Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Sacha Pouget

Sacha Pouget

J'ai une expérience de 10 ans en salle de marchés chez BNP Paribas, Royal Bank of Canada et Crédit Agricole Cheuvreux. Je me focalise uniquement sur les société de Biotechnologie, qui disposent des plus forts catalyseurs de hausse sur le marché en un minimum de temps. Je m'intéresse plus particulièrement aux sociétés qui disposent d'un Momentum avec un calendrier favorable pour leurs publications d'études cliniques.

Je tire ma performance de ma stratégie de trading parfaitement adaptée aux sociétés de biotechnologie (la stratégie PRE-CATALYSTE), qui m'a permis de multiplier mon capital par plus de 3 en 3 ans (mes clients en sont témoins) tout en ayant un risque maîtrisé. Auteur d'un Livre sur les investissements dans le secteur de la Santé, j'ai développé des méthodes d'analyse et de sélection de valeurs propres à mon secteur. 

Mes modèles d'inspiration sont Paul Tudor Jones et Jean-Marie Eveillard pour l'aspect Gestion – Money management, et les livres de Mike Havrilla "The Ultimate Guide to Biotech Stocks" et de Tony Pelz "The Biotech Trader Handbook" pour l'aspect trading. Mon site internet : http://sachapouget.com/

Mes PDF gratuits

ebooksachapouget

- Comment je travaille ?

- Quels courtiers, quels tarifs pour acheter les valeurs du secteur santé biotech ?

- Mon journal de bord intégral lors de ma performance de +41% au T3 2012

Cliquez ici pour recevoir les liens pour télécharger ces infos

Signaux de Tendance sur les Marchés, à l'heure de la Crise de la Dette en Europe

Audience de l'article : 3007 lectures
Nombre de commentaires : 3 réactions

A l'heure ou la Crise de la dette européenne s'est intensifiée, il est utile de faire un point sur la valorisation à long terme des marchés et sur les signaux de Tendances observés actuellement. C'est ce que nous allons voir avec 3 indicateurs actualisés.


 
 
 
1. Un indicateur de Valorisation : le CAPE

 
 
 
Afin de lisser les cycles économiques, la méthodologie CAPE de l'économiste Robert Shiller est la plus appropriée pour faire un point sur la valorisation des marchés.
 
 
 
A première vue, le S&P 500 (corrigé des variations conjoncturelles) semble sur-évalué sur une longue période:
 
 
 
 
Le multiple des bénéfices estimés est passé de 13.3 (en Mars 2009) à 26,1 au 23 Mai : on assiste donc à une surévaluation de 55% par rapport à la moyenne Long terme (située à 16,9 selon Robert Shiller). 
 
 
 
Pour autant, je note que le ratio actuel est en ligne avec celui observé lors de la pèriode 2003-2007. On note d'ailleurs que la valorisation actuelle des sociétés du S&P 500 est similaire à celle de 2003-2007 - il reste même une marge d'apprèciation de 10%. De fait, la seule condition qui puisse conduire à une hausse saine des marchés sur une longue période reste ce qui est considèré comme le principal moteur d'apprèciation des marchés financiers : l'augmentation des Bénèfices des entreprises.
 
 
 
 
 
2. Un indicateur de Momentum : le ROC

 
 
 
Maintenant, est-ce à dire que nous allons assister à un revirement de tendance ? Je ne parle pas d'une correction de 10 ou 15%. Je m'interroge ici sur une correction de 30 à 50%. Sur ce point précis, le ROC nous indique que c n'est pas encore le cas.
 
 
 
Le Graph ci-dessous montre la tendance à Long terme de l'indice S&P 500 (ligne verte) et du ROC à 12 mois (ligne rouge) :
 
 
 
 
 
 
Le ROC est un oscillateur dynamique de momentum qui mesure la variation en % d'un cours sur une période : il est utilisé pour identifier la tendance générale. Cet indicateur forme un oscillateur qui fluctue au-dessus ou en dessous de la ligne de zéro. Cet indicateur est tout à fait pertinent, puisqu' il a marqué un signal de retournement lors de chacune des crises importantes ayant conduit à une baisse sur les marché supèrieure à 30% (de 2000 à 2003, et de 2008 à 2009).
 
 
 
Ou en sommes nous à l'heure actuelle ? Avec un ROC assez confortablement au-dessus de la zone de neutralité (nous sommes à un niveau de 20,93), la tendance haussière reste toujours intacte ce qui exclut tout correction importante.
 
 
 
 
3. Un indicateur de Tendance : le ' % S&P 500 > MM50 '
 
 
 
 
Pour finir, voyons ou nous en sommes avec le % S&P 500 > MM50, un indicateur que j'ai présenté ici plusieurs fois et qui est un révélateur de tendance à Court-Moyen Terme très pertinent :
 
 
 
 
 
 
La ligne verte sur ce Graph, appelée 'Percentage of S&P 500 Stocks Above 50-Day Moving Average' (qui représente le % des valeurs du S&P 500 qui ont un cours installé au-dessus de la Moyenne Mobile 50 jours) nous indique que les 80% ont été touché fin Avril. Ce niveau nous montrait qu'une écrasante majorité des valeurs qui composent le S&P 500 était en "surchauffe".
 
 
 
Depuis le mouvement initié en Avril 2011, ce Ratio a fortement baissé pour atteindre en ce moment 48.38 qui est un niveau plus sain pour une éventuelle reprise de la hausse. Sur les deux dernières années, on a pu constater par 11 fois que le niveau des 50 a été franchi à la baisse. Dans 9 cas sur 11, le '% S&P 500 > MM50' a ensuite rejoint la zone des 30 ce qui est une condition vraiment Bearish... 
 
 
 
Une lueur d'espoir tout de même : on observe une exception très rècente. Il y a 1 mois, le '% S&P 500 > MM50' a rebondi sur les 50. Il n'en demeure pas moins que ce niveau est indiscutablement à surveiller : il constitue un support majeur. Les 50 seront-ils enfoncés à Très court terme? On va le savoir très vite : rèponse d'ici la fin de la semaine. Si c'est le cas, tout porte à croire qu'on puisse assister à une poursuite de la baisse... vers le prochain support situé sur les 30. En cas de franchissement à la baisse de ce second support : on devrait rejoindre les 4,25 (dès lors que les 30 ont lâché, ce niveau a été atteint 4 fois sur 6). 
 
 
 

Mon sentiment actuel est donc empreint d' un sentiment Bearish à Court terme (à valider lors des prochaines séances avec le '% S&P 500 > MM50'), marqué d'un optimisme 'prudent' à Long Terme (seule condition pour la hausse selon moi : la poursuite de l' augmentation des bénèfices des Entreprises).

 

 
Sacha Pouget
 

 

-------
 
 
 
Avec le vieillissement de la population occidentale, les besoins vont croître mécaniquement chaque année - Des sociétés spécialisées offrent des possibilités de gains rapides de l'ordre de 50% jusqu'à plus de 1000%...

 
-------
Poster un commentaire

3 commentaires