Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Jean Christophe Bataille

Jean Christophe Bataille

Je suis le chroniqueur économique et financier : http://futures-trading.fr/

Mes faits d'armes : avoir conseillé d'investir largement sur le marché boursier en mars 2009 alors que le CAC 40 était à 2500 et avoir prévu le délitement actuel des monnaies.

J'anticipe une sortie de la crise actuelle par la stagflation."

Il faut garder un système de trading gagnant

Audience de l'article : 1508 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
Depuis une semaine, les marchés sont d’une volatilité extrême, très difficiles à trader et prenant les lecteurs de Futures à contre pied. Certains d’entre eux m’ont écrit ou se sont exprimés sur le blog pour me faire part de pertes importantes sur leur compte. Le challenge que j’ai mis en place, il y a deux semaines, se révèle défavorable, poussant les traders de Futures à prendre trop de levier ou à se positionner à tout prix sur de nombreux sous jacents sans réflexion fondamentale suffisamment étayée. L’esprit de compétition, c’est bien, mais cela pousse certains à la faute. Par ailleurs, le fait que je ne donne plus de conseils en matière de prises de positions pénalise aussi les lecteurs. J’ai donc décidé de clore le challenge pour revenir à l’ancienne formule.

Vous avez pu le remarquer, j’ai pris très peu de positions récemment et me suis contenté de faire un peu de scalping sans, d’ailleurs, en tirer de bénéfices. Comme je l’ai dit dans un commentaire récent, le marché est sans aucune direction car des forces contradictoires s’affrontent sur presque tous les sous-jacents. Or la stratégie appliquée l’an dernier par Futures pour obtenir des gains exceptionnels ne marchera pas tant que les forces de marché ne seront pas unidirectionnelles. Il nous faut une tendance établie, durable et régulière avec peu de volatilité. Nous ne l’avons pas actuellement.

Comment se positionner sur EUR USD quand la FED se prépare à reporter sa baisse des taux et que certains voient déjà l’économie européenne repartir alors que la BCE va commencer à déverser des tombereaux de monnaies et que les problèmes grec et ukrainiens sont les feuilletons les plus hasardeux du moment  ? Comment se positionner sur le pétrole quand l’abondance de l’offre plaide plutôt pour une baisse mais que le niveau de survente fait grimper le Crude de 20 % sur la moindre annonce de grève aux États-Unis et le fait rechuter ensuite sans aucune raison.

Je donnerai donc de nouveaux conseils en fonction de l’évolution des prix et de l’actualité mais ne vous étonnez pas si je reste sous-investi sur le compte Futures en ce moment.

En attendant, vous pouvez toujours scalper … Mais attention au levier !
Poster un commentaire