Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Dereeper

Charles Dereeper

J'aide les humains 

1 - à se libérer du système socialiste

2 - à financer leur liberté via les marchés financiers et le business online

3 - à vivre mieux et à se comprendre mieux 

J'ai créé en 2010 Objectif Eco et je l'ai entretenu depuis en réunissant des auteurs animés par les mêmes convictions que les miennes et des lecteurs à la recherche de solutions pour ces mêmes problématiques.



GRATUIT !
Téléchargez le livre
JOUER A LA BOURSE QUAND ON TRAVAILLE
(10.000 ventes à 40€).
Le lien est ici



----------------------------------------------------


ME SUIVRE PAR EMAIL 
4 THEMATIQUES



==> VIVRE (sens de la vie - oublier le temps qui passe - créer avec passion - se libérer du socialisme asservissant) 
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-vivre/



==> BUSINESS ONLINE (enrichissement, l'entrepreneuriat, la création de valeur économique, la vente digitale, la productivité, l'automatisation)  
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-business-online/




==> FINANCE (trading investissement macro économie / niveau intermédiaire ou expert) 
 http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-finance/



==> EXPATRIATION (comment fuir et vivre sur la planète terre en oubliant la notion de pays) 
 
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-expatriation/

.

charlesjungle
charleshongkong

promospeciale

L'impact des politiques économiques des pays européens sur les indices boursiers

Audience de l'article : 2842 lectures
Nombre de commentaires : 1 réaction
(ceci est une image commentée qui apparaît en bas de chaque espace thématique)

Après 12 ans d’Europe, il est intéressant d’observer l’impact des politiques macro économiques des pays européens sur leur indice boursier respectif. Sans surprise, le DAX est en tête. Pour le reste, cela confirme que la construction des indices (avec les secteurs des principales valeurs) a autant d’impact que la situation macro économique. J’ai toujours été gêné par le fait de justifier un échec d’un pays en prenant son indice boursier comme preuve. Ci-dessous, on voit bien les limites. Netherlands est avant dernier de la classe alors que ses performances économiques européennes sont bonnes. L’Espagne (courbe violette) est au fond du trou. Pourtant, l’IBEX était tellement sur évalué, comme l’immobilier (voir ma lettre le mois dernier) que la courbe peut bien plonger encore, juste pour rattraper les autres pays. La France est plombée avec ses valeurs bancaires protubérantes dans le CAC 40… 

060412-14

Article extrait de ma lettre de juin 2012 :  http://www.charlesdereeper.com/votre_argent_10pts_par_an_lettre_patrimoine.html
Poster un commentaire

1 Commentaire

  • Lien vers le commentaire Pareto vendredi, 19 octobre 2012 07:29 Posté par pareto

    Bonjour,
    le problème est aussi de comparer des indices qui ne sont pas construit de le même façon.
    Le DAX est calculé dividende réinvestis et le cac non. Si vous voulez les comparer sans cette distorsion, il faut utiliser le cac avec dividendes réinvestis : QS0011131834.
    Bon je vous rassure, la différence entre les 2 est moindre mais existe tout de même :).