Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Jean Christophe Bataille

Jean Christophe Bataille

Je suis le chroniqueur économique et financier : http://futures-trading.fr/

Mes faits d'armes : avoir conseillé d'investir largement sur le marché boursier en mars 2009 alors que le CAC 40 était à 2500 et avoir prévu le délitement actuel des monnaies.

J'anticipe une sortie de la crise actuelle par la stagflation."

Il pourrait être à nouveau possible de trader en UT longues avec des gains significatifs

Audience de l'article : 1597 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
Je dis toujours qu’en trading, il faut suivre une idée. Cette idée correspond le plus souvent à la direction que prennent les prix.

Le trade baissier sur AUD NZD en UT longues de la semaine dernière a parfaitement réussi. Personne ne l’a suivi sur le blog car il nous manquait l’idée qui sous-tendait le graphe. Sans elle, la confiance était trop faible pour accepter d’éloigner les stops. Nous connaissons maintenant les fondamentaux de ce trade, la RBA va probablement baisser ses taux alors que les CPI néozélandais sont plutôt bons. Il est intéressant de constater que ces données étaient déjà dans le graphe et que nous les avions détectées par l’analyse graphique en base journalière et hebdomadaire, sans les connaitre.

Le marché est-il en train de changer son axe de réflexion sur le Forex pour les paires en dollar ? Le dollar Index a rebondi sur une oblique majeure et les statistiques US qui étaient systématiquement décevantes ont été, par deux fois, supérieures au consensus.

Je l’avoue, j’étais prêt à trader la hausse de EUR USD. Le cross était sorti par le haut de son triangle de consolidation et la répétition des mauvais résultats de l’économie des États-Unis laissaient présager une poursuite de l’affaiblissement du dollar. Mais il s’est produit trois évènements importants :

  • La BCE a clairement fait comprendre qu’elle ne tolèrerait pas une valorisation EUR USD supérieure à 1.15. Et elle l’a fait alors qu’elle connaissait probablement déjà le CPI US. C’est donc une barrière très précise à la décimale près qui a été posée. L’annonce a été faite à 1.1495.
  • Elle a affirmé sans détour que le QE2 européen était désormais dans les tuyaux.
  • Les CPI US et le Prelim UoM Consumer Sentiment se sont révélés meilleurs que prévus, laissant présager une hausse des taux plus proche qu’on ne l’imaginait, il y a trois jours.
Les banquiers d’affaires se sont déchainés en shortant le cross depuis 1.1495 à l’annonce de Nowotny, puis ils ont recommencé à la publication du CPI.

Cette reprise de l’inflation aux USA est fondamentale pour le dollar car c’est elle qui conditionne la hausse des taux capable d’alimenter la divergence monétaire.

De façon plus instinctive que raisonnée, le bon CPI m’a conduit à couper mes positions longues en stop win ou even et à shorter très vite EUR USD sur le compte Futures. Échaudé par l’instabilité des marchés, j’ai pris des bénéfices partiels lorsque le cross a parcouru suffisamment de pips à la baisse. Et effectivement, le reste des positions est sorti à zéro en stop break even dans la volatilité.

L’analyse graphique m’a convaincu, jeudi soir et vendredi, d’accumuler des shorts et à hausser significativement les stops pour ne pas subir les bruits de marchés. Cette décision d’éloigner les stops n’est pas anodine. Je crois en effet qu’il est possible d’arrêter le scalping et de recommencer à trader en H4 avec, si la théorie se vérifie, la possibilité de poursuivre en daily – hebdo.

En voici les raisons essentielles :

1. En mensuel.

EUR USD 16 10 2015 M1EUR USD 16 10 2015 M1



Cliquez sur le graphe pour l’agrandir

Une fois de plus, le cross a parfaitement réintégré le triangle de compression. Rappelons que si la base du triangle était franchie à la baisse, le potentiel de baisse serait à 1.00. Par le haut, l’objectif théorique serait à 1.23.

2. En hebdomadaire.

EUR USD 16 10 2015 W1EUR USD 16 10 2015 W1



Cliquez sur le graphe pour l’agrandir

  • Les deux derniers sommets créent une oblique de descente long terme qui vient des plus hauts de 2014. Cela reste baissier.
  • Les prix ne sont pas montés en direction de l’oblique supérieure du grand canal ascendant qui semblait se dessiner.
  • Le chandelier de cette semaine est une étoile filante rouge, chandelier typiquement baissier.
  • La figure chartiste s’apparente désormais à un triangle ascendant statistiquement haussier mais la BCE a déclaré fermement que toute tentative de franchissement des 1.15 serait contrée par un élargissement de son bilan.
  • Notons aussi vers le bas que l’overlap à 1.11 coloré en bleu, ancien gros support hebdo, a arrêté les prix lors des deux précédentes descentes du cross.
3. En base journalière.

EUR USD 16 10 2015 D1EUR USD 16 10 2015 D1



Cliquez sur le graphe pour l’agrandir

  • La bougie de jeudi était une avalante baissière très marquée avec un plus haut, plus haut que le précédent et un plus bas, plus bas que le précédent.
  • Le premier potentiel dans ce time frame est l’overlap en bleu à 1.11
4. En base H4.

EUR USD 16 10 2015 H4EUR USD 16 10 2015 H4



Cliquez sur le graphe pour l’agrandir

  • Les deux avant-dernières bougies H4 du jour sont deux longues mèches vendeuses qui laissent peu de doute sur le potentiel baissier à court terme.
  • Les prix ont clôturé à 1.1350. Sous ces niveaux, le cross passerait en ETE et aurait un potentiel de chute de 115 pips, deux fois plus si on va à l’overlap situé sur la zone des 1.11.
Sauf imprévu, je vais donc essayer de rester short au moins jusqu’à l’overlap. Je me déterminerai ensuite en fonction des stats, du discours de la BCE et de l’évolution des prix.

Je développe dans cet article un trade de Futures en UT longues, avec un éloignement des stops. Il est important de  rappeler que le trading sur devises est une activité très complexe, à haut risque et qu’elle nécessite une adéquation entre les volumes investis et la distance des stops. Le trade engagé, comme tous les investissements spéculatifs, peut se solder par de lourdes pertes. Je me dois de faire quelques commentaires en forme d’avertissement :

Certains lecteurs ont fait des pertes considérables parce qu’ils utilisent des leviers non maitrisables et ils continuent à engager des sommes importantes alors que j’ai ressassé pendant des mois qu’il fallait diviser les volumes investis par 10 dans la compression du dollar. Il ne faut pas céder à l’envie de gagner beaucoup ou de se refaire, cela conduit à des positions intenables où l’on perd sa culotte. On doit éviter aussi le trading spectacle qui pousse à surenchérir en permanence. Ce sont des défauts à corriger. Merci de démarrer en levier faible si vous souhaitez trader en H4 ou plus avec le blog. Le levier ne doit monter qu’en capitalisant sur les gains quand la tendance se prolonge et que la marge utilisable augmente. C’est simple : risquez vos gains, pas votre capital. On n’est pas au casino et tout ceux qui ne résistent pas à cette envie irrépressible de charger ont un compte qui rétrécit ou disparait. Il vaut mieux gagner moins sur un trade réussi que de perdre son compte à petit feu sur les autres. Les stats et news à venir ne sont pas connues et les prévisions chartistes de cet article n’obéissent qu’à des déductions statistiques et une analyse fondamentale qui est faillible. Il n’y a, dans tous les cas, pas de boule de cristal. Bravo à ceux qui ont arrêté de trader dans la volatilité !

Bonne semaine  !
Poster un commentaire