Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Sacha Pouget

Sacha Pouget

J'ai une expérience de 10 ans en salle de marchés chez BNP Paribas, Royal Bank of Canada et Crédit Agricole Cheuvreux. Je me focalise uniquement sur les société de Biotechnologie, qui disposent des plus forts catalyseurs de hausse sur le marché en un minimum de temps. Je m'intéresse plus particulièrement aux sociétés qui disposent d'un Momentum avec un calendrier favorable pour leurs publications d'études cliniques.

Je tire ma performance de ma stratégie de trading parfaitement adaptée aux sociétés de biotechnologie (la stratégie PRE-CATALYSTE), qui m'a permis de multiplier mon capital par plus de 3 en 3 ans (mes clients en sont témoins) tout en ayant un risque maîtrisé. Auteur d'un Livre sur les investissements dans le secteur de la Santé, j'ai développé des méthodes d'analyse et de sélection de valeurs propres à mon secteur. 

Mes modèles d'inspiration sont Paul Tudor Jones et Jean-Marie Eveillard pour l'aspect Gestion – Money management, et les livres de Mike Havrilla "The Ultimate Guide to Biotech Stocks" et de Tony Pelz "The Biotech Trader Handbook" pour l'aspect trading. Mon site internet : http://sachapouget.com/

Mes PDF gratuits

ebooksachapouget

- Comment je travaille ?

- Quels courtiers, quels tarifs pour acheter les valeurs du secteur santé biotech ?

- Mon journal de bord intégral lors de ma performance de +41% au T3 2012

Cliquez ici pour recevoir les liens pour télécharger ces infos

INHIBITEX (INHX) explose de +125% en 1 Mois. Anatomie d'un Trade Gagnant avec la Méthode "PRE-CATALYSTE"

Audience de l'article : 2287 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions

J'ai pour la première fois abordé le titre Inhibitex alors que le Cours se situait sur les 2,5$ (Lien ICI). Comme indiqué lors de ma dernière mise à jour de Mars (lien ICI), la société devait publier des résultats importants dans l'Hépatite C. En un mois, son cours a pris +125%. Voici comment j'ai construit ma stratégie de Trading...

 
 
Pour profiter de cette opportunité, j'ai utilisé la Méthode dite de "Pre-Catalyste" que je détaille dans mon Livre paru le 1er Avril (sommaire ICI). En quoi consiste cette stratégie ?
 
 
 
 
Inspirée des meilleurs traders tel que Tony Pelz ou encore Mike Havrilla, j'ai rèusi à réaliser de grosses plus values - en un minimum de temps. Aucun pré-requis n'est nécessaire. Il s'agit simplement de réaliser une recherche fondamentale de 20 à 30 minutes, pour construire une stratégie d' Entrée et de Sortie de sa position. Nul besoin de faire des models mathématiques, ni même de connaître les spécificités d'une maladie! En somme, il s'agit dune Méthode SIMPLE et redoutablement EFFICACE.
 
 
 
Concernant mon trade sur Inhibitex, il s'avère que le plan s'est déroulé comme prévu. Des données positives pour son traitement de l' Hépatite C ont été présentées le 31 Mars (Lien ICI). Comme indiqué auparavant, il suffit de se formaliser au Newsflow, qui revient à établir la date du prochain catalyseur de hausse sur un titre (le Newsflow est le Calendrier prévisionnel de résultats cliniques). Ainsi, on apprenait qu' Inhibitex avait prévu de publier les rèsultats de sa Phase Ib pour son INX-189 "dans le courant du premier trimestre 2011". Dès lors, j'ai choisi de rentrer sur le titre pour miser sur ce catalyseur de hausse.
 
 
J'avais dans le même temps observé que le marché était prêt à valoriser les résultats de cette annonce, prévue pour le premier Trimestre 2011.En effet, l'approche de ce programme est tout à fait novatrice puisque l’ INX-189 a une approche dite de deuxième génération (sans aller dans les dètails, c'est un inhibiteur nucléotidique de la polymérase, par opposition aux nucléosides). De fait, le marché était prêt à pricer significativement cette valeur en cas de bons résultats.
 
 
Les données antivirales sur la Phase 1b du INX-189 ont montré une innocuité, et une bonne tolérabilité. L'activité antivirale du INX-189, administré par voie orale une fois par jour pendant sept jours, a montré des améliorations sur un total de 70 sujets. Ainsi, des réductions de la charge virale médiane ont été observées, de manière cliniquement significative et à tous les niveaux de dose. La société a déclaré que les «inhibiteurs de la polymérase de nucléotides sont susceptibles d'être un élément clé de la combinaison thérapie antivirale directe». En outre, il a été précisé que l'activité antivirale observée à la faible INX-189 doses évaluées est prometteuse, fournit la preuve de concept, et jette les bases pour de futures études.Avec les bons résultats prèsentés, cette approche non conventionnelle a le potentiel d’attirer l'intérêt d’un partenaire pharmaceutique.
 
 
 
Mon expérience me montre que lorsqu'une Biopharma est à court de financement (autonomie < à 12 mois), elle choisit de lever des fonds lorsque son cours s'est apprécié. Elle n'attendra pas le dernier moment. Elle pourra créer moins d'actions lors de son augmentation de Capital, ce qui amoindrit la dilution.
 
 
Si on regarde les Dépenses d'Inhibitex, on se rend compte que le Cash burn a fortement augmenté au dernier trimestre (" T1 " sur le Graph), ce qui a pour effet de brûler du Cash de manière plus importante. L'autonomie financière est donc mécaniquement amenée à baisser davantage.
 
 
Voici l'évolution des dépenses au cours des derniers trimestres, et l'autonomie financière associée: 

 
Source: Sacha Pouget
 
 
Ces dépenses se justifient par le programme INX-189:
 
 
Source: Sacha Pouget
 
 
Désormais, avec le recrutement de nouveaux patients qui se profile pour initier la phase II, le besoin en financement est pressent. 
 
 
J'ai vendu la moitié de ma ligne INHX aux abords des 4 $ (voir mon dernier article). C'était mon Objectif initial. Je me suis donc plié à cette règle, puisque ma manière de trader veut que je vende sur objectif (tout ou partie de ma ligne, cela dépend). Comme cela, je n'ai pas de regrets. Ma discipline de trading veut que je mise sur les catalyseurs de Hausse, en me donnant des objectifs que j'anticipe avec une Analyse Graphique qui doit valider mon objectif. Je ne suis que très rarement investi sur un horizon supérieur à 1 an: le plus souvent je conserve un titre entre 1 mois et 6 mois.
 
 
Je me retrouve avec des liquidités qui vont me permettre d'investir dans les Génériques (je lorgne du côté d'une petite société Canadienne qui dispose de 5 demandes d'approbation avec une CB inférieure à 100 mlns $). Je souhaite aussi m'intéresser à une petite société spécialisée dans les Bioplastics, qui est actuellement très peu valorisée (d'autant que Solvay, le Leader mondial, semble avoir de l'appétit!). Enfin, je surveille un titre que j'ai dèjà abordé sur ObjectifEco: une société spècialisée dans le Diagnostic du Cancer du colon.
 
 
Je parlerai de ces sociétés en détail, dans une lettre boursière à paraître prochainement.
 
Mon Livre " Apprendre à profiter des opportunités boursières dans le secteur santé " vient de paraître. Disponible dans le réseau Fnac,ou en Ligne sur Amazon (Lien ICI), Mollat (Lien ICI)...
 
Sacha Pouget
Poster un commentaire