Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Fabien Manach

Fabien Manach

Analyste technique depuis une dizaine d'années sur les marchés financiers, j'ai fait mes débuts chez Waldata puis Tradingcentral avant de rejoindre le département de recherche de la SG CIB au sein duquel j'ai travaillé 5 ans en tant que co-responsable de l'analyse technique Taux et Change.

Fort de cette expérience, j'ai souhaité créer une société de conseils en analyse technique, ATchart (www.atchart.fr), spécialisée sur le Forex, mon coeur de métier, mais également sur les Matières Premières.

Nous proposons un service de recommandations (CommoFX) dont vous pouvez consulter les caractéristiques sur notre site http://www.atchart.fr/abonnement.php

Par ailleurs, vous pouvez retrouver quotidiennement le "Trade du jour", une idée de trade exclusive et 100% gratuite !!! Vous pouvez la consulter ici www.atchart.fr/trade_jour.php ou bien la recevoir directement dans votre boîte email. N'hésitez pas à vous inscrire !

Enfin, ATchart propose également des formations à l'Analyse Technique et des prestations destinées aux professionnels (analyses sous forme vidéos, newsletters, publications régulières...).

promospeciale

Cac 40 - Chaud devant !

Audience de l'article : 2653 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
  • Constat


Au lendemain des résultats des élections américaines, les marchés sont sortis de leur léthargie, à l'image d'un CAC 40 qui s'est violemment retourné à la baisse à la mi-journée après un début de séance dans le vert.
Au-delà de la clôture à -2%, c'est la configuration graphique et technique qui a de quoi inquiéter à court terme.

ATC 121107 CAC

 

  • Eléments techniques


Pour commencer, et ce n'est pas nouveau, le CAC 40 est cappé par une droite de résistance de moyen terme tracée depuis le top inscrit en juillet 2007 à 6168. Depuis le 3ème point de contact à la mi-septembre qui a mis en évidence cette droite de résistance et ce qui aurait pu être une Tête-Epaules à cette époque, j'ai quelques doutes sur le potentiel haussier du CAC 40 à court terme.

Depuis, un certain nombre d'autres éléments se sont greffés à ce constat de prudence.
Parmi ceux-là, citons l'échec sur le gap baissier résiduel ouvert à la mi-septembre et qui laisse toujours ouverte une plage de cotation de 11 points. Ce gap sera certainement comblé, mais pas de suite.
En ce qui concerne la journée d'hier, il y a pas mal d'enseignements à retirer.

Tout d'abord, le CAC 40 a buté sur 3516, révélant par là même une oblique baissière de court terme en place depuis la mi-septembre et le point haut à 3588.

Suite à cela, l'indice parisien a accéléré à la baisse pour clôturer au plus bas formant un bearish engulfing avec pour la journée d'hier un marubozu de clôture.

Si l'on rajoute à cela un volume relativement significatif accompagné d'une cassure de trend-line ascendante sur le RSI, on peut légitimement s'attendre à une correction plus marquée pour les séances à venir.

J'émettrais toutefois quelques réserves car le CAC 40 n'a pas cassé de support horizontal ou oblique majeur. D'ailleurs, une droite de support passant à 3400 environ aujourd'hui pourrait bien jouer un mauvais tour aux Bears.
En outre, si l'on regarde les précédents Marubozu baissiers de cette ampleur (28 sept, 6 août par exemple), ils n'ont pas forcément été validés par la suite.

  • Objectifs


Si le CAC 40 parvient à clôturer sous la droite de support de court terme, il aura le potentiel pour retracer une partie importante de la hausse développée entre juin à 2922 et septembre à 3588 et revenir pourquoi pas à l'approche de la borne basse de son canal ascendant MT passant à 3080 ce jour (+1.5 pt par jour).

Les premiers supports se situeront alors à 3350 et 3327/34 (niveau de pullback et retracement de Fibonacci de 50% de la hausse entre 3065 à 3588).
Ensuite, on pourra viser naturellement 3232.

Evidemment, un franchissement avec clôture hebdomadaire de la zone 3550/3590 remettrait en cause ce scénario.


Un chart, une AT, une histoire

Fabien Manac'h
www.atchart.fr

Poster un commentaire