Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Sacha Pouget

Sacha Pouget

J'ai une expérience de 10 ans en salle de marchés chez BNP Paribas, Royal Bank of Canada et Crédit Agricole Cheuvreux. Je me focalise uniquement sur les société de Biotechnologie, qui disposent des plus forts catalyseurs de hausse sur le marché en un minimum de temps. Je m'intéresse plus particulièrement aux sociétés qui disposent d'un Momentum avec un calendrier favorable pour leurs publications d'études cliniques.

Je tire ma performance de ma stratégie de trading parfaitement adaptée aux sociétés de biotechnologie (la stratégie PRE-CATALYSTE), qui m'a permis de multiplier mon capital par plus de 3 en 3 ans (mes clients en sont témoins) tout en ayant un risque maîtrisé. Auteur d'un Livre sur les investissements dans le secteur de la Santé, j'ai développé des méthodes d'analyse et de sélection de valeurs propres à mon secteur. 

Mes modèles d'inspiration sont Paul Tudor Jones et Jean-Marie Eveillard pour l'aspect Gestion – Money management, et les livres de Mike Havrilla "The Ultimate Guide to Biotech Stocks" et de Tony Pelz "The Biotech Trader Handbook" pour l'aspect trading. Mon site internet : http://sachapouget.com/

Mes PDF gratuits

ebooksachapouget

- Comment je travaille ?

- Quels courtiers, quels tarifs pour acheter les valeurs du secteur santé biotech ?

- Mon journal de bord intégral lors de ma performance de +41% au T3 2012

Cliquez ici pour recevoir les liens pour télécharger ces infos

Scandale à Wall Street. Des dizaines de sociétés Chinoises sont accusées de Fraude

Audience de l'article : 2707 lectures
Nombre de commentaires : 1 réaction

Depuis le mois de Mai, différents scandales ont éclaboussé des sociétés chinoises cotées aux Etats-Unis. La tenue des comptes s'est révélée fantaisiste pour certaines d’entre elles. On a depuis assisté à une chute de la valeur des actions de dizaines de sociétés. De nombreuses sociétés issues de l'empire du Milieu attirent désormais la suspicion. Ces difficultés sont-elles passagères? S'agit-il d'une opportunité pour investir dans les sociétés qui ont dèvissé?


 
L’hécatombe des sociétés chinoises

 
 
Bloomberg a rapporté que 10 milliards $ seraient partis en fumée à New York en raison de la chute de 40% en moyenne du cours des entreprises chinoises cotées à Wall Street. En six mois, plus de 25 sociétés qui y sont cotées ont été soupçonnées de pratiques illégales. Sur les 12 derniers mois, 21 entreprises ont vu leur cotation interrompue, tandis qu'une dizaine étaient exclues du marché. On a même pu constater que de grands Fonds d'investissement avaient été touchés (comme Carlyle, Fidelity ou encore Renaissance). En cause : les cabinets d’audit, certains raiders et des directeurs de sociétés mal intentionnés.
 
 
Evolutions du cours de certains indices sectoriels de sociétés chinoises cotées à Wall Street:

En BLEU : cours de l' Indice
En pointillés GRIS : S&P 500
Source : Sacha Pouget - TickerSpy
 
 

 
La perte de confiance est au cœur de cette affaire

 
 
 
On se rappelle de l'affaire Enron ou bien de la société de technologie indienne SatyamDes sociétés qui ont connu une faillite retentissante parce qu'elles avaient maquillé leurs comptes (alors même que les auditeurs n'avaient rien remarqué). Ce qu'il se passe en ce moment aux Etats-Unis est du même acabit. Sauf que des dizaines de sociétés pourraient être concernées. Mais ce qu'il se passe en ce moment pour les sociétés chinoises cotées à Wall Street ressemble à une fraude d'une autre échelle aux vues du nombre de sociétés qui ont été incriminées (à tort?).
 
 
 
 
Depuis le mois de Mai, la chute des valeurs chinoises à Wall Street a entraîné une perte de valorisation de 10 Milliards $ pour les investisseurs, mais on ne connaît pas encore les véritables répercussions. D'autant qu' on touche un pilier essentiel dans la Finance : la confiance. Or, on sait que les effets peuvent être dévastateurs dans cette situation.
 
 
 
 
Quelques sociétés chinoises cotées à Wall Street mises en cause dans ces affaires :
 
 
 

Nom de la société
Ticker
Evènement
Efuture Information Technology Inc
EFUT
Délistée
China MediaExpress Holdings Inc
CCME
Délistée
Tongxin International Ord Shs
TXIC
Délistée
RINO International Corp
RINO
Délistée
China Agritech Inc
CAGC
Délistée
Fuqi International Inc
FUQI
Délistée
China Integrated Energy Inc
CBEH
Délistée
Longtop Financial Technologies Ltd
LFT
Délistée
Subaye Inc
SBAY
Suspendue pour fraude
Puda Coal Inc
PUDA
Suspendue pour fraude
ShengdaTech Inc
SDTH
Suspendue pour fraude
China Electric Motor Inc
CELM
Suspendue pour fraude
Duoyuan Global Water Inc
DGW
Suspendue pour fraude
Duoyuan Printing Inc
DYP
Suspendue pour fraude
China Intelligent Lighting and Electronics Inc
CIL
Suspendue pour fraude
 Source : Aaron Task

 
 
Un contexte propice à taper sur la Chine
 
 
 
 
L'insolente ascension de la Chine a de quoi agacer. Autrefois cantonné au titre d'atelier du monde, ce pays est devenu le premier exportateur mondial en 2010. Il bénéficie aussi du plus grand marché domestique de la planète, et dispose de réserves pléthoriques de dette européenne et américaine. A n'en pas douter, ce début de siècle est marqué par la présence des chinois sur tous les terrains (aussi bien diplomatiques, qu'économiques). Dans ce contexte, il peut être opportune de vouloir freiner cette expansion grandissante et qui isole de plus en plus les pays dits développés.
 
 
 
Or, il faut savoir que la Chine est la principale victime du protectionnisme commerciale. En 2010, elle a fait face à "64 différends commerciaux, représentant une valeur de 7 milliards $" (source : FrenchChina.org).
 
 
 
Pas plus tard que le 10 mai, Chen Deming (ministre chinois du commerce) critiquait les restrictions imposées par les Etats-Unis frappant "2000 produits interdits d’exportation en Chine" et s’insurgeait contre "l’exclusion de la Chine de la liste des 164 pays bénéficiant d’un régime particulier d’importation de produits sensibles venant des Etats-Unis, baptisé Strategic Trade Authorization" (source : Question Chine).
 
 
 
Les pays qui agitent le drapeau de la restriction se réfèrent à l’article 16 du protocole d’accession de la Chine à l’OMC et qui leur permet de prendre des mesures restrictives, si la hausse importante des importations chinoises risque de causer « une désorganisation du marché pour les producteurs nationaux de produits similaires ou directement concurrents ». On imagine bien que ça ne plaît pas du tout à la Chine. D'autant que les pressions de l'OMC sont présentes pour demander à la Chine de se conformer à diverses règlementations et autres bonnes pratiques commerciales. Il suffit d'ailleurs de lire les injonctions de l'OMC à ce sujet, qui lui demande notamment "de rendre ses politiques et pratiques commerciales et d'investissement encore plus transparentes, de poursuivre ses efforts actuels de réexamen, de révision et de réforme de sa législation commerciale").
 
 
 
Conclusion
 
 
 
Comme on a pu le constater, les sociétés chinoises cotées à Wall Street ont beaucoup souffert. Je ne crois pas à la thèorie du complot, mais j'estime que tous les excés (s'ils sont avèrés), finissent par être rattrapésAutrement dit, je pense que certaines opportunités de rattrapage pourraient se prèsenter (dans le secteur Santé par exemple, la société TIENS BIOTECH s'est apprèciée de +65% le 27 Juin après une baisse de -40% en 1 mois). Mais attention tout de même : nous sommes ici dans une catègorie spèculative d'investissement.
 

Tant que le signal politique (accord US - Chine sur des investigations de cabinets d' Audit sur le sol chinois) et que des pratiques de bonne conduite ne seront pas établies au plus haut niveau, il est très risqué, selon moi, d'investir en sur les valeurs chinoises cotées à Wall Street.
 
 
 
Sacha Pouget
 
 

Découvrez ma Newsletter qui exploite le dynamisme du secteur santé !

 

J'ai fait passer mon compte de trading de 80.000 euros en 2008 à 600.000 euros en 2011. Je publie en temps réel toutes mes positions et mon portefeuille que vous pouvez répliquer !

www.sachapouget.com

 


 


 
 
 
Avec le vieillissement de la population occidentale, les besoins vont croître mécaniquement chaque année - Des sociétés spécialisées offrent des possibilités de gains rapides de l'ordre de 50% jusqu'à plus de 1000%...

 
 
-------
Poster un commentaire

1 Commentaire