Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Eric David

Eric David

J’ai décidé un beau jour de quitter le confort douillet de mon poste de conseiller de banque pour vivre de mes passions, à savoir les voyages, la photographie et le trading.Cela fait maintenant plus de 20 ans que je vis du trading avec un parcours classique. J’ai commencé comme beaucoup avec les actions.

Mes débuts furent laborieux, apprenant sur le tas grâce aux erreurs que je commettais et qui se soldaient le plus souvent avec une perte financière non négligeable…

J’ai continué avec les CFD (contrats pour différence) et je trade aujourd’hui le marché le plus prometteur du moment, à savoir : le Forex ou marché des devises.

Eric-David3

Manuel de Trading Gratuit

Tradez suivant le sentiment du marché

promospeciale

10 pays dont les devises se sont écroulées récemment et dont personne ne parle

Audience de l'article : 5505 lectures
Toutes les devises dans cet article sont comparées au US dollar sur un an glissant car elle est la devise de référence en ce moment avec le risque de remontée des taux d'intérêt de la FED. Une devise qui chute, c'est l'opportunité pour acheter des actifs avec une forte remise en tant qu'investisseur !


1. Turkménistan

tmt
Le manat turkmène (TMT) : Ce pays exportateur de pétrole a des liens économiques étroits avec la Russie. Il a dévalué sa monnaie de 19% en Janvier. Basée à Stockholm la banque SEB prévoit un nouvel affaiblissement de la devise pouvant atteindre 20% au cours des six prochains mois.


2. Tadjikistan

tjs
Le  somoni (TJS) : Le pays a des liens économiques forts avec le Kazakhstan, 11% du PIB. La banque SEB anticipe une dépréciation de 10 à 20% au deuxième semestre 2015.


3. Arménie

amd
Le dram arménien (AMD) : La monnaie a perdu 15% au cours des 12 derniers mois. 25% de son PIB dépend de la Russie, et le rouble a baissé de 46% depuis janvier.


4. Kirghiztan

kgs
Le som kirghize (KGS) : Cette devise a chuté de 7% en l'espace d'une semaine.


5. Egypte

egp
Livre égyptienne (EGP) : Le pays a restreint l'accès aux investisseurs étrangers. Le climat des affaires n'est pas bon au milieu (pénuries et instabilité depuis les manifestations du Printemps arabe de 2011). Beaucoup de traders parient que la livre va s'affaiblir d'environ 22% en moyenne.


6. Turquie

try
Livre turque (TRY) : C'est une des devises qui a le plus sous performée depuis la dévaluation chinoise du 11 août . L'instabilité politique et la probabilité d'élections anticipées risque encore d'aggraver les problèmes.


7. Nigéria

ngn
Naira nigérian (NGN) : Les dirigeants de ce pays exportateur de pétrole essaient de maintenir la devise à un niveau élevé, le plus haut possible. Le danger est que la monnaie risque de se déprécier de plus de 20% par rapport au dollar au cours de la prochaine année.


8. Ghana

ghs
Le cedi ghanéen (GHS) : Ce pays est également exportateur de pétrole, bien que ses principaux problèmes soient issus essentiellement de déséquilibres budgétaires, de la hausse de l'inflation et l'augmentation de la dette.


9. Zambie

zmw
Le kwacha zambien (ZMW) : Le pays est fortement exposé à la Chine. Le cuivre est exporté à 70% vers la Chine.
 
 


10. Malaisie

myr
Le ringgit malais (MYR) : La monnaie est tombé récemment à ses niveaux les plus bas depuis 17 ans. Les réserves de change se sont écroulées en dessous de la barre des 100 milliards $ pour la première fois depuis 2010.
Poster un commentaire