Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Jean Christophe Bataille

Jean Christophe Bataille

Je suis le chroniqueur économique et financier : http://futures-trading.fr/

Mes faits d'armes : avoir conseillé d'investir largement sur le marché boursier en mars 2009 alors que le CAC 40 était à 2500 et avoir prévu le délitement actuel des monnaies.

J'anticipe une sortie de la crise actuelle par la stagflation."

Les devises majeures sont soumises à des forces contraires. La prudence est de mise.

Audience de l'article : 1674 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
Je parle depuis des mois du caractère non directionnel du Forex. Comment peuvent évoluer les paires majeures à moyen terme et que faire dans l’extrême volatilité actuelle ?

EUR USD et USD JPY ne peuvent pas, aujourd’hui, prendre une direction claire en UT longues. D’une part, ce sont des monnaies de financement qui montent avec l’aversion au risque et les dénouements de couverture sur les opérations en dollar. D’autre part, elles baissent avec les différentes vagues de QE et une potentielle divergence des taux avec les USA. Ces deux forces s’annulent et font évoluer les paires de façon chaotique depuis de nombreux mois.

Beaucoup d’analystes et de traders bancaires anticipent une baisse supplémentaire de ces monnaies. La séquence des banques serait une évolution en range de ces devises soumises à des courants contraires, puis une baisse ultérieure lorsque la divergence des taux se matérialiserait vraiment avec le rate hike américain.

De nombreuses inconnues peuvent toutefois venir contrarier ce scenario :

  • En cas de réussite du tapering, une baisse du dollar durant 6 mois après la première hausse des taux est possible car habituelle historiquement. Or 6 mois plus tard, les perspectives de fin du QE dans les pays de carry trade affaibliraient le dollar face à ces monnaies.
  • En cas d’échec du tapering, la montée de l’aversion au risque, la chute du dollar et l’incapacité des banques centrales a supporter des monnaies fortes attiseraient la guerre des monnaies en augmentant le chaos sur le marché des devises.
Inutile de dire que le scenario idéal de stérilisation des liquidités injectées durant les différents QE ces dernières années après une hypothétique puissante montée de la croissance mondiale a déjà beaucoup perdu de sa vraisemblance.

La masse monétaire pourrait être amenée à augmenter encore en cas d’échec du tapering. Il faut savoir qu’en cas de stagnation de l’économie et surtout de maintien des forces déflationnistes, les banques centrales devraient inventer de nouveaux outils car le compartiment obligataire mondial n’est pas infini et il va devenir difficile de trouver de nouveau titres à acheter même si la base éligible s’élargit dans les pays qui l’utilisent actuellement..Donc gardez de l’or physique dans les patrimoines et continuez à surveiller le métal jaune dans les années à venir !

Sur le plan du trading, cela implique de trader avec de beaucoup plus petits volumes :

Je pense à tout ceux qui perdent de l’argent dans ces marchés difficiles à gérer et je sais par expérience que cela concerne la grande majorité des traders discrétionnaires. Cela permet de :

  • Continuer à trader sans perdre d’argent. C’est mieux que d’utiliser un compte démo.
  • Suivre les marchés sans risque et être capable de lancer un trade avec du volume sur une véritable opportunité.
  • Éloigner très fortement les stops, donc gérer la volatilité et rester très longtemps en position.
  • Découvrir l’évolution des prix sous un autre angle et une autre gestion du risque. C’est pédagogique.
  • Améliorer le trading car on spécule en éliminant les sentiments dangereux que sont l’appât du gain et la peur. On se cantonne à la technique.
Bon trade !
Poster un commentaire