Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Dereeper

Charles Dereeper

J'aide les humains 

1 - à se libérer du système socialiste

2 - à financer leur liberté via les marchés financiers et le business online

3 - à vivre mieux et à se comprendre mieux 

J'ai créé en 2010 Objectif Eco et je l'ai entretenu depuis en réunissant des auteurs animés par les mêmes convictions que les miennes et des lecteurs à la recherche de solutions pour ces mêmes problématiques.



GRATUIT !
Téléchargez le livre
JOUER A LA BOURSE QUAND ON TRAVAILLE
(10.000 ventes à 40€).
Le lien est ici



----------------------------------------------------


ME SUIVRE PAR EMAIL 
4 THEMATIQUES



==> VIVRE (sens de la vie - oublier le temps qui passe - créer avec passion - se libérer du socialisme asservissant) 
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-vivre/



==> BUSINESS ONLINE (enrichissement, l'entrepreneuriat, la création de valeur économique, la vente digitale, la productivité, l'automatisation)  
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-business-online/




==> FINANCE (trading investissement macro économie / niveau intermédiaire ou expert) 
 http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-finance/



==> EXPATRIATION (comment fuir et vivre sur la planète terre en oubliant la notion de pays) 
 
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-expatriation/

.

charlesjungle
charleshongkong

promospeciale

Vivre en dehors de la France, les villes que j'ai repéré !

Audience de l'article : 7149 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions

Quelles villes choisir en dehors de la France ?

Ayant pas mal zigzagué pendant trois ans, à la recherche d'une solution pour mon expatriation, voici un petit bilan de mes recherches.

Pour être honnête, je dois préciser que je ne vis pas et que je n'ai pas l'intention de revivre en ville. J'aime bien la brousse avec 5 à 10 hectares autour de moi, une rivière, du soleil et un premier voisin, le plus loin possible. Néanmoins, au cours de mes recherches, quatre villes m'ont fait craquer.

Numéro 1, totalement inexplicable, mais choix viscéral et profond : Bangkok. J'y vais deux fois par an minimum. Je suis accroc total. L'ambiance langoureuse est unique. C'est la seule ville où j'accepterais dans le cadre d'une double vie, d'abandonner ma brousse pendant plusieurs mois au profit du béton qui pue... Enfin, de vous à moi, faudrait d'abord que je commence par divorcer avant une full time installation... les tentations locales sont multiples...

Numéro 2 : c'est un trio de villes qui ont été des bonnes surprises. Toulouse (oui je sais, j'ai un problème de géographie avec mon titre...), Prague et Bilbao. Jamais je n'y vivrais. Mais, je leur ai toutes trouvé un certain charme.

Prague,  une découverte récente, est étonnante : il n'y avait que du communisme destructeur en 1990. Aujourd'hui, 20 ans plus tard, la ville est pratiquement au niveau de la France. On se rend mieux compte que la stagnation française depuis 20 ans, signifie une régression majeure en valeur relative à l'échelle mondiale.

Le trio de villes que j'ai le moins aimé ont été Lisbonne (je suis manifestement totalement hermétique aux charmes portuguais), Hong Kong (étouffant, l'horreur, ambiance boulot trop marquée, même si mon grand ami Guillaume, qui a vécu pendant des années là bas, a mis tout son coeur et son savoir faire à me retourner l'opinion, en me brossant bien dans le sens du poil avec des infos d'insiders sur mes faiblesses, non Guillaume, tu as échoué, je suis un homme de principe avec des valeurs...) et San José au Costa Rica, la capitale la plus hideuse que je connaisse (mêmes les locaux l'affirment, c'est pour dire...).

Charles Dereeper

Poster un commentaire