Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
promospeciale

Analyse technique : Chande Momentum Oscillator

Audience de l'article : 1838 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions

Le Chande Momentum Oscillator (ou CMO) a été developpé par Tushar Chande pour détecter ce qu'il appelle des "momentum purs".

Bien qu'unique, le Chande Momentum Oscillator est comparable à d'autres indicateurs comme le Relative Strength Index, le Stochastic ou le Price Rate Of Change.

Il est plus proche du RSI mais en diffère sur plusieurs points :

  • Au numérateur, il utilise les données des jours de hausse et de baisse, donc mesure le momentum.
  • Les calculs se font avec des données non lissées ce qui permet de ne pas occulter les variations importantes de court terme.
  • Le CMO varie entre +100 et -100 par conséquent permettant de mieux voir les changement de momentum par rapport au niveau 0.

Méthode de calcul

où :

  • H = la somme des variations de cours de clôture sur la période entre le jour considéré et la veille, quand cette variation de cours est positive
  • B = la somme des variations de cours de clôture sur la période entre le jour considéré et la veille, quand cette variation de cours est négative

Exemple

Interprétation

Le Chande Momentum Oscillator peut être utilisé pour détecter différentes situations :

  1. Surachat et survente
    La première façon d'interpréter cet indicateur est de considérer les sommets et les creux. En règle générale, Chande quantifie un niveau de surachat au-dessus de +50 et un niveau de survente en dessous de -50.
    A +50, le momentum des jours en hausse est trois fois plus fort que celui des jours en baisse (et inversement à -50, le momentum des jours en baisse est trois fois plus fort que celui des jours en hausse).
    Ces niveaux sont comparables aux 70/30 du Relative Strength Index.
  2. Supports et résistances
    Le Chande Momentum Oscillator (comme l'indicateur Vertical Horizontal Filter) peut être utilisé pour évaluer la force de la tendance. Plus il est élevé plus la tendance est forte. Les valeurs faibles correspondent à des cours variant dans un canal.
  3. Divergence
    Comme pour les autres indicateurs, la divergence entre le CMO et les cours peut indiquer un signal de retournement (à confirmer par un autre indicateur).

 

Jean-Pierre BOURG

Plus d'informations sur Axial Finance Expert sur le site www.axialfinance.com
Poster un commentaire