Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Jean Christophe Bataille

Jean Christophe Bataille

Je suis le chroniqueur économique et financier : http://futures-trading.fr/

Mes faits d'armes : avoir conseillé d'investir largement sur le marché boursier en mars 2009 alors que le CAC 40 était à 2500 et avoir prévu le délitement actuel des monnaies.

J'anticipe une sortie de la crise actuelle par la stagflation."

Check-list avant d’entrer en position de trading

Audience de l'article : 1316 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
Si vous voyez votre compte baisser inexorablement dans la volatilité, il est possible que vous commettiez des fautes qui nuisent à vos résultats de trading. Je vais faire quelques articles de formation pour vous aider à y remédier.

Tout d’abord, faites comme un pilote d’avion avant le décollage, ne rentrez pas en trade tant que vous n’avez pas validé votre check-list :

  1. Suis-je dans la tendance de mon unité de temps de trading ? Tous les traders à contre tendance sont rapidement perdants. 
  2. Mon levier est-il inférieur à 10 sur les premières prises de position ? Tous les traders qui entrent dans une tendance avec un levier supérieur, finissent par être perdants selon les statistiques des brokers. Il est toutefois possible de pyramider dans une tendance avec un levier plus élevé mais dans ce cas, la marge utilisable aura augmenté au fil du trend du fait des gains accumulés. Cela autorise un levier supérieur car le trade est protégé par les profits déjà engrangés. Je démarre en général avec un levier situé entre 0.2 et 5, rarement 10. Tout dépend de la confiance que j’ai dans la tendance et les éléments pivots qui conditionnent l’entrée en position.
  3. Mon trade répond-il à une stratégie précise sur les points remarquables ? Oblique, résistance, support, figure chartiste, configuration remarquable en chandelier japonais et éventuellement Kumo Ichimoku qui est pour moi un élément pivot puissant. En gros, mon entrée est elle pertinente ? Car de l’intelligence de la position va dépendre, le pourcentage de réussite et la distance du stop. Si vous entrez n’importe où, votre stop ne peut être proche de votre entrée car il va sauter à tous les coups. On ne peut pas placer un ordre sur le simple fait de consulter son écran. Il faut un point qui garantit les chances de succès. Une des plus grosses erreurs des traders perdants est d’être en position tout le temps.
  4. L’entrée en trade sur un point choisi est-elle confirmée par la cinétique des prix, une divergence sur un oscillateur, une news etc … ? Regardez l’évolution des cours en UT courtes lors du franchissement d’un élément pivot. Cela vous donnera beaucoup d’indications sur la force et la crédibilité du mouvement. D’autre part, certaines bougies sont faites par de grosses mains. Il est souvent facile de les identifier. Elles correspondent à des mouvements plus prometteurs. Vous pouvez vous aider du Market Mover Index mais l’observation des courbes de prix donne de bonnes informations pour qui en a l’habitude. Entrez toujours dans la force d’un mouvement de façon à ce que votre trade soit rapidement en gain. Achetez avec les acheteurs, vendez avec les vendeurs. Suivez les prix dès le break out pour entrer dans les vingts premiers pour cent de la tendance.
  5. Ai-je parfaitement défini mon plan de trading ? Savez-vous où vous voulez sortir, que ce soit en gain ou en perte ?
  6. La perte au stop loss est elle raisonnable par rapport au montant de votre capital ? En fonction des enjeux, cette perte acceptée est variable. Elle peut être de 0.1 % de votre capital dans les marchés dangereux ou de 0.5 %  lorsque la volatilité baisse, plus encore dans les marchés en tendance affirmée, mais elle ne doit en aucun cas excéder 2 %. Si ç’est le cas diminuez le volume investi.
  7. Suis-je psychologiquement serein ? Évitez de trader rapidement après un gros gain ou une grosse perte. Cela entraine le plus souvent une prise de risque trop importante soit par esprit de revanche soit par excès de confiance.
Gardez à l’esprit ce que nous avons maintes fois répété. Pour gagner beaucoup d’argent, il faut trader en swing dans les tendances en UT longues. C’est le seul trading qui permette de multiplier un compte. Le handicap de la période actuelle est qu’il n’y a pas de tendance en base hebdomadaire sur le Forex. Il est donc raisonnable de limiter les volumes investis et de rester hors marché lorsque les conditions ne fournissent pas une stratégie de trading suffisamment pertinente.

Bons trades !
Poster un commentaire