Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Dereeper

Charles Dereeper

J'aide les humains 

1 - à se libérer du système socialiste

2 - à financer leur liberté via les marchés financiers et le business online

3 - à vivre mieux et à se comprendre mieux 

J'ai créé en 2010 Objectif Eco et je l'ai entretenu depuis en réunissant des auteurs animés par les mêmes convictions que les miennes et des lecteurs à la recherche de solutions pour ces mêmes problématiques.



GRATUIT !
Téléchargez le livre
JOUER A LA BOURSE QUAND ON TRAVAILLE
(10.000 ventes à 40€).
Le lien est ici



----------------------------------------------------


ME SUIVRE PAR EMAIL 
4 THEMATIQUES



==> VIVRE (sens de la vie - oublier le temps qui passe - créer avec passion - se libérer du socialisme asservissant) 
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-vivre/



==> BUSINESS ONLINE (enrichissement, l'entrepreneuriat, la création de valeur économique, la vente digitale, la productivité, l'automatisation)  
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-business-online/




==> FINANCE (trading investissement macro économie / niveau intermédiaire ou expert) 
 http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-finance/



==> EXPATRIATION (comment fuir et vivre sur la planète terre en oubliant la notion de pays) 
 
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-expatriation/

.

charlesjungle
charleshongkong

promospeciale

Mes commentaires sur le reportage Goldman Sachs qui dirige le monde

Audience de l'article : 4009 lectures
Nombre de commentaires : 7 réactions
Vous êtes plusieurs à m'avoir envoyé des emails pour connaître mes commentaires sur ce reportage. Je m'attendais donc à voir quelque chose qui vaut le détour. Voici le lien du site Arte : http://videos.arte.tv/fr/videos/goldman-sachs-la-banque-qui-dirige-le-monde--6894428.html
 
Après coup, j'ignore pourquoi ce truc suscite un tel engouement. Il a été réalisé par une bande de gochos dont à priori le seul but est de véhiculer la propagande des gouvernements occidentaux.
 
Morceaux choisis
 
Goldman Sachs est immensémment riche. Rendez vous compte, ils ont 700 milliards d'actifs, soit je cite, "deux fois le budget de la France".
 
Rien n'est plus faux. Lire l'article d'Aymeric Pontier. http://www.objectifeco.com/economie/politiques-economiques/prelevements-obligatoires/la-france-depasse-sans-souci-les-1000-milliards-deuros-de-prelevements.html En incluant la gestion des niches fiscales, la France contrôle 1200 milliards d'euros chaque année, source cours des comptes, moins politisée, plus réaliste...
 
Ensuite, BNP Paribas contrôle 2000 milliards d'actifs, soit 3 fois Goldman Sachs. Michel Pébereau n'est pas présenté comme quelqu'un d'aussi dangereux ou aussi riche ou aussi puissant.
 
Enfin, quelle idée que de présenter une banque sous l'angle des actifs gérés. C'est le seul chiffre que ces journalistes ont donné. Rien sur les bénéfices, la capitalisation boursières, des paramètres autrement plus intéressant.
 
 
Les Etats occidentaux sont endettés à cause du fait qu'ils ont du soutenir les banques devenus insolvables
 
Ben voyons. Cela fait 30 ans que la dette des Etats augmentent chaque année, que le modèle utilisée montre un déficit chaque année, mais si les Etats ont des soucis, c'est à cause des banques... Les gochos n'aiment pas trop remuer la merde qu'ils sèment dans leur sillage. Ils adorent en revanche trouver des coupables qui leur permettent de conserver une image propre d'eux mêmes...
 
 
Goldman Sachs est le diable qui a permis à la Grèce d'intégrer l'Europe
 
Seulement, dans le même reportage, on voit un fonctionnaire d'Eurostat reconnaître que dès 2003, ils ont émis des doutes chaque année sur la réalité des chiffres. Si Goldman Sachs est le diable, alors la question devient : quels sont les ordures qui ont détourné le regard en sachant ? Comme le résume un grec dans le reportage, quand on laisse la porte du poullailler ouverte et que le lendemain matin, on constate que le renard a tout bouffé, les biens pensants accusent le renard, dont c'est pourtant la nature de manger des poules, au lieu de blâmer le fermier qui a oublié de fermer sa porte...
 
Les Grecs doivent payer sur chaque ticket de péage, chaque taxe un montant à Goldman Sachs pour rembourser, et ce, pendant 30 ans.
 
Un haut fonctionnaire de l'agence du trésor grecque remet les pendules à l'heure malgré les manipulations grossières des journalistes. Croire que l'agence du trésor ne contient que des agneaux que le loup Goldman Sachs a croqué est erroné. Je trouve qu'il a bien raison. Il n'y a qu'à voir la manière dont les grecs parviennent à enfumer l'Europe depuis deux ans. Il est clair que ce sont des bons. Ils ont d'ailleurs été primés à plusieurs reprises dans le passé pour leur ingéniosité. A nouveau Goldman Sachs est présenté comme l'égorgeur du peuple grec. Nous ne sommes pas épargnés par les images de misère et des sales traders qui provoquent du malheur. En revanche, silence radio complet sur la manière dont la Grèce est gérée depuis 20 ou 30 ans et sur les vrais coupables qui ont abouti à la faillite et à la ruine du peuple...
 
 
et j'en passe encore plein. Ce reportage n'est que propagande.

Goldman-Sachs 
 
Je ne défends pas Goldman Sachs. Comme le dit un fonctionnaire du FMI, le problème des banques est qu'elles sont trop grosses. Nous n'avons pas besoin. Dans un monde idéal, il faudrait les casser, les démanteler. En effet, elles se développent comme un cancer, suçant la valeur ajoutée économique du entreprises. Goldman Sachs comme toutes les grosses banques sont des vrais problèmes de société.
 
Mais dire que Goldman Sachs a créé la crise économique ou toutes les âneries que ces pseudos journalistes racontent, c'est se moquer du monde. C'est vrai quoi, 30.000 employés de chez Goldman Sachs sont parvenus en braquant un pistolet sur la tempe de dizaines de millions d'américains, à les forcer à s'endetter pour acheter une maison super grande qu'ils n'avaient aucune chance de payer.
 
Franchement, je déteste la culture française de l'irresponsabilité individuelle et collective. C'est toujours la faute à ceux qui ont su profiter de la bêtise humaine. Genre, quand on est idiot, on est innocent. En outre, je déteste que les politiciens s'en sortent toujours les mains propres, alors qu'ils sont corrompus jusqu'au os et provoquent de très nombreux dégâts. Que rien ne tourne rond dans le monde des banques aujourd'hui, tout le monde est d'accord, mais ce n'est pas en manipulant les opinions que les choses vont s'améliorer.

C'est une perte de temps que de voir ce reportage d'une heure à moins d'aimer les fictions... Les gochos passent leur temps à nous raconter qu'il faut plus réguler le monde pour que cela aille mieux. Alors que la réalité est que les régulateurs ne peuvent pas faire leur travail, ne peuvent pas appliquer les régulations qui existent déjà, parce que les politiciens au-dessus d'eux se laissent acheter, corrompre et bloquent les processus. L'entrée de la Grèce en Europe en est une éclatante preuve. Réguler mais ne pas appliquer, voici ce que semble réclamer tous les hypocrites occidentaux. Quand aux journalistes, leur métier consiste à colporter cette fiction partout afin de faire écho à l'hypocrisie généralisée. Il manque juste le jeu Goldman Sachs sur XBOX et Playstation...
 
Charles Dereeper
Poster un commentaire

7 commentaires

  • Lien vers le commentaire Pareto dimanche, 23 septembre 2012 17:04 Posté par pareto

    J'ai eu la même réaction que vous en voyant cette vidéo et surtout le buzz qu'il y  a tout autour.Ils surfent sur l'inculture économique des français.Les gauchos cherchent activement un responsable de leurs propres actes. C'est juste un éternel recommencement comme le rappelle Jean Tulard :http://www.youtube.com/watch?v=HvKsQ2ZDWKAVous avez entièrement raison en parlant de 'la culture française de l'irresponsabilité individuelle et collective."Quand on voit les réactions à propos des emprunts toxiques des collectivités locales ou on ne condamne dans les médias que les banques et qui ne mettent en aucun cas en cause les élus qui les ont contractés ...Le problème c'est que cette culture s'exporte de mieux en mieux on s'en aperçoit quand on lit Stiglitz et Krugman...

  • Lien vers le commentaire antoine12 dimanche, 23 septembre 2012 16:15 Posté par antoinecr

    Le film vise à critiquer GS et à dénoncer ses agissements mais il faut le regarder sous un autre angle de vue. Dire qu'une banque privée est sans merci pour ses concurrents et cherche à maximiser ses profits qu'elle qu'en soit les conséquences sociales/environnementales est une information, meme pas un scoop.Mais ne pas dire de facon aussi demonstrative les dommages causés par les instances europeennes elles memes aux habitants de ce continent alors qu'elles agissent sous mandat est à mon avis de la manipulation.Cela apparait quelquefois mais faut etre attentif....Merci pour cette éclairage.

  • Lien vers le commentaire sam ventura dimanche, 23 septembre 2012 14:17 Posté par VIRGIGIL

    sa tien debout, les politiques corrompus, le peuple ignorant, les gochos qui trouvent un coupable idéal

  • Lien vers le commentaire Henri Dumas dimanche, 23 septembre 2012 11:01 Posté par Henri Dumas

    Particulièrement lucide ce billet. Bravo

  • Lien vers le commentaire Le Banquier dimanche, 23 septembre 2012 07:55 Posté par Le Banquier

    Hy, I'm Le Banquier and I approve this message. Thank you for this article. But, G.S. is a dirty economic killer since one century.