Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Jean Christophe Bataille

Jean Christophe Bataille

Je suis le chroniqueur économique et financier : http://futures-trading.fr/

Mes faits d'armes : avoir conseillé d'investir largement sur le marché boursier en mars 2009 alors que le CAC 40 était à 2500 et avoir prévu le délitement actuel des monnaies.

J'anticipe une sortie de la crise actuelle par la stagflation."

Le compte broker de Futures est multiplié par 43

Audience de l'article : 1755 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
Nous shortons l'euro depuis 1.3950 pour accompagner l'expansion monétaire européenne. Notre dernier article prévoyait une baisse de la paire EUR USD à 1.2460 sur la base d'une configuration en ETE. C'est chose faite. Nous pensons que l'euro va poursuivre sa baisse contre le dollar mais de façon plus chaotique et dans une volatilité accrue. Nous gardons nos positions short sur EUR USD tout en positionnant par sécurité, des stops break even sur les dernières entrées. Notre objectif à court terme est 1.2200

La BOJ à annoncé, dans la nuit de jeudi à vendredi, une extension de son programme de rachats d'actifs et un nouvel élargissement de son bilan. Le cross USD JPY a immédiatement été catapulté. Apprenant la nouvelle vendredi matin, nous avons, avec les lecteurs de Futures qui suivent les commentaires, immédiatement pris le train de cette hausse en criblant la zone d'ascension des prix de 24 positions longues en buy stop à partir de 111.05.

Le Japon surenchérit dans la production de monnaie et la baisse du yen nous parait inéluctable. Nous sommes ce soir à 112.29 et notre objectif se situe au dessus de 122. L'ensemble du compte broker est multiplié par 43 et nous espérons le multiplier par 100.

Nous détenons par ailleurs deux nouvelles positions USD SEK également en plus-value prises après la décision de la banque de Suède de baisser ses taux.

Nous possédons aussi deux positions NZD USD depuis plusieurs mois en forte plus-value que nous conservons.

Nous allons enfin nous intéresser à AUD USD. L'Australie subit de plein fouet la baisse des matières premières et va particulièrement souffrir sur le plan économique. La résistance actuelle du dollar australien est pour nous une anomalie qui ne saurait durer. AUD a dessiné récemment en base journalière une configuration en diamant qui, si elle s'est concrétisée par une hausse, n'a pas atteint son objectif (graphe joint AUD USD en daily). Le dollar australien évolue désormais sur une oblique ascendante à forte volatilité dont nous attendons le franchissement à la baisse pour prendre des positions short. Nous pensons que l'Australie devrait également baisser ses taux au premier semestre 2015. Après le Japon, ce sera notre prochain swing.

Bon trade !


Le compte broker de Futures est multiplié par 43

Poster un commentaire