Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Dereeper

Charles Dereeper

Rédacteur, éditeur, entrepreneur, trader...

Je vis en fonction de l’intuition, du coeur et de la possibilité de mourir à chaque instant. Pas de vie sans création quotidienne !

Je vis en contraste extrême entre Bangkok la sauvage torride et la jungle encore préservée du sud pacifique du Costa Rica. 

Je mets à la poubelle la culture chrétienne et le reste des religions pour neuneus attardés qui veulent nous faire gober qu'il existe trois dieux uniques (car 3 = 1, ben oui quoi, c'est un truc religieux, nous les quiches, on peut pas comprendre, c'est que eux) dont en plus, nous serions séparés (ben oui, si dieu est déjà en nous, on n'a plus besoin de se soumettre à des religieux assoiffés de domination... leur seule solution consiste à nous raconter qu'on est tout seul et dieu est ailleurs. Bien sûr, on peut lui dire bonjour, mais à condition de prendre une carte de membre...).

En fait, en considérant que nous sommes tous connectés ensemble nous les humains basiques, la vie retrouve son sens perdu et on peut se passer sans souci de cette morale catholique bidon...

Sinon, j'ai tenté du mieux que j'ai pu, d'effacer ce que m’ont raconté les profs gochos de mon enfance (yavait du boulot), l'éducation plus qu'inefficace de mes parents et toutes les âneries que l’Etat français a tenté de m’imposer pour me tenir en laisse...

Je suis totalement contre le dogme du profit maximal, qui égare la majorité des humains et qui détruit tout !

J'ai besoin autour de moi de gens électrons libres, insoumis aux normes sociales vicieuses et visqueuses et insoumis à leurs propres peurs !

Un spécial remerciement éternel pour Alain qui en 2001 / 2003 m'a offert le plus précieux des cadeaux.



Inscription à ma newsletter BOURSE / INVESTIR / PRODUCTIVITE 
(2 emails par mois)

==> C'est ici

Charles-Dereeper

charlesjungle
NOUVEAUTE 2017


Suivez mes "conneries" et ma life sur INSTAGRAM
User  = wild_tropical_fruit
User compte 2  = charlesbkkcr

charleshongkong

MES AUTRES BLOGS DISPO

COSTA RICA, THAILANDE, SANTE...
CharlesDereeper.com


charlesdereeper

Faire une recherche
Trouver un article
Trouver un auteur
conquerirlabourse

Vivre en dehors de la France, les villes que j'ai repéré !

Audience de l'article : 5386 lectures
Nature de contenu : Article perso
Nombre de commentaires : 0 réactions
Votez pour cet article
(23 Votes) - Note : 3.96
Partagez cet article avec vos connaissances

Quelles villes choisir en dehors de la France ?

Ayant pas mal zigzagué pendant trois ans, à la recherche d'une solution pour mon expatriation, voici un petit bilan de mes recherches.

Pour être honnête, je dois préciser que je ne vis pas et que je n'ai pas l'intention de revivre en ville. J'aime bien la brousse avec 5 à 10 hectares autour de moi, une rivière, du soleil et un premier voisin, le plus loin possible. Néanmoins, au cours de mes recherches, quatre villes m'ont fait craquer.

Numéro 1, totalement inexplicable, mais choix viscéral et profond : Bangkok. J'y vais deux fois par an minimum. Je suis accroc total. L'ambiance langoureuse est unique. C'est la seule ville où j'accepterais dans le cadre d'une double vie, d'abandonner ma brousse pendant plusieurs mois au profit du béton qui pue... Enfin, de vous à moi, faudrait d'abord que je commence par divorcer avant une full time installation... les tentations locales sont multiples...

Numéro 2 : c'est un trio de villes qui ont été des bonnes surprises. Toulouse (oui je sais, j'ai un problème de géographie avec mon titre...), Prague et Bilbao. Jamais je n'y vivrais. Mais, je leur ai toutes trouvé un certain charme.

Prague,  une découverte récente, est étonnante : il n'y avait que du communisme destructeur en 1990. Aujourd'hui, 20 ans plus tard, la ville est pratiquement au niveau de la France. On se rend mieux compte que la stagnation française depuis 20 ans, signifie une régression majeure en valeur relative à l'échelle mondiale.

Le trio de villes que j'ai le moins aimé ont été Lisbonne (je suis manifestement totalement hermétique aux charmes portuguais), Hong Kong (étouffant, l'horreur, ambiance boulot trop marquée, même si mon grand ami Guillaume, qui a vécu pendant des années là bas, a mis tout son coeur et son savoir faire à me retourner l'opinion, en me brossant bien dans le sens du poil avec des infos d'insiders sur mes faiblesses, non Guillaume, tu as échoué, je suis un homme de principe avec des valeurs...) et San José au Costa Rica, la capitale la plus hideuse que je connaisse (mêmes les locaux l'affirment, c'est pour dire...).

Charles Dereeper

lead-enrichir-25000
Poster un commentaire