Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Le Banquier

Le Banquier

J'ai travaillé dans de nombreux domaines liés au capitalisme,
Le fonctionnement de l'organisation économique et financière du monde me passionne,
Je m'efforce d'éclairer mon prochain dans ce système pour qu'il y avance au mieux,
qu'il souhaite en profiter ou le faire changer

POSEZ MOI VOS QUESTIONS

Vous pouvez me poser toutes les questions et me soumettre tous les sujets pour lesquels vous aimeriez que je fasse un texte détaillé

Cliquez ici 

J'y répondrais bien volontiers !

promospeciale

L'Epargne Salariale (PEE, PEI)

Audience de l'article : 5512 lectures
Nombre de commentaires : 5 réactions

Si vous êtes chef d’entreprise, ce texte est l’explication de LA solution d’investissement financière avec le meilleur ratio (risque/bénéfice/temps consacré) en France. Si vous êtes salarié, sans dispositif d’épargne salariale dans votre entreprise, ne lisez pas, ça pourrait vous énerver…

OUI, les chevilles du Banquier sont larges, c’est pour ça qu’il les cache sous un bureau !

Laissez-moi vous expliquer tout ça, alléééééééééé en musique c’est parti
Si vous le souhaitez, Copier/coller ce lien dans une nouvelle fenêtre et allez sur la 3éme « Try To Be Love » que j’ai écouté en écrivant :
http://www.deezer.com/fr/music/omnia-ira/A-State-Of-Trance-2012--unmixed-Edits--1636556

Je pense que si je vous demande de me dire quels sont les meilleurs ‘’outils’’ pour investir vos fonds, vous me répondrez surement, « l’immobilier, l’assurance vie, le PEA, le compte titre ordinaire ».
Si je pousse un peu vous rajouterez « L’or, les devises ».
Si je pousse encore, les plus avertis me diront «  les FCPI, les FIP, les contrats de capitalisation, la retraite Madelin ou le PERP, le Claude Mathy ;) », et puis à un moment, vous serez sec sans jamais m’avoir parlé de …

l’Epargne Salariale, et pourtant…

L’épargne salariale est l’un des systèmes financiers d’investissement parmi les plus exceptionnels qui existe en France et il est pratiquement inconnu !?

Volontairement, je ne vais pas rentrer dans le détail fiscal, social, des règles d’abondement, d’intéressement, etc car les modalités changent tout les ans ou presque. Votre Banquier et/ou votre expert comptable vous donneront les informations au moment où vous sauterez le pas. Ici, pour simplifier la lecture lorsque je parlerais de fiscalité et de prélèvements sociaux, je vais dire « fiscalisé ».

Et puis tout est correctement expliqué ici : http://vosdroits.service-public.fr/F2142.xhtml et là : http://vosdroits.service-public.fr/F2885.xhtml


Pourquoi est-il inconnu ou peu connu :

- Il donne l’impression que c’est un système uniquement pour le salarié

- Il est compliqué à expliquer et à comprendre dans le détail

- Il fait parti des solutions d’épargne financière et tout le monde ne souhaite pas investir sur les marchés financiers

- La presse financière n’en parle presque jamais


Le principe :

Vous (la personne physique) investissez (A) vos fonds personnels ou votre intéressement de l’année

L’entreprise abonde (B) avec sa trésorerie avec une fiscalité ultra réduite pour la personne physique et un gain fiscal pour l’entreprise.

Cette somme A+B = (C) est investie sur des OPCVM de votre choix associés à votre contrat et disponible dans 5 ans ou avant (dans certain cas (mariage, achat de la résidence principale, et d’autres cas))

Le capital (C) et les plus value (D) ne seront presque pas fiscalisées et appartiennent à la personne physique (Vous) définitivement.


Détaillons le calcul :

Disons que vous avez 2 choix, soit prendre du revenu complémentaire, soit de l’abondement (B). J’élude volontairement le choix des dividendes pour simplifier. J’élude aussi les frais de versement et de gestion qui sont variables d’un établissement à l’autre.

Dans le cadre d’un abondement de 200 %, vous versez donc 1 100 € (A), l’entreprise abonde de 2 200 € (B) = 3 300 € (C)


Exemple pour un individu fiscalisé à 41 % et un taux d’abondement de 200 % (les chiffres sont arrondis) :

Pour vous verser environ 2 200 € de revenu brut, vous prenez 2 000 € à l’entreprise il vous reste environ 1 000 € net après CSG CRDS et IRPP.

Pour vous verser 2 200 € d’abondement brut vous prenez 1 750 € à l’entreprise et vous avez 2 000 € net investis. Ce qui donne pour 2 000 € pris à l’entreprise 2 300 € net investis.

Vous avez bien lu,

1) Dans le cadre de l’abondement, l’argent qui est investi est supérieur au coût pour l’entreprise grâce à l’économie d’IS ! Merci le fisc de me filer du pognon pour investir !

2) Pour la tranche de 41 %, l’abondement est 230 % plus rentable que le revenu brut à décaissement égal pour l’entreprise

230 % la 1ére année c’est pas mal, mais ce n’est QUE la 1ére année, après les fonds sont bloqués dans votre Epargne Salariale et les performances peuvent être variables.

Voici un tableau de synthèse de comparaison entre revenu et abondement incluant le TRI sur 5 ans en considérant que vos performances sur 5 ans sont de … 0 % par an. Je pense que tout le monde peut faire cette performance, sisisi, ne soyez pas modeste, vous aussi vous pouvez :
Tranche marginale d’Imposition

14 %

30 %

41 %

Décaissement (pris à l’entreprise)

2 000 €

2 000 €

2 000 €

Net disponible si pris en revenu

1 500 €

1 200 €

1 000 €

Net disponible si pris en abondement

2 300 €

2 300 €

2 300 €

Ecart positif entre revenu et abondement

   800 €

1 100 €

1 300 €

% de gain entre revenu et abondement

153 %

191 %

230 %

TRI sur 5 ans*

9 %

14 %

18 %

* ça veut dire que dans le cadre d’une personne qui a une tranche marginale d’imposition de 41 % et à coût pour l’entreprise de 2 000 €, il faudrait qu’elle réalise une performance de 18 % par an pendant 5 ans avec ses 1 000 € de revenu placés pour arriver à la performance du système d’Epargne Salariale donnant un gain de 1 300 €.

Evidement, si vous êtes un investisseur performant sur les marchés financier, rien ne vous empêche d’être actif dans le cadre de votre Contrat d’épargne salariale pour faire un peut mieux que 0%...


Les critères de choix du contrat :

- Avoir un FCPE monétaire ou un équivalent très peu risqué, voir qui est garantie (le top)

- Avoir un nombre de FCPE suffisant, 10 minimums, pour pouvoir investir sur toutes les zones de la planète et dans des actifs variés (actions obligations, etc)

- Avoir au moins un FCPE de performance absolue ou « absolute return » de qualité

- Avoir des frais d’entrée, de garde et d’arbitrage et de retrait les plus petit possibles (si vous êtes actifs dans votre contrat, les frais d’arbitrage doivent être à 0).

- Avoir des outils de gestion en ligne du contrat

- Avoir les fonds dans un établissement financier solide, à l’idéal « systémique »


Les petites questions :

C’est trop génial je vais y mettre des fortunes !
Ben non, c’est que quelques milliers d’euros par an max.
(2 909.76 € d’abondement + 1 454.88 € de votre poche ou d’intéressement = 4 364.64 € investi en 2012 pour le PEE) si vous utilisez le levier d’abondement de 200 %. Le maximum étant de 300 % toujours dans la limite de 2 909.76 € d’abondement.
Ça peut faire plus de fonds investis en tout si vous utilisez un levier d’abondement plus petit donc inférieur à 300%.

Et au bout de 5 ans on fait quoi ?
Au bout de 5 ans et tous les ans, on remet dans le petit cochon juste ce qu’il faut de fonds pour maximiser le levier d’abondement et on a même plus à décaisser du pognon perso puisque l’on réinjecte les fonds disponibles. Le reste, on le réinvesti ailleurs par exemple.

Oui mais moi je ne suis pas un dirigeant salarié !
Bien sur le chef d’entreprise salarié ou TNS a tout à fait le droit de participer à la fête.

Y a trop de salarié dans la boite, et je ne veux pas mettre en place de l’Epargne salariale ça me couterai une fortune !
Aille, oui, je comprends, c’est dur…. Voyons voir… Bon, ben, va falloir mettre le plan d’Epargne Salariale dans la holding alors, et y salarier au minimum… 1 personne de plus, et ça pourrait être la Madame, la fifille ou le fifils de Monsieur le Dirigeant...


Le cas du salarié qui a un plan d’Epargne Salarial et qui n’est pas le chef d’Entreprise :

C’est le cas de votre serviteur. Le taux d’abondement est rarement au max (300 %), et vous vous fichez du gain fiscal et social coté entreprise.

La question à ce poser au cas pas cas est :

Suis-je capable de tirer un meilleur TRI avec presque aucun risque en investissant régulièrement sur d’autres supports (le fonds euro d’une assurance vie par exemple) que dans mon dispositif d’épargne salariale ?

Dans la grande majorité des cas la réponse sera non. En effet, le gain à l’entrée (économie d’IRPP dans le cadre de l’intéressement que l’on peut choisir de prendre en revenu et que l’on investi dans le plan d’épargne salariale) est souvent déterminant pour la suite, même à la tranche de 14 % + l’abondement (même à 10 % par exemple), ça fait déjà un bon boost de rendement au début.


Le petit plus « Périglioni » :

Je vous invite à calculer le TRI si vous faites l’opération en année 1 et qu’en début d’année 3, par exemple, vous sortez les fonds pour acheter votre résidence principale…

Et puis vos réinvestissez votre intéressement en milieu d’année 3 et en année 5 vous vous mariez et donc vous ressortez les fonds…etc, etc


Pour conclure :

L’épargne Salariale est le seul produit en France réunissant :

- Une défiscalisation à l’entrée (point fort du PERP)

- Une défiscalisation à la sortie en 5 ans (point fort du PEA)

- Un choix de fonds assez large pour les bons contrats (point fort de l’assurance vie)

- Une liquidité importante (épargne financière)

- Une sortie par anticipation fréquente et hors accident de la vie (mariage, achat RP)


Voici les liens Internet d’Epargne Salariale des banques composant le CAC BANKS :

Quand je fais un article en lien avec les banques, je me base toujours sur les 5 banques du CAC BANKS car elles font presque toutes les parts de marché et elles sont cotées, ce qui permet de faire des rapprochements avec la vision du marché. Ça ne veut pas dire que les autres banques ne sont pas de qualité ni que d’autres organismes financiers ne proposent pas des solutions performantes.

BNP :
http://www.epargne-retraite-entreprises.bnpparibas.com/jahia/Jahia/bnp-epargne-entreprise/dispositifs/pee

Crédit Agricole :
http://www.ca-els.com/

Dexia (ben oui, z’ont pas fermé encore) :
http://www.dexia-creditlocal.fr/sante/Offres-sante-dexia-credit-local/hopitaux-dexia-credit-local/Gestion-ressources-humaines-dexia-credit-local/Pages/epargne-salariale-retraite-complementaire.aspx

Natixis :
http://www.interepargne.natixis.com/jcms/c_5189/salaries-et-epargnants

Société Générale :
https://www.esalia.com/


Quoi ?! Vous êtes salariés, pas chef d’entreprise et vous n’avez pas d’Epargne Salariale, MAIS ?! ’FALAIT PAS LIRE LA ! J’avais prévenu… j’y peux rien moi !
Bon ben j’avais fait un texte sur les agios…, si ça peut vous consoler il est là : http://www.objectifeco.com/bourse/analyse-fondamentale/autres-approches/les-agios-le-decouvert-et-le-livret-bancaire.html


Ps: J’ai fait lire mon "chef d’œuvre d’écriture financière" à ma femme qui n’a rien compris....snif….. posez-moi donc vos questions si besoin.


Le Banquier

Les liens internet vers :

- Tous mes textes sur
Objectif Eco

- Suis-moi sur Twitter

- Regarde les vidéos qui peuvent t’intéresser sur YouTube

- Ecoute la musique de mes textes sur Deezer

- Partage la musique que tu adores sur Deezer

- Papi de la finance : rejoins-moi sur Linkedin
Poster un commentaire

5 commentaires

  • Lien vers le commentaire Le Banquier samedi, 13 octobre 2012 22:04 Posté par Le Banquier

    Bonjour line,

    C'est toujours la solution de placement au Top en France, et dés les 1éres tranche.
    Les 12 % de PS rogne légérement le rendement, mais on reste sur des TRI sans aucun risque exceptionnels.

    a bientôt

  • Lien vers le commentaire Galiper samedi, 25 août 2012 21:24 Posté par galiper

    Petit témoignage perso : je profite de ce système depuis plus de 10 ans en tant que salarié (chez Groupama, j'espère qu'ils ne vont pas faire faillite tout de suite...) et je n'ai jamais vu quelqu'un s'en plaindre :)On ne paie pas d'IR sur la partie du salaire qui est bloquée sur le PEE (pas déclarée en tant que revenu), donc même si le placement choisi n'est pas hyper performant, effectivement au final le gain est très intéressant !Et la sortie anticipée en cas d'achat de la résidence ppale ou d'un simple PACS se fait sans aucune pénalité et très simplement.Si vous avez la possibilité d'en bénéficier n'hésitez pas !

  • Lien vers le commentaire Le Banquier samedi, 25 août 2012 21:11 Posté par Le Banquier

    Bonjour, Oui, dés lors qu'il y a un salarié, et que vous prenez une rémunération de gérance ou un salaire pour pouvoir en profiter vous même.Je vous invite à vous rapprocher de votre banquier et de votre expert comptable pour le montage et de mettre en place un accord d'interessement qui permettera d'utiliser le dispositif aussi comme un outil de management de la performance de vos équipes.Bonne soirée.

  • Lien vers le commentaire Sébastien samedi, 25 août 2012 21:02 Posté par pavdu69.

    Merci pour cet artcile. Pour mon cas, je suis co-gérant dans une sarl de 3 personnes. Mettre en place ce type d'épargne est-il possible?