Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Antoine Capitan

Antoine Capitan

Malgré un nom à consonnance militaire, ce qui caraterise le mieux ma vie depuis déjà de nombreuses années est un rejet de l'autorité.

Je suis un travailleur acharné et un passionné. J'etais plutot destiné par mes origines modestes à un avenir conformiste et banal, ce qui etait considéré à l'époque comme un ideal. Mais j'aime me dépasser et apprendre. Je pense que c'est ce qui m'a sauvé de la "Rat Race".

10 ans de grande distribution à l'époque on y faisait encore du commerce "au cul du camion" m'ont permis de me débrouiller dans toute situation et développer un état d'esprit propice à la "débrouille". Puis la liberté y a disparu et j'ai quitté le metro boulot dodo pour devenir independant, webmaster et marketeur.

J'ai pris gout à l'indépendance et la liberté. En parler et y gouter sont 2 choses bien différentes. Finalement j'ai compris que peu de gens aspirent à être libre, c'est une activité qui necessite de s'y consacrer à temps plein. Les gens sont paresseux. Si vous n'avez pas une grande soif, vous continuerez à boire à la paille car cela vous suffira....

2/3 ans comme independant m'ont convaincu de quitter la France, trop de paperasses, d'intermediaires inutiles et d'impots.
Trop de contraintes et de dépendances pour etre un homme comme moi.

Je savais gagner de l'argent mais aucune idée comment l'investir et le faire fructifier. 4 ans plus tard et xxx.000 euros dans ma poche j'ai commencé à m'interesser à l'investissement et au trading. La pierre ne m'a jamais interessé .... trop de contraintes et d'enracinemment (dans mon jargon "boulet au pied").

Depuis 2 ans je m'interesse au marché des actions, en swing trading et trend following. Je fais aussi du trading sur CFD et Devises dans une optique CT ou MT. Je m'interesse aux cryptomonnaies egalement.

Antoine-Capitan

 

Cadeau :

Formation gratuite sur l'indicateur RSI, à travers 12 mensonges et 3 vérités à son sujet, cliquez ici

Les CryptoMonnaies :

Savoir investir et trader les Altcoins pour multiplier votre compte par 10 ou 100. Cliquez ici

   MES LIVRES

Le 1er qui a faconné ma vie d'adulte : "les raisins de la colère" de John Steinbeck.
Lu à 15 ans, ce livre m'a giflé. J'ai eu 2 lectures de ce livre. La premiere à 15 ans m'a donné une forte conviction socialiste et une haine du capitalisme, car il etait impossible aux familles pauvres de sortir de leur rat race et je me suis dit qu'il fallait changer le systeme.
Des années plus tard j'ai compris qu'on ne changeait pas le systeme, que l'individu le contourne ou en sort. On croit qu'il y n'a qu'un seul systeme.... changer de pays / de vie vous fait quitter le systeme.

Stratégies de Prospérité par Jim Rohn
J'ai bien sur lu beaucoup de livre sur le developpement personnel mais c'est celui-ci que je retiens.
L'idée du book est de donner des étapes pour avoir une vie qu'on aime. Un livre très simple avec 7 stratégies clés.
C'est le livre que j'ai lu avant de quitter la France.
Il m'a aidé à comprendre que "les raisins de la colère" a suscité chez moi une colère et le besoin d’être libre financièrement pour mener une vie d'homme libre.
Un livre tres pratique et adaptable à tous je pense. Un must pour moi.

Faire une recherche
Trouver un article
Trouver un auteur
Loic Abadie - Le bouclier

Le bitcoin à 40.000 usd cette année

Audience de l'article : 1695 lectures
Nombre de commentaires : 1 réaction
Votez pour cet article
(1 Vote) - Note : 5.00
Partagez cet article avec vos connaissances
J'ai recu aujourd'hui  un email de Simon Black (SovereignMan.com) , je ne sais si vous connaissez

Je vous l'ai traduite rapidement ci-dessous car je partage son point de vue à 100% :


Chaque année, à cette époque, j'assiste à un petit événement privé pour rompre le pain avec certaines des personnes les plus vivifiantes que je connaisse.

Il n'y a qu'une centaine de personnes dans la salle, mais elles sont toutes au sommet de leur art... des chefs d'entreprise et des leaders intellectuels provenant d'une variété d'industries.

Et nous nous réunissons chaque année pour établir des relations les uns avec les autres et entendre parler de certaines idées avant-gardistes qui sont habituellement à 2 ou 3 ans de l'entrée dans le courant dominant.

L'événement de la fin de semaine dernière, par exemple, a mis en évidence certaines avancées médicales révolutionnaires, y compris une approche qui cible des protéines spécifiques pour traiter les afflictions causées ou exacerbées par l'inflammation, y compris le cancer, l'arthrite, etc.

C'est vraiment excitant de voir ce qui se profile à l'horizon proche avec la technologie médicale.

Parmi les autres orateurs, il y avait aussi un éminent évangéliste de la cryptographie qui a parlé de ce à quoi ressemblera l'avenir de la cryptocurrency dans les années à venir.

Aucune surprise majeure - il a dit au public que la cryptographie en est encore à ses débuts et qu'elle a un avenir incroyablement brillant.

Je suis d'accord.

Et son analogie pour illustrer ce point était d'examiner la croissance du secteur de la technologie depuis le début des années 1980 jusqu'à aujourd'hui.


À la fin des années 1970, avant que les ordinateurs personnels ne deviennent omniprésents, on doutait sérieusement (même au sein de l'industrie) que les consommateurs adopteraient un jour cette technologie.

Ken Olsen, fondateur de Digital Equipment Corporation, a déclaré en 1977 qu'"il n'y a aucune raison de vouloir un ordinateur à la maison".

Cette même année a vu l'introduction des ordinateurs personnels Apple II, Commodore PET et Tandy TRS-80, qui se sont tous révélés extrêmement populaires auprès des consommateurs.

En 1982, l'ordinateur a remplacé "l'homme de l'année" par Time Magazine, et plusieurs dizaines d'entreprises s'étaient lancées dans la conception de matériel et de périphériques.

Les valeurs technologiques ont commencé à augmenter et les actions de sociétés comme IBM et Hewlett-Packard ont rapidement doublé au début des années 80.

Mais à ce moment-là, un groupe d'investisseurs et d'analystes de marché ont commencé à penser que la tendance technologique avait atteint son apogée.

Ils n'avaient aucune idée des progrès miraculeux qui restaient à venir et considéraient plutôt l'ensemble du secteur comme une mode coûteuse.

Les cours des actions ont stagné pendant plusieurs années - les actions d'IBM n'ont pas bougé entre 1983 et 1986.

Mais Microsoft est devenu public en mars 1986. Et soudain, le marché s'est rendu compte qu'il y avait une toute nouvelle composante de la technologie : le logiciel.

Le cours de l'action Microsoft a explosé, doublant au cours de ses douze premiers mois et augmentant de 10 fois en quatre ans.

Mais au début des années 1990, le boom technologique s'est de nouveau essoufflé. Les investisseurs pensaient que la grande tendance des logiciels était totalement exagérée et qu'il n'y avait pas vraiment beaucoup de place pour que le secteur de la technologie puisse continuer à se développer.

Le cours des actions s'est de nouveau moribond, car le marché n'avait aucune idée de ce qui allait suivre.

Puis, au milieu des années 1990, les gens ont eu vent de cette chose appelée "Internet", qu'ils appelaient à l'époque les "autoroutes de l'information".

Les gens se sont rendu compte qu'il y avait une autre composante du boom technologique. Et c'est ainsi que l'investissement a continué.

Ce cycle s'est répété encore et encore.... avec le mobile, les médias sociaux, le commerce électronique, etc.

Tout au long du processus, les investisseurs ont parfois traversé des périodes où ils croyaient que la technologie n'avait nulle part où se développer... ou que tout cela n'était qu'une mode. Ils n'ont jamais eu la moindre idée de ce qui allait arriver.

C'est une comparaison assez raisonnable par rapport à la cryptocurrency.


C'est comme au début des années 1980, lorsque les gens pensaient que ces technologies n'étaient que des modes stupides... ou que les actions technologiques étaient déjà chères et qu'ils avaient raté l'occasion d'investir.

Beaucoup de gens ont probablement ressenti cela à propos des actions Microsoft en 1990, après qu'elles aient augmenté de 10 fois par rapport à leur prix d'introduction en bourse quatre ans plus tôt : "Je l'ai raté, l'opportunité est partie."

Le cours de l'action de Microsoft, bien sûr, augmenterait encore de 10 fois avant la fin de la décennie. Et c'est 100 fois plus élevé qu'aujourd'hui.

Les gens disent la même chose au sujet du crypto. C'est soit trop cher à acheter (" Je l'ai raté "), soit c'est une sorte de mode passagère qui finira par disparaître.

Il est fort probable que ni l'un ni l'autre n'est vrai.

C'est là que j'ai commencé à être en désaccord avec le conférencier de la fin de semaine dernière.

À la fin de son discours, il a dit sans équivoque à l'auditoire que "Bitcoin ira jusqu'à 40 000 $ cette année". (Et certains participants dans la salle ont en fait acheté Bitcoin sur la seule base de cette déclaration....)

Il y a certainement des données à l'appui de cette affirmation. Diverses sociétés de cryptofinance travaillent sur les moyens d'ouvrir davantage d'investissements dans le secteur aux grandes banques et institutions.

En ce moment, la cryptographie est dominée par de petits investisseurs. Si vous voulez gagner 1 000 $, ou même 1 million de dollars de crypto, vous pouvez le faire.

Mais si vous êtes un grand fonds avec 50 milliards de dollars sous gestion, et que vous voulez acheter des centaines de millions de dollars de cryptocurrency, c'est VRAIMENT difficile.

L'infrastructure financière n'existe pas. Pas encore. Mais ils y travaillent.

Les banques et les fonds eux-mêmes sont en train de concevoir leurs propres plates-formes pour crier au commerce.

Les banques et les fonds eux-mêmes sont en train de concevoir leurs propres plates-formes pour échanger des crypto, et même le NASDAQ entre dans le jeu.

Une fois qu'ils réussiront, il pourrait y avoir un afflux de capital institutionnel dans la cryptocurrency. Bitcoin pourrait certainement en bénéficier. Ou peut-être que non.

Souvenez-vous de la vieille citation de F. Scott Fitzgerald : "Le test d'une intelligence de premier ordre est la capacité de garder deux idées opposées dans l'esprit en même temps, tout en conservant la capacité de fonctionner."

En fin de compte, vous devez être capable de comprendre les deux côtés. Il y a TOUJOURS des risques.

Dans le cas de Bitcoin, par exemple, une évaluation vraiment honnête du logiciel de base peut mener à la conclusion qu'il est technologiquement inférieur aux nouveaux jetons et coins.

Il est également possible que les grands investisseurs contournent complètement Bitcoin et achètent des jetons de nouvelle génération.

Personne n'a de boule de cristal, surtout dans le crypto.

Et il est inapproprié de faire des affirmations générales selon lesquelles le prix atteindra X à la date Y.

Comprendre la tendance générale évidente. Mais aussi comprendre les risques. Ensuite, sur la base de l'équilibre des deux, et d'une vision à long terme, prendre une décision RATIONELLE d'investir OU PAS



Ne passez pas à coté de ce formidable marché que sont les cryptomonnaies, des fortunes se font en quelques mois

Nouveauté : Formation trading cryptos à 27€ ( il ne manque pas un zéro, profitez en) : tout ce qu'il faut pour démarrer)
La présentation : http://formation.objectifeco.com/antoine-capitan-trading-cryptos/

Plus investisseur Long Terme : http://formation.objectifeco.com/antoine-capitan-investir-et-speculer-sur-les-cryptos-monnaies/

Antoine Capitan




Formationrsi
Poster un commentaire

1 Commentaire

  • Lien vers le commentaire jymesnil mardi, 08 mai 2018 16:16 Posté par jymesnil

    un super papier :-) l'avantage d'être un vieux bidule, c'est que j'ai connu directement cette révolution, quand je suis arrivé à l'université les PC n'existaient pas...quand je suis arrivé en entreprise, j'étais le seul à posséder un portable avec un disque dur de 20 Mo :-) l'ordinateur était la chose du chef comptable et il se croyait à la NASA ....ensuite quand Internet est arrivé on s'est foutu de moi car il y avait le minitel, le fax et le truc sérieux le TELEX...bref, j'entends les mêmes bétises tous les jours sur : les cryptos, l'intelligence artificielle, le machine learning et le deep learnig, plus d'autres choses...alors les cryptos partout c'est certain et cela ne va pa prendre des lustres maintenant car les banques s'y jettent, Goldman Sachs rachète Poloniex et les autres vont suivre...ce marché va s'imposer et sera régulé par les banquiers ...la monnaie Fiat va basculer dans la crypto et la blockchain, et ses concurrents Hyperledger et hash..truc vont aussi envahir le business....va y a voir de la méga disruption dans l'air :-)