Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Dereeper

Charles Dereeper

J'aide les humains 

1 - à se libérer du système socialiste

2 - à financer leur liberté via les marchés financiers et le business online

3 - à vivre mieux et à se comprendre mieux 

J'ai créé en 2010 Objectif Eco et je l'ai entretenu depuis en réunissant des auteurs animés par les mêmes convictions que les miennes et des lecteurs à la recherche de solutions pour ces mêmes problématiques.



GRATUIT !
Téléchargez le livre
JOUER A LA BOURSE QUAND ON TRAVAILLE
(10.000 ventes à 40€).
Le lien est ici



----------------------------------------------------


ME SUIVRE PAR EMAIL 
4 THEMATIQUES



==> VIVRE (sens de la vie - oublier le temps qui passe - créer avec passion - se libérer du socialisme asservissant) 
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-vivre/



==> BUSINESS ONLINE (enrichissement, l'entrepreneuriat, la création de valeur économique, la vente digitale, la productivité, l'automatisation)  
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-business-online/




==> FINANCE (trading investissement macro économie / niveau intermédiaire ou expert) 
 http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-finance/



==> EXPATRIATION (comment fuir et vivre sur la planète terre en oubliant la notion de pays) 
 
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-expatriation/

.

charlesjungle
charleshongkong

promospeciale

S'enrichir par l'entrepreneuriat sans quitter la France

Audience de l'article : 3659 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions

Le 21 octobre 2010 par : LETOXIS

Bonjour,

je vous remercie pour la qualité de vos billets et le site en général. Contrairement à d’autres rédacteurs plus techniques, vous nous livrez une vision du monde d’entrepreneur motivé. Faisant partie de la "classe moyenne" ,salarié, et père de famille, je me sent contraint de rester en France . Monter son affaire est le rêve de beaucoup de particulier mais trop de loi et de taxes étouffent les projets. je vous suggère donc une nouvelle série d’articles : "rester en france et s’enrichir à l’étranger" je crois que vous rencontreriez un vif succès....

très cordialement létoxis

 

 

Bonjour LETOXIS

 

Contrairement à ce que vous écrivez, le fait que peu de personnes franchissent le cap de l'entrepreneuriat malgré beaucoup de candidats qui en rêvent, cela rend le process beaucoup plus facile que prévu, en dépit des taxes et des lois absurdes. Si vous travaillez carré, stratégique et efficacement, rien ne devrait vous empêcher d'y arriver, car en face de vous, la majorité en est incapable. Il faut juste y croire, avoir une vision et se lancer. C'est là que la guerre se gagne. Beaucoup pense qu'il faut une bonne idée, mais c'est faux. Seule compte la réalisation de l'idée, la mise en oeuvre, le coté peu glamour du quotidien, du travail en fait ! L’idée vient en position numéro 2. De nombreux pros du capital risque vous le répéteront sans cesse.

 

Concernant votre requête, je ne peux y accéder tout simplement parce que cela fait longtemps, 18 ans, que je circule dans le monde de l'information financière. Je sais exactement ce qui se passe de la part d'une officine secrète de la police quand on s'amuse à expliquer comment il est possible de gruger le système, fiscalement et juridiquement. Je ne tenterais pas le diable. D'autres personnes de mon entourage, même des journalistes de revues très connues, l'ont fait, et cela s'est toujours terminé de la même manière…

 

Si vous ne me croyez pas, tapez sur google, la requête PARADIS FISCAUX. Vous constaterez alors qu'une seule et unique entreprise proposant des services de ce genre est française. Il n'y en a pas d'autre... est ce crédible ? En fait, ce qui se passe, c'est que le ménage a été fait et ce, de manière assez brutale. Par qui ? En outre, ce ménage est fait EN PERMANENCE. Ce qui en dit long…

 

Réussir en France est possible. Ce n’est qu’une question de sens de la compétition. Dans une économie stable, vous devez juste avoir conscience que cela passera forcément par le fait de piquer une part de gâteau à un intervenant concurrent.

 

Le monde du salariat est terrible, frustrant et destructeur pour les individus. J’ai rarement rencontré des salariés vraiment heureux. Le travailleur indépendant a des contraintes, une rentabilité pas toujours équivalente, tout dépend de sa compréhension de la fiscalité française et de son sens de l’optimisation. Mais il est libre et contrôle son destin. Il devient responsable de lui et je crois qu’au quotidien, au bout d’une ou deux décennies, cette liberté et ce sentiment de contrôle change un homme. L’aptitude à réaliser ses propres idées au lieu de subir les stratégies des autres avec lesquelles personne n’est jamais d’accord, c’est un méga plus !

 

Ensuite, si une fois que vous avez lancé vos produits ou services, vous parvenez à les vendre et à fidéliser une clientèle, croyez moi, vous allez rencontrer d’autres entrepreneurs, naturellement, et les informations qui vous échappent car jamais écrites nulle part, vont apparaître par magie… La voie de l’internationale arrive tôt ou tard… avec ses secrets et ses astuces…

Charles Dereeper

Poster un commentaire