Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Jean Christophe Bataille

Jean Christophe Bataille

Je suis le chroniqueur économique et financier : http://futures-trading.fr/

Mes faits d'armes : avoir conseillé d'investir largement sur le marché boursier en mars 2009 alors que le CAC 40 était à 2500 et avoir prévu le délitement actuel des monnaies.

J'anticipe une sortie de la crise actuelle par la stagflation."

Les trades de Futures pour les mois à venir sont engagés.

Audience de l'article : 1835 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
Après avoir profité de la chute de EUR USD à l’annonce du QE européen, nous avons vécu une période plutôt calme puisque la plupart des supports ou sous-jacents se sont retrouvés en consolidation prolongée ou en inversion de tendance.

Ces dernières semaines, trois nouveaux trades ont été successivement engagés sur des tendances clairement identifiées :

– La poursuite de la hausse des indices actions européennes, en particulier le DAX par un mécanisme de transfert des avoirs obligataires soumis à la baisse des rendements vers les actifs risqués.

– La reprise de la baisse de EUR USD avec la perspective de la hausse des taux US avant ou après l’été et la poursuite du QE européen. Le spread des taux à 2 ans de chaque coté de l’Atlantique devrait croître encore cette année, transformant l’euro en monnaie de carry trade.

– Plus récemment la reprise de la hausse de USD JPY sur la probabilité d’une opération TWIST sur l’obligataire japonais en juillet prochain.

Les positions ont été renforcées il y a peu, avant et pendant le démarrage des tendances.

Le thème des obligations européennes, en particulier le bund allemand, a été, à tort ou à raison, abandonné à cause d’un potentiel jugé limité et insuffisant. Les tendances des autres paires en dollars nous paraissent moins intéressantes en termes de perspectives de gains et de coûts en rollover.

Selon les statistiques WordPress, il y a actuellement autour de 300 lecteurs uniques par jour sur Futures et une trentaine de ces lecteurs se sont déjà exprimés dans les commentaires. Je dois rappeler que le trading est dangereux puisque 85 % des particuliers qui la pratiquent perdent leur compte broker en moins de 6 mois. Il autorise en revanche des gains colossaux lorsqu’il est géré avec une méthode et une psychologie adaptée. Sur un plan technique, je reste convaincu que seuls les trends followers sont capables de multiplier leur compte de nombreuses fois.

On peut déjà estimer que les lecteurs de Futures, s’ils ont suivi avec attention les commentaires et les conseils du blog, sont actuellement en gain sur leur compte broker dans une proportion variant entre 20 et 100 % en fonction de la qualité de leur trading depuis le début de l’année. La progression des comptes s’est en effet accélérée cette semaine quand les tendances que nous avons choisies ont démarré.

Quelques remarques :

– Les lecteurs de Futures sont sur les rails de trois tendances relativement sures et ils doivent désormais réaliser leur propre trading. Un trader qui copie les positions des uns ou des autres ne progresse pas. Il se met en danger dans les situations d’urgence car il ne peut pas être dans le timing de la personne qu’il copie. Les décisions doivent parfois être prises dans la minute ou la seconde. Les conseils qui sont dispensés sur le blog depuis très longtemps ont fourni un certain nombre de méthodes pour optimiser le money management par l’évaluation des risques de consolidation, pour rationaliser la prise de position par le scaling et pour adapter le suivi de tendance en fonction des news. Chacun doit être autonome. En ce qui me concerne, je ne suis pas infaillible et je ne peux pas porter la responsabilité des positions de 300 personnes.

– Je souhaite multiplier mon compte encore cette année par 5 ou 10 en fonction de l’évolution des prix. C’est beaucoup moins que l’an dernier mais c’est ce qui me parait réalisable au vu de la maturité des tendances. Pour atteindre ce type d’objectif, il faut nécessairement faire monter le levier au delà de ce qui serait raisonnable et donc le faire au meilleur moment et avec le meilleur dosage. Si vous manquez de technique, vous pouvez vous contenter de laisser évoluer les positions déjà engagées à ce jour, sans renforcer au fil des tendances. Votre seule préoccupation sera de vous garder de l’inversion du trend ou des fortes consolidations qui arriveront nécessairement à un moment ou à un autre sur les supports choisis. Le risque restera limité.

J’aimerais à cette occasion vous rappeler les qualités des grands traders mis en avant par Thami Kabbaj dans son essai sur la psychologie du trading : capacité de réaction rapide, excellence du jugement, expérience, indépendance, résistance au stress, concentration, discipline, patience, persévérance, prudence, ambition mais humilité vis à vis d’autrui et respect du marché. A travailler pour chacun d’entre nous !

Bon trade !
Poster un commentaire