Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Dereeper

Charles Dereeper

Rédacteur, éditeur, entrepreneur, trader...

Je vis en fonction de l’intuition, du coeur et de la possibilité de mourir à chaque instant. Pas de vie sans création quotidienne !

Je vis en contraste extrême entre Bangkok la sauvage torride et la jungle encore préservée du sud pacifique du Costa Rica. 

Je mets à la poubelle la culture chrétienne et le reste des religions pour neuneus attardés qui veulent nous faire gober qu'il existe trois dieux uniques (car 3 = 1, ben oui quoi, c'est un truc religieux, nous les quiches, on peut pas comprendre, c'est que eux) dont en plus, nous serions séparés (ben oui, si dieu est déjà en nous, on n'a plus besoin de se soumettre à des religieux assoiffés de domination... leur seule solution consiste à nous raconter qu'on est tout seul et dieu est ailleurs. Bien sûr, on peut lui dire bonjour, mais à condition de prendre une carte de membre...).

En fait, en considérant que nous sommes tous connectés ensemble nous les humains basiques, la vie retrouve son sens perdu et on peut se passer sans souci de cette morale catholique bidon...

Sinon, j'ai tenté du mieux que j'ai pu, d'effacer ce que m’ont raconté les profs gochos de mon enfance (yavait du boulot), l'éducation plus qu'inefficace de mes parents et toutes les âneries que l’Etat français a tenté de m’imposer pour me tenir en laisse...

Je suis totalement contre le dogme du profit maximal, qui égare la majorité des humains et qui détruit tout !

J'ai besoin autour de moi de gens électrons libres, insoumis aux normes sociales vicieuses et visqueuses et insoumis à leurs propres peurs !

Un spécial remerciement éternel pour Alain qui en 2001 / 2003 m'a offert le plus précieux des cadeaux.



Inscription à ma newsletter BOURSE / INVESTIR / PRODUCTIVITE 
(2 emails par mois)

==> C'est ici

Charles-Dereeper

charlesjungle
NOUVEAUTE 2017


Suivez mes "conneries" et ma life sur INSTAGRAM
User  = wild_tropical_fruit
User compte 2  = charlesbkkcr

charleshongkong

MES AUTRES BLOGS DISPO

COSTA RICA, THAILANDE, SANTE...
CharlesDereeper.com


charlesdereeper

Faire une recherche
Trouver un article
Trouver un auteur
conquerirlabourse

Paradis fiscaux : l'étau se resserre pour mieux tomber à l'eau ?

Audience de l'article : 1554 lectures
Nature de contenu : Edito
Nombre de commentaires : 0 réactions
Votez pour cet article
(10 Votes) - Note : 3.60
Partagez cet article avec vos connaissances

Il existe une lutte à mort depuis toujours pour la survie sur terre au niveau de la matière vivante. Les humains n'échappent pas à cet impératif. Pourtant, régulièrement depuis un siècle, certains groupes d'humains partent en guerre contre les inégalités et la structure pyramidale de la vie. Dans le domaine de la fiscalité internationale, la plaisanterie est grotesque et tourne dans l'air depuis quatre ou cinq décennies. La proposition de ces illuminés : il faut supprimer les paradis fiscaux pour réduire les inégalités. Ben voyons. Cela revient à dire qu'on va rendre carrée la terre. Ils ont de l'ambition ces petits communistes dans l'âme...

Le meilleur cas est peut être Hong Kong, retiré in extremis de la liste noire à la demande expresse de la Chine en avril 2009 en pleine réunion du G20. Pitoyables et tristes humains menteurs... le pire étant que la Chine est à la base censée être communiste.

La boucle est bouclée.

Nous avons eu aussi la taxe carbone en 2009 qui s'est révélée inapplicable en dehors de l'échelle européenne. Quand on voit la perte de temps et d'énergie pour aboutir à un résultat zéro annoncé dès le départ...

En ce moment, l'OCDE annonce travailler à rétablir une liste noire de paradis fiscaux. En effet, la première liste noire a été contournée car les paradis fiscaux ont signé des accords entre eux. Et il faut voir s'auto satisfaire ces technocrates qui parlent pour le futur, d'un monde vertueux de coopération fiscale, de l'utilité de leur fonction, ou encore, de pays qui jouent le jeu...

... le jeu des pays qui s'endettent à n'en plus finir en faisant payer aux générations suivantes ce que les générations en cours n'arrivent même plus à financer. Il est beau le jeu. Elle est belle la proposition de société qu'ils défendent. Qui peut en vouloir, sincèrement ? La masse d'esclaves modernes du capitalisme ? Probablement oui, jusqu'à ce que les communistes prennent réellement le pouvoir. Et là, les esclaves découvrent avec stupeur que la dictature communiste est pire que les entrepreneurs. A chaque fois, l'histoire se répète. Europe de l'Est, Vénézuela, Corée du Nord, Chine... Cuba... Asie du Sud est, la liste est longue des échecs en la matière. A vrai dire, personne n'a jamais réussi dans l'histoire de l'humanité à s'affranchir des règles immuables liées au fonctionnement des sociétés humaines.

Il faut renverser l'échelle de valeur. Les paradis fiscaux sont peut être mieux gérés que les pays qui coulent dans leurs dettes. Il faut soutenir ces pays à basse fiscalité même si je suis contre leur politique. Ils ont le bénéfice de proposer une autre solution de vie à l'échelle mondiale. La diversité doit régner. Sinon, nous mourrons tous du communisme rampant.

J'ai une totale confiance dans les propriétés de la vie sur terre. Je suis intimement convaincu que jamais aucun technocrate ne parviendra à enfermer les inégalités dans une boite à coup de règles de droit bidons. Je tiens juste à rappeler que HEUREUSEMENT qu'elles existent ces inégalités. Elles ont une fonction. L'homme est un primate ! Accepter les limites ou plonger dans les névroses et la déconnexion de la réalité.

Messieurs de l'OCDE, puissiez vous un jour comprendre cela et contribuer à un monde meilleur, sans agriculture chimique, avec des logements et des transports décents, sans pollution intolérable, avec un respect des grands équilibres humains / monde végétal et animal. Je ne crois pas que ceux qui vous payent à travers leurs impôts souhaitent que vous perdiez votre temps à des causes perdues, sans avenir et surtout, qui ne servent à rien...

Charles Dereeper

lead-enrichir-25000
Poster un commentaire