Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Claude Mathy

Claude Mathy

Si je dois résumer en quelques mots mon état d'esprit... je dirais que mon ambition première est de croire à la possibilité de vivre de ses opérations boursières et de son trading. La Bourse est une passion qui permet de s'ouvrir sur le monde, de devenir meilleur. Les indices boursiers représentent l'objectif à battre, ce que 95% des fonds ne parviennent pas à faire à long terme. Enfin, éduquer les autres et transmettre grâce à internet ses connaissances durement acquises, est une belle satisfaction !

Plus d'infos sur moi en visitant mon profil en bas de la page : Le Blog de Claude Mathy 

REUNION DE TOUS LES AUTEURS OBJECTIFECO A BUDAPEST EN MARS 2012

Cédric Froment m'a pris en photo à mon insu en train de réfléchir...

claude2

La bourse ira toujours là ou on l’attend le moins

Audience de l'article : 36808 lectures
Nombre de commentaires : 456 réactions
Bonjour amis lecteurs,

Culture boursière

Voici deux graphiques simples, mais qui devraient vous provoquer un mini choc dans vos certitudes  

Le premier provient de chez « Chart of the day » tous les grands rassemblements des 114 dernières années sur le marché sont tracés sur le graphique pour le tableau d'aujourd'hui, un rassemblement est défini comme une avance qui suit une baisse de 30 % (soit un marché fortement baissier).
chart


Observez maintenant la forte corrélation avec la droite de régression, 13 hausses importantes en 114 ans, soit une manifestation haussière tous les 8.8 ans. Encore plus interpellant, j’ai entouré le rallye actuel qui a débuté en mars 2009. Non seulement il n’est pas un des plus rapides de l’histoire, mais il est encore bien loin des anciens records.  

Le second de chez JP Morgan

Et enfin, cette dernière mise à jour du SP500 depuis 1900 vous conviendrez que le
canal de tendance actuelle ressemble fortement aux cycles 1966/74…
jpm



Encore une fois, l’histoire ne se répète pas tjrs j’en conviens par contre je sais aussi qu’elle a tendance à repasser les mêmes plats. Ceci n’est pas une prédiction de ma part même si cela reste mon scénario privilégié, bien entendu il faudra quelques secouages de cocotiers pour faire lâcher-prise aux mains faibles, mais moi j’y crois à tort ou à raison l’avenir nous le dira

bises à tous


Claude Mathy at4
Poster un commentaire

456 Commentaires

  • Lien vers le commentaire david mardi, 16 décembre 2014 20:14 Posté par backlash

    Graphiquement ou plus exactement "cycliquement", je ne vois aucun support à la bougie du jour qui pourrait déclencher un rebond demain. Par ailleurs, si on regarde le PSI20, l'indice est à 4.72 % de son support de juin 2012. En faisant une simple règle de trois entre la perte enregistrée depuis fin novembre sur l'indice portugais, son niveau actuel et le niveau du support de juin 2012, rapportée aux mêmes données du CAC 40, celui-ci pourrait encore baisser de 3.63 % par rapport au plus bas du jour et toucher les 3780 points, soit le bas d'octobre !

  • Lien vers le commentaire david samedi, 13 décembre 2014 23:30 Posté par backlash

    Mon hypothèse de travail pour les semaines 51 et 52 :


    Si les cours font un plus bas en clôture lundi, je pense que le CAC continuera de chuter jusqu' à jeudi (cible sous les 4000 points) pour attaquer un rebond technique. Si celui-ci se confirme, on pourrait avoir des valorisations situées le 22 décembre entre 4077 et 4162 pts avec une valeur remarquable autour de 4123/4126 pts. Le rebond se terminerait le 24 décembre avec pour cible les 4373 points.

  • Lien vers le commentaire david vendredi, 12 décembre 2014 22:48 Posté par backlash

    Ca secoue les cocotiers en ce moment sur les marchés. Vu comme c'est parti, c'est l'option GAP qui pourrait s'imposer lundi prochain et le point bas de cet avis de tempête pourrait être maintenant selon mes calculs le 5 ou le 9 janvier. Ce sont en tout cas des dates particulières dans ma matrice. Bien sûr, les cours ne vont pas aller en ligne droite. Mais ça commence à sentir mauvais sur les marchés (sauf reconnaissons-le pour les marchés américains qui nagent encore à contre-courant = ré-allocations ... mais pour combien de temps ?). Pour moi, ON EST CLAIREMENT DANS LA PHASE INITIALE D'ECLATEMENT DE LA BULLE # 3.

  • Lien vers le commentaire david mercredi, 10 décembre 2014 19:56 Posté par backlash

    A part la journée de demain pour laquelle j'attends un gap, prochaines dates à surveiller : vendredi 12 et lundi 15 décembre (gap entre les deux journées ou rebond technique le 15 avec un plus bas en séance ).

  • Lien vers le commentaire david mercredi, 10 décembre 2014 18:35 Posté par backlash

    Commentaire de mon commentaire du 26 novembre : j'avais annoncé pour cette journée un GAP ou un haut, déterminé notamment à partir d'un bas du 2 décembre qui s'est révélé être un haut (hors variable de deux jours); logiquement, cette journée ne pouvait pas être un point bas : nous verrons demain s'il y a rebond ou GAP (ma préférence). Et logiquement, le 22 décembre (toujours un bas mineur) ne peut être sur la zone que j'avais indiquée; je la modifie vers les 4150/4160 points; puis rebond technique ? en ce qui conerne la valorisation de cette journée : annoncé sur GAP 4198/4257; réalisé : 4306/4216... à suivre ...

  • Lien vers le commentaire david jeudi, 04 décembre 2014 22:00 Posté par backlash

    La question que personne ne me pose est : pourquoi ces cycles de projection seraient pertinents puisque 1966 est le premier haut du cycle plat et 2007 le second (le premier étant 2000) ?!?!?


    ... parce que 2007.7753-1966.1096 = 41.6657 et ces points se trouvent précédés par un point bas 12 ans auparavant (1966.1096 - 1953.7671 = 12.3425 et 2007.7753 - 1995.0822 = 12.6931). Donc 1995.0822 - 1953.7671 = 41.3151. Et si à partie de ces points d'impulsion, on recule encore dans le temps de 21 ans cette fois, on obtient les deux grands bas de l'Histoire (1995 - 21 = 1974 et 1953 - 21 = 1932).


    On ne fait pas la même lecture des graphiques avec l'oeil humain et avec une calculatrice !

  • Lien vers le commentaire david jeudi, 04 décembre 2014 21:01 Posté par backlash

    Manifestement, ma date du 2 décembre est fausse (variable de deux jours dont je parlais ...) surtout, c'est un point haut !


    Par rapport aux cycles long termes que cite Claude, je défends une position inverse : le point bas n'est pas encore atteint; on pourrait parler de Kondratief, mais je fais part ici pour traduire mon scepticisme d'une observation basée justement sur les plus bas des cycles : 1932 (traduit en centième soit 1932.5205) et 1974 (1974.7616).


    En partant du premier plus bas, 1932.5205 et en ajoutant 33.5891 années, on obtient le point haut de 1966 (1966.1096); en ajoutant 40.5096 années, on obtient le point haut de 1973 (1973.0301). Une fois ces deux points hauts atteints, on a eu un KRACH séculier.


    En partant du point bas de 1974 (1974.7616) et en ajoutant 33.0137 années, on obtient le point haut de 2007 (2007.7753); en ajoutant 40.5096 années on aurait un point haut le 9 avril 2015 (2015.2712). Evidemment, cette date est fausse (=indicative); c'est l'idée d'un Krach séculaire de type 1932 ou 1974 qui suit ces cycles qu' il faut garder à l'esprit.


    Je termine en donnant la date de début janvier que j'avais précemment annoncée et que je surveille : le 6 JANVIER 2015 (point haut ?) ...


     

  • Lien vers le commentaire david mercredi, 03 décembre 2014 22:15 Posté par backlash

    Certains pensent que nous sommes dans la même configuration que début 1927. Les cours partiraient à la hausse de manière parabolique. Si cela se vérifie dans les prochaines semaines/trimestre (dépassement des 4600 points), alors cela ne changerait pas mon calendrier (10 novembre 2016), sauf l'orientation générale !


    Nous sommes à la croisée des chemins; on aura des éléments de réponse prochainement, peut-être demain (BCE).


    Mon scénario actuel : bas le 22 décembre; haut début janvier; bas le 30 janvier (modifié); haut le 30 mars; bas le 4 juin; haut le 31 août 2015.

  • Lien vers le commentaire david dimanche, 30 novembre 2014 20:02 Posté par backlash

    Les calculs du 22 DECEMBRE 2014 par d'autres cycles convergeraient vers 3697/3722/3741/3759 points. Et confirmeraient l'amplitude donnée le 26 novembre. On serait alors dans une configuration baissière ... En tous cas, c'est mon point de vue; et j'accepterai la défaite si la baisse ne se dessine pas dans les trimestres à venir.


    J'avais par ailleurs indiqué le 19 comme date possible; j'ajoute le 23 décembre à cause d'une variable de 2 jours (de cotation), présents sur les cycles de longues durées (plusieurs mois).


    Alors, oui ... je ne suis pas dans le consensus : on attaque un rallye de fin d'année, on commence la troisième année du cycle présidentiel, on nous annonce de futurs QE (peut être même européen) ... mais qui nous dit que ces assouplissements quantitatifs feront monter les bourses ? je penche plutôt pour une utilisation du bilan des banques centrales pour orchestrer une baisse des cours au point près, au jour près ... les causes ne produisent pas toujours les mêmes effets.

  • Lien vers le commentaire david jeudi, 27 novembre 2014 18:54 Posté par backlash

    Dans un éventuel scénario noir, et pour le calcul d'un autre point bas pour cette "bulle", prenons toujours comme point de départ le PLUS HAUT du 10 juin (4598.65) et le PLUS BAS du 8 août (4109.31). Vous connaissez l'équation mystérieuse : on met dans le chapeau, on multiplie par trois, on dit la formule magique et ... pouuuffff ... on obtient un niveau d'ouverture le 10 novembre 2016 (si ! si ! j'y tiens ! encore ...) sur les 2641.29 points. Sur les niveaux de mars 2003 et mars 2009. Coïncidences, coïncidences ... alors, mesdames et messieurs, faites votre choix ... moi, je ferai le mien quand je connaîtrai le niveau du CAC le 4 JUIN 2015 (3600 ? 3300 ? 3000 ?).

  • Lien vers le commentaire david mercredi, 26 novembre 2014 20:37 Posté par backlash

    A mon humble avis, les cours du CAC 40 vont rester dans une bande relativement étroite dans les jours qui viennent. Il est donc très difficile avec la méthode que j'utilise de donner des valorisations pour les prochaines journées; néanmoins, je surveille le 2 DECEMBRE qui pourrait être un point BAS (valorisations entre 4252 et 4320, dont 4289-4292 comme valeurs remarquables), et le 10 DECEMBRE qui pourrait être soit un GAP (4198/4257) soit un point HAUT (4271/4400). Je pense toujours à un point BAS le 22 DECEMBRE (éventuellement le vendredi 19 décembre) sur les niveaux du 16 octobre (amplitude 3724/3974).


    Et à tous ceux qui disent qu'un plus bas que 2009 n'est pas possible, je leur demande de regarder le CAC depuis 2000 de cette façon :


    1- le PLUS HAUT de la "bulle internet", le 4 septembre 2000, était à 6944.77 points; le premier PLUS BAS suite à ce Top, soit le 18 octobre 2000, était à 5833.63 points, soit une amplitude maximale de 1111.14 points. Multiplions cette perte par 3 (soit 3333.42 points) et appliquons la à partir de CE point bas du 18 octobre, soit 5833.63 - 3333.42 = 2500.21 points, soit peu ou prou le niveau d'OUVERTURE du PLUS BAS de cette première bulle, soit le 12 mars 2003 (2507.34).


    2- le PLUS BAS (cette fois-ci) de la "bulle des subprime", le 1er juin 2007, était à 6105.61 points; le premier PLUS BAS suite à ce Top, soit le 17 août 2007, était à 5217.7 points, soit une amplitude de 887.91 points. Multiplions cette perte par 3 (soit 2663.73 points) et appliquons la à partir de CE point bas du 17 août, soit 5217.70 - 2663.73 = 2553.97, soit peu ou prou le niveau d'OUVERTURE du PLUS BAS de cette deuxième bulle, soit le 9 mars 2009 (2552.99).


    3- si l'histoire se répète, et si le point haut de la bulle qui ne porte pas encore son nom (!!!) est le 10 juin 2014 et le premier point bas qui suit ce Top est le 16 octobre 2014, alors on pourrait imaginer une fin de bulle bien plus bas qu'en 2009.

  • Lien vers le commentaire david mardi, 25 novembre 2014 16:51 Posté par backlash

    Valorisations du CAC aujourd'hui 25 novembre 2014 :


    Ouverture : 4369.31 / + haut : 4403.55 / + bas : 4361.18 / Clôture : 4382.31.


    En ce qui concerne le point 3 de mon commentaire du 23 novembre ci-dessous, mes calculs par projection de cycles correspondent peu ou prou aux algos des grosses mains; en ce qui concerne les points 1 et 2, attendons de voir déjà demain ... je donnerai notamment deux prochaines dates à surveiller.

  • Lien vers le commentaire david dimanche, 23 novembre 2014 19:03 Posté par backlash

    @ svane : si nous sommes réellement dans un marché baissier pluri-annuel, alors on pourrait voir le CAC40 atteindre le 10 novembre 2016 la zone soit des 900 points soit des 1800 points en application des projections de valorisations par cycles. Soit effectivement un carnage de 60 à 80 % par rapport aux plus hauts de cette année.


    Maintenant ma méthode n'est pas infaillible, ni stable, loin de là, bien sûr. Ce sont spéculations et hypothèses basées sur l'observation des cycles néanmoins réels.


    Ainsi , selon moi, pour ce qui concerne l'échéance du 25 novembre prochain :


    1- il y aurait une bougie significative (haut, bas, gap, valo);


    2- cette bougie significative serait un point haut;


    3- Valorisation possible au 25/11/2014 sur l'ouverture et/ou clôture et/ou + haut et/ou + bas, par projection cyclique : 4357/59 - 4361/63 - 4366/68 - 4383 - 4387/88 - 4391/93 - 4397 - 4401/02.


    Ce n'est encore une fois qu'hypothèse, mais, si cela se vérifie, 1 - cela voudrait confirmer dans ma thése qu'un top a déjà été fait et validerait un bear market.

  • Lien vers le commentaire svane dimanche, 23 novembre 2014 11:36 Posté par svane

    Backlash a raison, le point bas du Dow ajusté pour l'inflation était en 1982 et non pas en 1974, le dollar ayant perdu près de 70% de sa valeur durant les années 1970. Un graphe montrant les cours ajustés montrerait une histoire bien différente, celui qui aurait acheté en 1974 pour revendre en 1982 aurait perdu beaucoup d'argent.


     


    Cela se vérifie aussi avec les PER: PER/Cape le 1er janvier 1974: 13,53, et le 1er janvier 1982: 7,39. Le marché était presque moitié moins cher en 1982 qu'en 1974...


     


    De là à dire que le DOW suit nécessairement des cycles baissiers de 16 ans, c'est une autre histoire. Ce qui est certain, c'est qu'en 2009, les indices étaient très loin d'avoir touché des valuations aussi basses que lors des précédentes crises, et notamment 1982. Donc soit on assiste à un changement de paradigme durable, avec des valuations beaucoup plus haute que par le passe depuis les années 1990, ou alors la grande purge avec un point bas historique et des PER moyen de 6-7 est encore à venir.


     


    PE/CAPE janvier1982: 7,39


    PE/CAPE janvier 2003: 31,43


    PE/CAPE janvier 2009: 15,17


     


    Notez qu'à chaque point bas (2003,2009) le PER est coupé en deux, lors d'une troisième crise aurions-nous un PER de 7 comme en 1982 et 1932? Partant d'un PE/CAPE actuel de 27, ce serait un carnage sans nom!

  • Lien vers le commentaire david vendredi, 21 novembre 2014 19:31 Posté par backlash

    La Chine baisse aujourd 'hui ses taux, la BCE se dit prête à faire plus et plus vite, Bruxelles à mettre sur pied mercredi un plan de 300 milliards ... et sur la toile, on s'enflamme et on voit le SP500 à 2300 voire 3000 points ! Bref, l'avenir est rose sur les bourses car "il n'y a pas d'alternative aux actions" (Jason Trennert).


    Quand le consensus est puissant ...


    Je maintiens néanmoins mes prévisions et ajoute une autre date :


    LE 30 JANVIER 2015, qui pourrait être un point haut sur le CAC (et éventuellement un sommet sur les indices américains).


    Si mes dires se révèlent exactes, j'ajouterai d'autres échéances sur cette file.


    à suivre ...

  • Lien vers le commentaire david mercredi, 19 novembre 2014 17:47 Posté par backlash

    Bonjour ClaudeJe propose une autre lecture : le cycle flat est en fait 1966/1982 et non 1974; un cycle qui fait donc 16 années. Comme celui qui sépare 1932 et 1948.


    Le cycle partant de 2000 durerait-il 16 années et s'achèverait-il donc en 2016 ?


    Par ailleurs, les phases d'expansion entre 1948 et 1966 d'une part, et 1982 et 2000 durent quant à elles 18 années.


    Ma thése est un point bas, (bien plus bas que 2009) en 2016, 42 ans après celui de 1974, lui même 42 ans après celui de 1932.


    Cela veut dire que les bourse seraient depuis cette année dans un marché baissier; cela semble se vérifier sur le CAC40 avec des hauts de moins en moins hauts et des bas de plus en plus bas. J'attends d'ailleurs un point haut le 25 novembre prochain sur l'indice parisien avant une redescente aux enfers jusqu'au 22 décembre ...


    J'aurai bientôt la réponse à mon intime conviction... en espèrant me tromper !