y a donc pas d’optimisation possible sur un système qui exploite les queues épaisses de la distribution des cours de bourse. Cependant l’approche chartiste couplée à une méthode de money management permet un incroyable apport à ce système car il permet de profiter d’une distribution normalisée et non gaussienne des cours de bourse.


Le Chartisme permet de définir un considérable avantage statistique à l’entrée


', $('.barre_inserer')[0]);" style="text-align: center;" title="Double-cliquez pour insérer ce raccourci dans le texte" data-mce-ondblclick="">

 

 1- Trop précoce : Nous entrons sur cassure haussière de chaque point d’inflexion et nous prenons de petites pertes  avant que la tendance ne se développe réellement.

 

2 - Précoce : Nous entrons sur le dernier point d’inflexion de la figure chartiste : c’est le meilleur moment pour entrer car le timing est parfait et le ratio Gain / Risque est très important.

 

3 - Correcte: Nous entrons sur la cassure de la figure chartiste en triangle, le stop est relativement loin (sous le point 2) rendant le ratio Gain / Risque moins intéressant.

 

4- Tardive : Nous entrons lorsqu’un nouveau plus haut confirme la tendance : il n’est plus question de timing et le ration  Gain / Risque est mauvais. Le trade procurera un réel gain pour le portefeuille uniquement si un large trend se développe, hors ce phénomène arrive assez rarement chaque année sur les différents marchés mondiaux très liquide .

 

Ces 4 approches sont rémunératrices en faisant du suivie de tendance c’est à dire en s’exposant à quelques rares très fortes tendances qui feront le gros du gain du portefeuille en fin d’année. Cependant l’approche 2 et 3 entre dans la caste d’une logique de distribution normale si un money management adéquate est employé.

 

Conclusion

Vous l’aurez compris, le chartisme est un outil permettant d’améliorer le rendement du portefeuille en améliorant les points d’entrées. Dans la partie “money management” vous comprendrez comment profiter à la fois de la pseudo “distribution normale” des cours  de bourse tout en restant exposé aux rares queues épaisses ( Fat Tails).

 

TurtlesV1 Une turtle au coté de Georges Soros

http://www.e-devenirtrader.com/project/la-strategie-des-turtles/

Cédric Froment

www.cedricfroment.com

www.e-devenirtrader.com

 

   Cédric FROMENT

Poster un commentaire