Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Noemie

Noemie

Je m'intéresse à l'immobilier, la finance, l'économie !


Ce compte auteur publie des articles sponsorisés. Objectif Eco est directement rémunéré pour chaque insertion.

Conquérir la bourse

Simuler le calcul de votre impôt sur le revenu

Audience de l'article : 3248 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
Grâce à un simulateur, vous pouvez effectuer un calcul indicatif de votre impôt 2016 sur les revenus perçus en 2015. Mais cet outil peut aussi vous permettre de comparer ou d’optimiser les dispositifs proposés par le législateur.

Avant de procéder à la déclaration des revenus 2016, il est donc très utile de faire une simulation.

Une simulation pour faire les meilleurs choix

En toute légalité, certains dispositifs vous permettent de réduire le montant de l’impôt. L’aide d’un simulateur est alors nécessaire pour comparer toutes les options qui s’offrent à vous pour définir le meilleur choix pour votre foyer fiscal.

Les exemples sont nombreux mais citons quelques situations dans lesquelles cet exercice s’impose avant de procéder à la déclaration de revenus :

·         mariage ou pacs en 2015 : une déclaration unique ou deux déclarations séparées ?

·         salariés : déduction forfaitaire de 10 % ou frais réels ?

·         charges : rattachement d’un enfant majeur ou pension alimentaire ?

·         revenus fonciers : régime micro ou option pour le réel ?

Une simulation aide à la visibilité budgétaire

En cas d’évolution de vos revenus 2015 par rapport à 2014, ou d’une évolution fiscale vous impactant, le montant à payer en 2016 peut se révéler très différent de celui réglé l’année précédente.

Une simulation permet d’évaluer le montant de votre facture fiscale. Si selon le niveau de complexité de votre déclaration, le montant calculé reste indicatif, il permet néanmoins de prévoir ou de réviser le budget de vos impôts.

Une simulation pour ajuster les acomptes

Vos revenus ont évolué en 2015 ? Il est encore temps de demander une modulation des acomptes 2016 :

·    à la baisse, l’ajustement réduira vos mensualités (ou vos prochains tiers)

·    à la hausse il permettra d’éviter les mauvaises surprises de fin d’année

Attention : visez juste lors de votre demande, pour éviter de vous exposer à des pénalités.

Une simulation pour prendre la bonne décision d’investissement

Tout au long de l’année, avant de prendre une quelconque décision d’investissement, il est indispensable de bien en évaluer l’impact fiscal mais aussi de calculer son rendement net d’impôt…

Le recours à un simulateur vous permet également de vérifier les conditions à respecter pour bénéficier d’un avantage fiscal, et de calculer précisément l’impact sur le montant de vos impôts.



>>> Accéder au simulateur d’impôt Bforbank



Une simulation pour connaître son taux moyen d’imposition

Cette année vous accorderez peut-être une importante plus particulière à une donnée révélée par la simulation : votre taux moyen d’imposition (à ne pas confondre avec le taux marginal également calculé). En effet lorsqu’entrera en vigueur le prélèvement de l’impôt à la source, ce sera un taux d’impôt moyen effectif sur les revenus de l’année N-1qui sera communiqué à l’employeur.

Poster un commentaire