Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Dereeper

Charles Dereeper

J'aide les humains 

1 - à se libérer du système socialiste

2 - à financer leur liberté via les marchés financiers et le business online

3 - à vivre mieux et à se comprendre mieux 

J'ai créé en 2010 Objectif Eco et je l'ai entretenu depuis en réunissant des auteurs animés par les mêmes convictions que les miennes et des lecteurs à la recherche de solutions pour ces mêmes problématiques.



GRATUIT !
Téléchargez le livre
JOUER A LA BOURSE QUAND ON TRAVAILLE
(10.000 ventes à 40€).
Le lien est ici



----------------------------------------------------


ME SUIVRE PAR EMAIL 
4 THEMATIQUES



==> VIVRE (sens de la vie - oublier le temps qui passe - créer avec passion - se libérer du socialisme asservissant) 
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-vivre/



==> BUSINESS ONLINE (enrichissement, l'entrepreneuriat, la création de valeur économique, la vente digitale, la productivité, l'automatisation)  
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-business-online/




==> FINANCE (trading investissement macro économie / niveau intermédiaire ou expert) 
 http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-finance/



==> EXPATRIATION (comment fuir et vivre sur la planète terre en oubliant la notion de pays) 
 
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-expatriation/

.

charlesjungle
charleshongkong

promospeciale

Tesla va t il faire faillite ? Faut il shorter sur le rebond en cours ?

Audience de l'article : 3937 lectures
Nombre de commentaires : 1 réaction
Je suis à la base un grand fan d'Elon Musk.

Mais en matière de pognon, depuis une certaine histoire de 2015, j'ai pris l'habitude de mettre mes coups de coeur de côté !

Tesla cote une fortune... au plus haut à 350$, puis une chute sur 250$ avant de rebondir aujourd'hui sur 300$. 50 milliards $ de capitalisation sans avoir jamais gagné le moindre pognon, sérieux, si ce n'est pas du grand art ????

faillite tesla

Le souci, c'est que notre ami Elon, créateur de génie, a un peu de mal à serrer les boulons et exécuter. On oublie souvent qu'une entreprise, cela reste un exercice assez besogneux, répétitif, auquel les japonais excellent sur le long terme.

Le génie de la création ne peut pas compenser.

Elon Musk a fait des choix. Manifestement vu ses déclarations, il kiffe les usines. C'est son truc les gros jouets, avec des robots partout. Mais à côté de cela, son truc a l'air aussi de titiller les limites en mode borderline. Ca passe ou ca casse. Plus d'une fois, il a frôlé la correctionnelle...

Elon Musk a donc fait un choix, construire sa dernière Tesla en usine totalement automatisée, choix déconseillé par tout son board.

Résultat, le board avait raison et les retards à la livraison sont énormes, tout autant que Tesla ne parvient pas à scaler le volume aux niveaux suffisants pour gagner de l'argent.

Or, Tesla crame du cash. Plus le temps passe, plus les ressources diminuent. Au point que commence à circuler dans la finance US l'idée d'une faillite ou d'une recapitalisation.

Il se dit aussi que 5 gros joueurs possèdent plus de 50% du flottant de Tesla. La main invisible d'Adam ressemble plus à la mafia capitaliste oligarchique US habituelle. Du comportement de ces 5 gros actionnaires dépendent en partie du futur de Tesla. En langage décodé, les coucougnettes d'Elon risquent de sentir très correctement la cordelette qui serre... si l'oligarchie décide de serrer, voire de lâcher le grand saint homme !

Plus grave, certains traders (déjà short) signalent que les chiffres de rentabilité sont bidons. Tesla ne pourra jamais dégager la marge escomptée pour chaque modèle vendu (mais pas encore produit...). La concurrence en outre se réveille chez les autres constructeurs qui sniffent la demande nouvelle des consommateurs sur un segment à pognon, vu que l'Etat sponsorise l'achat d'un véhicule propre dit du futur...

Tout ça mis bout à bout, l'histoire pue quand même du cul.

Attaquer l'action en short maintenant, je ne le ferais pas. Mais si un trend baissier se dégage ou si des patterns baissières se mettent en place, le short vaudra le détour.

Aussi fou que cela puisse paraître, Tesla est un cas spécial qui exige des croyances, de la foi pour accepter la valorisation en cours délirante, pratiquement du jamais vu dans l'histoire boursière. 

On a vu cela sur Amazon et cela a marché.

Par contre, y a pleins de mecs qui se sont pétés la gueule, comme GE, la grande General Electric qui s'est fait littéralement piller par la haute finance au point d'être au plus bas désormais sur 25 ans.

ge

Charles Dereeper
Poster un commentaire

1 Commentaire