Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Thibault Doidy de Kerguelen

Thibault Doidy de Kerguelen

Je suis président de la Compagnie Financière et Patrimoniale de Normandie. Vous pouvez me suivre sur mon site http://maviemonargent.info/

Faire une recherche
Trouver un article
Trouver un auteur
DE GIRO 2

Les Autoroutes augmentent au 1er février. Savez vous pourquoi?

Audience de l'article : 848 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
Votez pour cet article
(0 Votes) - Note : 0.00
Partagez cet article avec vos connaissances

Vous entendrez certainement dire que c’est de la faute des sociétés d’exploitation. Détrompez vous, le vrai responsable, c’est l’Etat!

Devinez quoi? Les autoroutes françaises ne sont pas près de devenir gratuites, pas même le week-end comme l’avait annoncé Ségolène Royal. Mais qui croit encore aux annonces de Ségolène Royal?

Après des mois de conflit entre l’Etat et les sociétés concessionnaires, accusées par la Cour des comptes de profiter d’une véritable rente, un accord avait été trouvé. Nouveaux investissements contre allongement de deux ans des concessions.

1.12% d’augmentation au 1ier février

N’empêche que les tarifs autoroutiers vont augmenter de 1,12% en moyenne au 1er février, soit une hausse supérieure à l’inflation. Nous entendons d’ici les étatistes de service créer leurs dénonciations rituelles sur les méchants capitalistes qui profitent du bien public pour s’en mettre « plein les poches ». Comme d’habitude, la vérité est toute autre. Cette augmentation, négociée avec le gouvernement a deux sources et deux sources uniquement: Le rattrapage du gel des tarifs imposé par l’Etat en 2015 et l’augmentation de la redevance domaniale.

Et oui, c’est l’Etat qui est l’unique source et l’unique raison de cette augmentation. Mais, comme d’habitude, il faut camoufler cette vérité dérangeante. De même qu’on déguise une imposition à la source en « charges patronales » pour faire croire que ce sont « les partenaires sociaux » qui sont à l’origine de l’augmentation de la retenue, ou qu’on fait semblant de s’offusquer de l’augmentation des tarifs de mutuelle alors que c’est la baisse des prestations du régime général qui en est la cause, voici qu’on augmente la fiscalité sur les entreprises concessionnaires, sachant de ces coûts supplémentaires ne peuvent être que répercutés et que donc, in fine, ce sont les contribuables, qui paieront. Et que dire de cette démagogie qui consiste à « geler » les tarifs une année électorale pour les laisser rattraper (principe de réalité) l’année suivante?

Les automobilistes sont des pigeons

« On paye le gel de l’année passée, et on paie aussi la hausse de la taxe domaniale, l’Etat a augmenté le loyer des sociétés d’autoroutes, les sociétés d’autoroutes ont tout répercuté sur les automobilistes« , explique Pierre Chasseray, délégué général de 40 Millions d’automobilistes. « On avait la sensation que la ministre tenait ses engagements de gels de tarifs, et au final on se rend bien compte que c’est du vent« .

Ce qui est fou, dans ce dossier, ce n’est pas tant que les augmentations de taxes soient répercutées, c’est qu’en décembre dernier, Ségolène Royal « excluait » toujours une hausse supérieure à l’inflation alors que nous savons maintenant que cela faisait deux semaines qu’elle avait signé l’accord d’augmentation à 1.12%! Incompétence ou mépris total des citoyens?

Source: lexpansion.lexpress.fr
Poster un commentaire