Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Le Banquier

Le Banquier

J'ai travaillé dans de nombreux domaines liés au capitalisme,
Le fonctionnement de l'organisation économique et financière du monde me passionne,
Je m'efforce d'éclairer mon prochain dans ce système pour qu'il y avance au mieux,
qu'il souhaite en profiter ou le faire changer

POSEZ MOI VOS QUESTIONS

Vous pouvez me poser toutes les questions et me soumettre tous les sujets pour lesquels vous aimeriez que je fasse un texte détaillé

Cliquez ici 

J'y répondrais bien volontiers !

Conquérir la bourse

Monarchie Capitaliste, Démocratie Capitaliste, Démonarchie Capitaliste

Audience de l'article : 4575 lectures
Nombre de commentaires : 14 réactions
Ce texte est la vision synthétisée en quelques lignes de ce qu’est le système actuel à mes yeux de Banquier. Il est le cœur de ce que je pense de notre monde Economique.

Il fait suite à mon dernier papier : Choisir votre banque et votre banquier au sein de la monarchie capitaliste mondiale.

J'ai écrit ce texte en écoutant cette chanson en boucle : Time - Hans Zimmer (12éme chanson tout en bas)

Et comme vous le savez maintenant : « Je m’efforce d’éclairer mon prochain dans ce système pour qu’il y avance au mieux, qu’il souhaite en profiter ou le faire changer ».


Au fil des années avec mon modeste esprit d’analyse, j’ai constaté ceci :

Tout le Monde a une vision des choses, des organisations, de l’économie. La mienne passe à travers le prisme de ma profession. Un Banquier a une clé de lecture complémentaire très spéciale par rapport à un autre individu. Cette clé d’analyse, c’est votre comportement bancaire, votre rapport à l’argent.

Nous, banquier, nous lisons dans vos relevés de comptes et voyons le comment, le comment vous faites ; vos ACTES et choix financiers de consommation et d’investissement ; vos réactions face à une dépense assurantielle, face à un placement pour vous ou votre famille, vos loisirs ou votre vie à la retraite. Ce complément de lecture, quand nous vous recevons, complète notre perception de vous et il est FACTUEL.

C’est donc mes années de rendez-vous clients de tous niveaux patrimoniaux, Particuliers et Entreprises, croisées avec une passion pour l’économie et la finance qui m’amènent à conclure que :

Nous sommes dans une Monarchie Capitaliste ou Démocratie Capitaliste
Et
Le Banquier est là pour vous tenir la main…

anonymous
Anonymous = Anonymes en français

 
La monarchie d’avant 1789 :

Vous le savez tous, nous, français, avons fait notre révolution cette année 1789 et les monarques français sont tombés. Le 04/08/1789 c’était l’abolition des privilèges et du système féodal.

Sans aller plus dans le détail, pour moi, 2 éléments majeurs caractérisaient cette monarchie :

1) Le pouvoir se transmettait principalement par le sang, de père en fils
et
2) Le peuple souffrait
Retenez bien ces 2 éléments pour la suite


A mes yeux, voici ce qui caractérise notre démocratie aujourd’hui :

Le 1er élément : La liberté

Nous avons construit, république après république, une des plus belles démocraties au monde. Suffrage universel, Assemblée nationale, Senat, droit de l’homme, droit de la femme, liberté d’expression, liberté de religion, liberté sexuelle, liberté d’entreprendre, liberté tout simplement. C’est ce qui caractérise d’abord notre peuple, la LIBERTE.

Tous les pays développés ont suivi nos traces, parfois même en faisant mieux que nous, je pense aux Pays nordiques qui, sur de nombreux domaines, notamment la lutte contre la corruption, nous devancent.

Le 2éme élément : l’opulence

Un deuxième élément qui nous caractérise, c’est l’opulence, l’opulence de tout : Energétique, alimentaire, technique, infrastructure, loisir, etc. Comparé à la grande majorité du reste du monde nous, les moins de 1 % d’habitant de notre planète, nous sommes déjà tous ou presque … des rois.

Le 3éme élément : Le pillage organisé

Cette richesse, nous la devons, beaucoup à nos anciennes colonies et surtout à… l’Afrique.

A ce sujet, voici un documentaire extraordinaire sur le système Françafrique que je vous invite à regarder en face, surtout si vous avez parfois des penchants « xénophobes catholiques ultralibéraux »...:
- Partie 1
- Partie 2

C’est un système que je connais bien car j’en ai, d’une certaine façon, jouit indirectement pendant de nombreuses années.

Le 4éme élément : Le négationnisme

Dans le sens indiqué dans wikipédia : « au sens élargi à d'autres faits historiques que les crimes, définit la négation d'une réalité historique quelconque (économique, sociale, politique, etc.), malgré la présence de faits flagrants ».

Nous, français, ne regardons pas la vérité en face du poids tant de notre histoire que de nos actes actuels, ne voulons pas assumer, et bien entendu, encore moins réparer.

Le 5éme et dernier élément : Le capitalisme

Dans le sens indiqué dans wikipédia : « L’une de ses composantes de base est, via la recherche du profit, l'accumulation du capital ».

Voilà donc ce que nous sommes à mes yeux, moi y compris :

Des hommes et femmes libres et opulents, pillant le monde qui nous entoure et niant nos faits et gestes en recherchant à amasser toujours plus de capital

Cette définition pourrait aller partiellement à la notion de démocratie capitaliste : Je suis dans une démocratie qui est capitaliste, ok, mais monarchie… non vous ne voyez pas. … la France n’a rien d’une monarchie. Effectivement, pas d’un point de vue de la liberté et de la nomination politique. Mais au niveau individuel, « grâce » aux capitaux, c’est différent.


 
Regardons dans le détail ce système que je nomme : La « démonarchie capitaliste » :

Tout d’abord, pour moi, un « monarque » ou un « roi » des temps modernes, c’est une personne qui a la possibilité de jouir de la vie de façon opulente sans travailler. De ce point de vue, il y a donc une infinité de degré de monarque.

D’un point de vue financier, pour moi, il y a 5 stades possibles entre vous et l’argent :

1)    Vous dépensez plus que ce que vous gagnez : Tôt ou tard, si vous n’arrêtez pas, vous êtes économiquement mort. Vous n’êtes pas capitaliste

2)    Vous consommez tout ce que vous gagnez vous n’êtes pas capitaliste de fait.

3)    Vous ne consommez pas tout ce que vous gagnez : Vous amassez du capital et vous êtes donc, de fait, capitaliste

4)    Vous pouvez vivre grâce au fruit de votre capital mais celui-ci ne grossi pas : Vous êtes rentier et capitaliste, vous êtes un monarque capitaliste mais encore instable.

5)    Vous pouvez vivre de vos rentes et votre capital continu à grossir, vous ne consommez pas la totalité de vos rentes : Ca y ait, vous êtes un monarque capitaliste parfait ! YOU WIN !

Au stade 5, pour moi, vous êtes un monarque car votre pouvoir financier infini (dans le sens où il ne s’arrête jamais) peut maintenant se transmettre de père en fils sans fin.

Et cela, sans remettre en cause directement la démocratie globale, c’est pour ça que le système est absolument exceptionnel ! Exceptionnel ne veut pas dire bon, sein, pérenne…

Voilà, en 1789, nous n’avons pas fait sauter le système parce qu’il était INEGALITAIRE et nous faisait SOUFFRIR. Ça c’est la belle histoire que l’on nous a raconté à l’école.

Nous avons fait sauter la monarchie en 1789 parce qu’elle était FERMEE et nous faisait SOUFFRIR
 

Limiter la souffrance du peuple pour la rendre soutenable :

Maintenant que le système est ouvert (tout le monde peut potentiellement devenir un monarque capitaliste), et tant que nos élites limiterons la souffrance du peuple en organisant notre société avec :

-       Un minimum de revenu (SMIC, aide sociale, embauche de fonctionnaire, politique de grand travaux, etc.)

-       Un minimum de loisir (TV HD, piscine municipale, espace vert, etc.)

-       Un minimum de nourriture et énergie (prix bas sur les produits de premières nécessités, contrôle du prix des énergies)

Alors je pense que ce système pourrait perdurer, mais,


Il faut d’abord stabiliser le système :

Les gouvernements successifs n’y arrivent pas et 2 des 5 éléments du capitalisme français posent problème : Le 3éme et le 4éme éléments.

Le 3éme (le pillage organisé des ressources et des peuples) et le 4éme (le négationnisme) engendrent souffrance (le chômage par exemple), révoltes internes (Mouvement anonymous par exemple) et révoltes externe (les guerres et révolution en Afrique par exemple).

Aujourd’hui, la démonarchie capitaliste se répand d’état en état, de plus en plus de liberté sont accordé aux peuples et le système capitaliste s’impose partout, même au cœur du communisme en Russie et en Chine.

Mais il est totalement instable et en péril notamment car nous avons acheté du temps via la création monétaire en conservant les mauvais réglages plutôt que de régler les paramètres du système.

Paradoxalement, pour que la démonarchie capitaliste se développe et se pérennise, alors il faut que la démocratie et l’écologie se répandent de part le monde.

Pour ce faire, j’ai l’impression que notre gouvernement actuel ainsi que le savoir faire des Banquiers français sont le fleuron des compétences internationales pour œuvrer à la stabilisation du système. Je conçois que cette phrase vous …étrangle… désolé :)


Un système socialo- écolo-libéral prenant le meilleur des 3 est pour moi la meilleure voie de conservation du système actuel

Je pense que nous réaliserons un pas majeur de plus après le prochain cataclysme systémique car pour l’instant notre civilisation ne sait pas prévenir mais seulement guérir. Bien malheureusement…

 

Dans ce système, Le Banquier est là pour vous tenir la main…

Si nous, les dirigeants de Banques œuvrons via les réseaux et les lobbies à stabiliser une monarchie capitaliste où nous sommes tous des ultra monarques (dans les plus hautes strates des monarques français). Nous, les banquiers de bas étage en contact avec les citoyens, sommes chargés de travailler l’argent comme les vignerons travaillent la vigne pour en tirer le meilleur nectar.

Et vous, alors, vous qui me lisez, quelque soit votre idéologie, quelque soit votre âge, quelque soit votre niveau patrimonial, depuis tout ce temps que je vous observe et que je vous tiens la main...

Vous TOUS sans exception, vous venez nous voir pour que l’on vous aide à gravir les niveaux, en partant du 1er, pour les malheureux surendettés, jusqu’aux niveaux 5, avec l’espoir que, peut être un jour, vous deviendrez vous aussi un monarque au sein de la Démonarchie Capitaliste qui se répand de part le Monde.

 
Pour conclure voici un dessin animé du fameux livre « La ferme des animaux » de George Orwell – 1945, à regarder en famille. Une histoire si … intemporelle.


Bonne réflexion sur mon angle de vue particulier de notre démocratie et du capitalisme


Le Banquier

Les liens internet vers :

- Tous mes textes sur
Objectif Eco

- Suis-moi sur Twitter

- Regarde les vidéos qui peuvent t’intéresser sur YouTube

- Ecoute la musique de mes textes sur Deezer

- Partage la musique que tu adores sur Deezer

- Papi de la finance : rejoins-moi sur Linkedin Normal 0 21 false false false FR X-NONE X-NONE

J’ai écrit ce texte en écoutant cette chanson en boucle : Time – Hans Zimmer

Normal 0 21 false false false FR X-NONE X-NONE
Poster un commentaire

14 commentaires

  • Lien vers le commentaire antoine jeudi, 07 février 2013 12:26 Posté par antoinecr

    Bonjour Le banquier

    Je ne pense pas que vous - ou moi  - soyez(ons) moins seins et compétents qu'un Sarkozy ou un Hollande pour gérer ce pays.
    Moins partisans c'est certains .
    Moins redevables à un groupe de pression c est certain - en tout cas moi ;) -

    Je ne lirais pas vos billets avec plaisir (et admiration parfois .... un peu de flaterie quand elle est vraie ne fait que du bien ) si je pensais que vous etiez dans la position de cautionner et vous réjouir de ce systéme.

    Enfin que vous, au bas de l'echelle comme 99% d'entre nous, n'etes qu'un rouage vous le savez et c'est là votre clairvoyance par rapport à ... 95% des individus je pense de nos pays "développés"

    La votre je n'ai pas envie de la couper ... Je vous en serre cinq, au contraire ;)

    Bien Ami-calmant



  • Lien vers le commentaire Le Banquier mercredi, 06 février 2013 20:16 Posté par Le Banquier

    Bonjour antoine cr,

    Vous me comblez par votre excellent lien : Lié le tirage au sort au pouvoir politique, c'est trés original et trés novateur, je n'y avais jamais songé. Mais tellement dangereux. Et si c'était un fou fachiste qui était tiré au sort... je trouve l'idée bonne si nous n'avions le choix qu'entre des gens seins et compétents, dans quelques siécles, peut être.

    Je comprends que vous ne me suiviez pas, et pourtant, moi je vous suis. Etrange,... ?
    Si vous me lisez bien, vous verrez que ni je ne cautionne, ni je me réjouis de ce systéme, bien que j'en suis un "acteur façonneur" de par ma fonction.

    Peut être que ce papier ne vous comble pas car il vous mets en cause directement en tant que responsable du systéme, à un petit niveau, mais responsable tout de même.

    La phrase excellente sur la main coupée est aussi révélatrice, il suffirait de .... ne pas la saisir bien qu'elle soit tellement séduisante.

    Aprés tout, nous, ou vous .... sommes les 99 %, alors pourquoi rien ne change, si je rejoints votre idée...  :)

    Merci de m'avoir fait réfléchir par votre post intelligemment écrit.

    Amicalement

  • Lien vers le commentaire antoine mercredi, 06 février 2013 13:00 Posté par antoinecr

    en 1789 :
    1) Le pouvoir se transmettait principalement par le sang, de père en fils
    et 2) Le peuple souffrait

    en 2013 : Le pouvoir se transmet dans un réseau à peine plus grand
    et le peuple souffre toujours sans doute un peu moins ....

    plus de 220 ans pour cela ......

    En terme de démocratie je ne vous suis pas, en tout cas pas dans ce que je metes derriere ce terme
    à lire pour une vision moins partisane de la la démocratie :
    http://etienne.chouard.free.fr/Europe/tirage_au_sort.php
    En terme du banquier qui me tient la main je la lui couperai bien ( la sienne)

    C'est le 1er de vos papiers qui ne me comble pas

  • Lien vers le commentaire Le Banquier lundi, 28 janvier 2013 20:00 Posté par Le Banquier

    Bonjour LyonBayeux et merci de votre participation, je réponds sur 2 points

    Pour aller au niveau 5, voici ce que m'a dit mon formateur "Epargne" lorsque j'étais tout jeune commerciale et que je garde comme le seul conseil valable et intemporel :

    " Si tu veux gagner un peut d'argent, achéte des obligations, si tu veux gagner beaucoup d'argent, achéte de l'immobilier et des actions, et si tu veux gagner une infinité d'argent.... monte ton entreprise"

    Pour l'écologie, si vous pensez qu'a 7 milliards ont ne peut sauvegarder notre environnement et donc nous sauvegarder nous même, c'est que vous pensez que nous allons vers l'autodestruction et que... amasser du capital pour le donner ses enfants n'a donc aucun espéce d'intérêt puisqu'il périront sans jamais pouvoir en jouir. La démonarchie stable et pérenne ne peut se développer sans une gestion seine et perenne des ressources et des peuples.

    A bientôt

  • Lien vers le commentaire Le Banquier dimanche, 27 janvier 2013 22:01 Posté par Le Banquier

    Bonjour Henri DUMAS,

    1) Je suis heureux de voir votre participation énergique. coupez la chique = étrangler pour moi :)
    2)  Pourquoi pensez vous que nous vous demandions vos relevés de comptes lorsque vous sollicitez un crédit....? pour refaire le papier peint ou bien ..... les lire.... :)
    3) Le fait bancaire de la crise, bien sur que je partage, je parle des banques française. Le fait bancaire de la crise est surtout issu de la technique de financement anglosaxonne et aussi espagnol, pas française (sauf dexia qui est un cas à part). Je ferais d'ailleurs un article à ce sujet prochainement du coup, merci de m'inspirer
    4) Pour les collectivités.... vous ne lisez pas les commentaires de vos lecteurs :) Voici ce que je vous ai dit le 18/11/12, je partage donc votre avis
    5) HA la la ... Vous pouvez continuer.... vous n'êtes pas grossier, mais vous m'êtes très .... (je trouve pas le mot juste)

    Amicalement

  • Lien vers le commentaire Henri Dumas dimanche, 27 janvier 2013 21:44 Posté par Henri Dumas

    Bonjour,
    Alors là, vous me "coupez la chique" !!!
    Disséquer les comptes de ses clients me parait une faute professionnelle lourde pour un banquier. Il me semble que le secret bancaire, bien que bafoué par notre administration, devrait être l'éthique absolue de celui qui revendique le titre de banquier.
    Vos interprétations de la société sont ce qu'elles sont, c'est votre liberté de les exposer.
    Une chose me gêne, c'est le manque total de recul sur le fait bancaire de la crise. Je connais les banquiers, je n'en n'ai jamais vu un seul se poser la question du remboursement des prêts démentiels qu'ils faisaient aux collectivités, "parce qu'elles sont plus sures qu'un client privé", disaient-ils.
    J'arrête là, je ne veux pas être grossier ou indélicat.
    Cordialement. H. Dumas

  • Lien vers le commentaire Le Banquier dimanche, 27 janvier 2013 19:34 Posté par Le Banquier

    Stark.... merci pour la valeur ajoutée exceptionnelle de votre post, je n'appliquerai néanmoins pas votre recommandation de ne parler que des banques  :)

    Bav

  • Lien vers le commentaire JOhn dimanche, 27 janvier 2013 18:07 Posté par Stark

    Mouais bof toujours le même gloubi-boulga victimaire 100x réchauffé..

    Ah l'auto-flagellation du pénitent !

    Dsl mais contentez-vous de parler de ce que vous connaissez : les banques.

    La Fr crève depuis 200 ans de son Etatisme dont le seul rôle et de protéger certaines corporations (fonctionnaires, élus, médecins, journalistes, "artistes", taxis, entreprises du CAC40, etc),  la liste s'allongeant chaque année. Cà n'est pas nouveau et la Fr finira par en crever (stade final actuellement)

    La révolution Fr s'est transformée en un simple putsh, d'un groupe voulant le pouvoir contre un autre groupe (affaibli) le détenant jusque là. Le reste est de l'endoctrinement ou de l'idéologie.

    Cdlt

  • Lien vers le commentaire Le Banquier dimanche, 27 janvier 2013 17:43 Posté par Le Banquier

    Bonjour,

    Encore une fois, pavdu69,  merci pour vos posts qui sont systématiquement encourageant et sympatique. :)

    Autres lecteurs, n'hésitez pas à réagir comme vous le ressentez, par un vote ou un post.....

    A bientôt

  • Lien vers le commentaire Sébastien dimanche, 27 janvier 2013 15:40 Posté par pavdu69.

    J'adore. Très bon article de fond. Quand j'ai commencé à lire, je me suis dis "mais où est la musique?!" j'adore lire avec de la musique, et je comprends que vous aimiez écrire avec, cela pose une ambiance particulière et donne plus de reliefs aux idées, la musique porte les mots et éveille la conscience.