Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Jean Christophe Bataille

Jean Christophe Bataille

Je suis le chroniqueur économique et financier : http://futures-trading.fr/

Mes faits d'armes : avoir conseillé d'investir largement sur le marché boursier en mars 2009 alors que le CAC 40 était à 2500 et avoir prévu le délitement actuel des monnaies.

J'anticipe une sortie de la crise actuelle par la stagflation."

Le retournement actuel des marchés

Audience de l'article : 2101 lectures
Les marchés actions ne parviennent pas à retrouver une direction haussière. Le pétrole poursuit sa longue descente aux enfers, l’or montre des velléités de reprise, le dollar stagne, les monnaies de financement reprennent des couleurs avec l’aversion au risque et, comme nous l’avions prévu, la livre sterling s’effondre.

Derrière ces mouvements, on distingue une réalité et un risque :

  • Les émergents et la Chine ralentissent.
  • L’Amérique va-t-elle pouvoir tirer longtemps la croissance mondiale toute seule ?
La FED est placée devant un dilemme important. Monter les taux d’intérêt, c’est faire monter le dollar et pénaliser les emprunteurs en dollars qu’ils soient domestiques ou étrangers. Malgré le plein emploi US, ces emprunteurs ne peuvent bénéficier d’une inflation suffisante et donc d’un différentiel de taux favorable. L’augmentation des salaires américains va devenir la donnée essentielle du rythme de la hausse des taux et c’est probablement la statistique que la FED suit avec le plus d’attention actuellement.

La hausse du ratio offre / demande du pétrole va maintenir encore un bon moment l’évolution générale des prix au plancher, et retarde le calendrier de la banque centrale US.

Une rechute de l’économie américaine, déjà envisagée par un certain nombre d’analystes qu’ils soient iconoclastes ou pas (Philippe Waechter tout récemment), doit être surveillée, bien qu’il ne s’agisse pas actuellement de mon scénario central.

Dans cette éventualité, un retournement majeur se produirait sur le Forex avec une montée du yen et éventuellement de l’euro, une chute du dollar et des monnaies MP, et une forte ascension de l’or sur le Comex. Notons que, sans préjuger de l’avenir, ces directions sont en train d’être ébauchées, traduisant, au sein des marchés, un véritable doute quand à la faculté de l’Amérique à maintenir sa croissance, à faire monter son inflation et à réaliser 4 hausses des taux en 2106 comme annoncé par la FED. Le suivi des statistiques va donc se révéler essentiel pour nos prises de position dans les mois qui viennent.

Un consensus est en train de se dessiner chez les analystes pour une reprise au moins technique de la livre sterling. Je mets à nouveau en garde ceux qui veulent en permanence faire sauter la banque sur leur compte de trading. Un reversal serait brutal et la chute de la livre de près de 1000 pips que nous surfons depuis un mois, intègre déjà beaucoup d’éléments négatifs. Pour être franc, je crois peu au Brexit qui est une des motivations du mouvement actuel.

Nous avons gagné beaucoup d’argent sur la livre sterling. Je suis encore en swing short sur GBP JPY, GBP USD, GBP AUD et long sur EUR GBP, mais il faut devenir prudent. Les orages surviennent souvent dans un ciel serein. Le levier doit rester raisonnable et les stops zéro ou win en place. Il faut avoir pris du cash en vendant les positions les plus hautes. Comprenez que plus votre levier est fort plus un éventuel retournement de tendance vous couterait.

Bonne semaine !  
Poster un commentaire