Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
promospeciale

L'or - fiche 1 : De l'Antiquité à la Renaissance

Audience de l'article : 2421 lectures

L’or est un symbole de richesse, de pouvoir, de beauté et de prestige. Toutes les civilisations qui l’ont utilisé comme monnaie ont prospéré longuement et ont connu - ce qu’on appelle encore aujourd’hui - un âge d’or : Egyptiens, Chinois, Babyloniens, Grecs, Romains, Perses. Au-delà de l’attirance inconsciente qu’il exerce sur la psyché humaine, l’or possède toutes les qualités nécessaires pour en faire une monnaie de choix : acceptation universelle, interchangeable, grande valeur par unité de poids, divisible, mesurable, impérissable, valeur stable et intrinsèque, difficile à contrefaire et facile à reconnaître, rare et désirable. L’or a favorisé le développement culturel, la stabilité politique, et la liberté des individus.

 

Le roi Crésus, que les sables aurifères du fleuve Pactole ont rendu très riche, est le premier à frapper des pièces d’or dans l’ancienne Turquie, vers le 6e siècle av. J.-C. Les grecs, qui ont une forte affinité avec l’or, vont les améliorer et faire prospérer toute la région.

 

Byzance nous donne l’exemple d’une nation à la monnaie saine. Fidèle à l’ancienne tradition grecque de la monnaie stable, l’empereur Constantin ordonne la frappe d’une nouvelle monnaie or, appelée solidus. Pendant 800 ans, le solidus est une véritable monnaie mondiale, circulant de la Chine à la Grande-Bretagne, et de la Mer Baltique à l’Ethiopie.

 

La chute de la civilisation gréco-romaine plonge l’Europe occidentale dans l’anarchie économique, culturelle, politique et sociale pendant près de 600 ans. L’économie ne subsiste plus que sous une forme rudimentaire.  

 

La prospérité ne revient qu’au 13e siècle, où, en 1252, la République de Florence commence à frapper le florin d’or. Venise fait de même 28 ans plus tard, avec le ducat. A la fin du siècle, presque toutes les villes d’Italie du nord frappent des pièces d’or en valeur de florins et de ducats. Le commerce prospère et étend son influence dans toute l’Europe occidentale. Le ducat devient la monnaie d’or européenne la plus courante pour les cinq siècles suivants. D’autres pièces d’or font leur apparition vers la même époque et accompagnent l’expansion du commerce.

 

La confiance que l’or a suscitée, a aidé l’humanité à parvenir à un niveau supérieur de civilisation, mais a également fait l’objet des conquêtes les plus audacieuses. Alexandre le Grand s’empara des provinces aurifères de la Grèce Antique, et les Européens menèrent une guerre de près de 300 ans dans les Amériques afin d’y extraire de l’or et de l’argent.

 

Léonard SARTONI

Poster un commentaire