Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Sannat

Charles Sannat

Charles Sannat est diplômé de l’École Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d’Études Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information (secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires et intègre la Direction de la Recherche Économique d'AuCoffre.com en 2011. Il enseigne l'économie dans plusieurs écoles de commerce parisiennes et écrit régulièrement des articles sur l'actualité économique.

Charles-Sannat

Banques : les découverts atteignent des records

Audience de l'article : 1738 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
François Hollande voit la reprise partout et souhaite tout accélérer surtout le rythme de la croissance… Nous sommes tous pour évidemment, sauf que pour le moment et selon une étude, un tiers des Français vivrait de façon permanente dans le rouge. « J’ai un découvert de 850 euros, je m’en sers tous les mois pour payer mes factures », explique un homme.

Plus grave, les banques, qui vous veulent toujours du bien et accessoirement votre argent bien sûr, ont décidé de remplacer la vie à crédit par la vie à découvert. « Les banques ont trouvé la parade en incitant les personnes à se mettre dans le rouge. Ce que l’on observe, c’est que le montant des découverts autorisés par la banque est en diminution. Ce qui fait que les clients basculent dans le découvert non autorisé qui est beaucoup plus cher pour les clients », dénonce Lionel Maugain de 60 millions de consommateurs.

D’un côté les banques durcissent les conditions d’octroi de crédit, de l’autre, elles vous diminuent votre découvert autorisé, et enfin, les problèmes de la vie se chargent de vous laisser aller au-delà de votre « autorisation », ce que laisse faire hypocritement votre banque, pour vous prendre simplement le plus de frais possible!!

C’est beau la vie de banquier. Pour mémoire les taux de découvert hors autorisation peuvent être de 12 à 14%!!!! Or à la BCE, les banquiers trouvent de l’argent à un taux proche de zéro. Ça c’est de la marge!!!

Charles SANNAT

Source ici
Poster un commentaire