Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Guillaume Ponton

Guillaume Ponton

Depuis l’âge de 20 ans, j’ai toujours eu cette idée en tête, par contre, je ne savais pas comment m’y prendre. Ma première envie a toujours été : je veux travailler pour moi !

Cela a commencé par l’envie de monter un parc accrobranche avec 3 amis à 20 ans. Cette première expérience nous a beaucoup appris, notamment que les banquiers ne prêtent pas d’argent à 4 jeunes fous qui ont 5000 € dans leurs poches et qui en veulent 300 000 pour leur projet.

A la fin de mes études, j’ai pu travailler (dur) dans un grand hôtel de renommée internationale en tant que voiturier/ concierge/ bagagiste. Ce métier très sympa m’a permis de rencontrer des gens du monde entier ce qui a largement participé à mon ouverture d’esprit !! J’ai également pu accéder à une de mes grandes passions à savoir : conduire les plus belles voitures du monde !!! Cependant, je ne me voyais pas exercer ce métier jusqu’à la fin de ma vie.

C’est pourquoi, j’ai commencé à me former sur la création d’entreprise grâce à la chambre de commerce de ma ville. Avec un ami, nous avons travaillé pendant 6 mois pour créer une conciergerie privée sur un très bon site à Lyon. Malheureusement, notre inexpérience à fait que nous nous sommes fait voler le projet….

Un échec cache toujours quelque chose de bon et j’ai eu l’opportunité de travailler pour moi juste après et ainsi me libérer des chaînes de ce sacro-saint « CDI » !!…

J'étais conseiller financier indépendant pendant 5 ans. Je gérais une équipe d’environ 50 personnes. Ces 5 ans m’ont apporté de multiples expériences, connaissances que je vais essayer de transmettre. 

Depuis cette époque, ma vie a totalement changé et notamment en grande partie grâce à mes multiples lectures. Le site où je relate mon évolution  http://www.komment-devenir-riche.com/  Je vis aujourd'hui de mes formations en indépendant.

PACK 20 heures de formation pour apprendre à devenir entrepreneur

guillaumeponton
 Après avoir aidé 72 personnes à créer leur entreprise, j'ai créer une formation dans laquelle j'ai synthétisé toutes les connaissances et les expérience dont il faut avoir conscience. 

A tous ceux qui souhaitent transformer leur rêve d'entrepreneuriat en réalité pour obtenir plus de liberté !

Découvrez mon offre dans la boutique ObjectifEco 

J'ai lu "Robert Kiyosaki : Augmentez votre intelligence financière" qui parle de richesse

Audience de l'article : 5854 lectures
Nombre de commentaires : 1 réaction
Je ne sais pas si vous connaissez Kiyosaki. C’est la fameux auteur de Père riche père pauvre. J’ai du lire à peu près tout ce qu’il a écris, j’adore sa philosophie de vie aujourd’hui j’ai décidé de vous parler de ce livre : « Augmentez votre intelligence financière ». C’est le genre de bouquin selon moi qu’on devrais tous lire au Lycée plutôt que de nous barber avec des Hugo, Zola ou autre… Je respecte ces auteurs mais le fait est qu’ils m’ont dégouté de la lecture assez tôt ce qui est dommage quand on sait tout ce que cela peut apporter.

Si vous n’avez pas lu ce livre, vous devez le lire ! Si ce n’est pas encore fait, voici quelques passages pour vous mettre l’eau à la bouche !

(le « JE » sera dans cet article Robert Kiyosaki)

Information versus éducation :

Je suis d’avis que l’absence d’éducation financière dans nos écoles est une honte.


L’argent fait-il de vous une personne riche ?

Ce n’est pas l’immobilier, les actions, les fonds communs de placement, les entreprises ou l’argent qui font qu’une personne est riche. C’est l’information, les connaissances, la sagesse et le savoir-faire, ou encore l’intelligence financière, qui font qu’une personne est riche.Nombreux sont ceux qui croient qu’il faut de l’argent pour faire de l’argent. C’est faux. 

Qu’est-ce que l’intelligence financière ?

Lui seul, l’argent ne règle pas vos problèmes d’argent. C’est pourquoi donner de l’argent à une personne pauvre n’aidera pas à résoudre ses difficultés financières. Le monde est rempli de gens pauvres qui sont très instruits. On les appelle des socialistes.

La cause de la pauvreté ?


Etre pauvre, c’est tout simplement avoir davantage de problèmes que de solutions. La pauvreté s’installe lorsqu’un individu est dépassé par les problèmes qu’il est incapable de résoudre.

Les règles de l’argent ont changé


Selon les anciennes règles du capitalisme, il était financièrement sage d’économiser de l’argent. Mais à l’ère du nouveau capitalisme, il est financièrement dément d’économiser une devise. Il est insensé d’immobiliser une devise. A l’ère du nouveau capitalisme, une devise doit constamment circuler. Si elle cesse de circuler, elle perd de plus en plus de sa valeur.

Une devise, comme un courant électrique, doit circuler d’un actif à l’autre aussi rapidement que possible. La devise sert à acquérir des actifs, des actifs qui gagneront de la valeur ou qui généreront un cash-flow, un flux de trésorerie. Une devise doit circuler rapidement et servir à acquérir de véritables actifs ayant une véritable valeur, car la devise en elle-même ne conserve pas longtemps sa valeur.

Le prix des véritables actifs tel que l’or, le pétrole, l’argent, l’immobilier et les actions augmente parce que la valeur de la devise diminue. Leur valeur intrinsèque ne change pas ; seule change la quantité de devise nécessaire à leur acquisition.


Un autre changement dans les règles de l’argent

Le journal USA Today a constaté lors d’un sondage que la plus grande crainte en Amérique n’est pas celle du terrorisme mais la peur de manquer d’argent au moment de la retraite.

Comment les pauvres gèrent leurs problèmes financiers

 

Les pauvres voient leurs problèmes financiers uniquement comme des problèmes. Ils sont nombreux à croire qu’ils sont des victimes de l’argent. Ils pensent que leurs problèmes s’évanouiraient s’ils avaient d’avantage ’argent. Ils ne se doutent pas que c’est leur attitude vis-à-vis de l’argent qui est le problème.

Comment la classe moyenne gère ses problèmes d’argent


La plupart d’entre eux n’ont pas d’éducation financière, et c’est pour cette raison qu’ils ont tendance à miser sur la sécurité d’emploi au lieu de relever des défis d’ordre financier. Au lieu d’investir, ils confient la gestion de leur argent à des experts financiers.

Le QI financier n°1 : pour gagner davantage d’argent

J’étais arrivé à la conclusion que la meilleure façon de gagner davantage d’argent était de devenir entrepreneur. J’ai appris une précieuse leçon : la résolution de problèmes est la voie qui mène à la richesse. 

L’une des raisons pour lesquelles les gens n’ont pas un QI financier n°1 suffisamment élevé, c’est qu’ils veulent l’argent et non le processus qui l’accompagne. Ce qu’un grand nombre de gens ne réalisent pas, c’est que c’est le processus qui apporte la richesse, et non l’argent. Si tant de gens qui ont gagné à la loterie ou tant d’enfants qui ont hérité de grandes fortune se retrouvent rapidement à court d’argent, c’est parce qu’ils ont touché des sommes importantes sans avoir passé à travers du processus de l’enrichissement.

solution 212x300 Robert Kiyosaki : Augmentez votre intelligence financière 1/2Problème, solution, problème, solution, problème, solution…

Pourquoi le riche devient toujours plus riche

 

La question est la suivante : « Quels problèmes souhaitez-vous résoudre ? » Plus vous en résolvez, plus vous vous enrichissez.

De nombreux individus souhaitent être payés à ne rien faire et ne veulent pas résoudre de problèmes.

 J’ai un problème avec les gens qui souhaitent être payés à ne rien faire ou à être surpayés pour ne faire que le strict minimum. A  mon avis, l’individu qui veut être payé plus pour en faire moins, ou encore pour ne rien faire, est également un porc cupide.

Un véritable capitaliste est simplement quelqu’un qui reconnaît un problème et qui créé un produit ou un service pour le résoudre. Il peut exiger un prix supérieur pour son produit ou service si la valeur de celui-ci est perçue comme étant élevée, mais il doit tout de même avoir une valeur ajoutée.

Le QI financier n°2 : pour protéger votre argent

Les taxes et l’impôt ont leur importance

«  La tâche du bureaucrate est de mettre la main dans nos poches toujours plus profondément – légalement- et notre tâche est de ne les laisser repartir qu’avec le moins d’argent possible – légalement ».

Etes-vous capitaliste ou socialiste ?

 

Voici une blague que j’ai entendue il y a plusieurs années et qui explique ce qui différencie le socialiste du capitaliste. Un jour, un socialiste a frappé à la porte d’un fermier et lui a demandé de se joindre au parti socialiste local. Ignorant ce qu’était un socialiste, le fermier a demandé à l’homme de lui donner un exemple de comportement socialiste. Le socialiste a dit : « Si vous avez une vache, alors tous les villageois ont droit à du lait de cette vache. Cela s’appelle le partage des richesses.

 « C’est bien, a dit le fermier.

 Et si vous avez un mouton, alors tout le monde se partage sa laine.
Très bien, dit le fermier. Le socialiste a l’air bien.
C’est merveilleux », dit le socialiste, croyant avoir recruté un nouveau membre. «Et si vous avez une poule, alors tout le monde se partage ses œufs. »
Quoi ? a crié le fermier en colère. C’est horrible. Sortez d’ici et apportez vos idées socialistes avec vous.
Mais, mais, mais, a balbutié le socialiste, je ne comprends pas. Vos étiez d’accord avec l’idée de partager le lait et la laine. Pourquoi vous objectez-vous à partager les œufs ?
Parce que je n’ai pas de vache ni de mouton, a grogné le fermier. Mais j’ai une poule. »

Et c’est pourquoi le QI  financier n°2 revêt une telle importance. Tout le monde s’entend pour dire que nous devons partager les richesses, tant et aussi longtemps qu’il ne s’agit de la richesse d’autrui.


Des pièces de monnaie rognées

La banque vous verse annuellement 5% d’intérêt. Immédiatement, la banque est autorisée à consentir un prêt de 20$ et exige 20% d’intérêt sur le solde de votre carte de crédit. La banque vous verse 5% d’intérêt pour un dépôt d’un dollar et touche 20%d’intérêt par tranche de 20$ qu’elle prête. C’est ainsi que les banquiers s’enrichissent. Si vous et moi faisons la même chose, nous pourrions nous retrouver en prison. C’est ce qu’on appelle le profit usuraire.  
Poster un commentaire

1 Commentaire

  • Lien vers le commentaire Yves lundi, 29 octobre 2012 06:09 Posté par yves

    Oui j'ai souvent suivi les videos de Kiyozaki. Un style de communication bien rodé et qui se libère de la pensée médiatique unique et stupide.

    Auteur à mettre entre les mains de jeunes adultes pour les sortir de la stupidité de la TV : Loto, Loft-Story, etc ou les jeunes pourraient penser qu'on s'enrichit à ne rien faire ou avec des jeux de hazard.

    Kiyozaki a une approche sur l'or un peu en contradiction avec ses autres arguments. D'un côté il pense que l'argent doit circuler et générer du cash-flow pour s'enrichir, de l'autre il voit l'or comme un placement alors qu'il ne génère pas de cash, sauf à investir dans des mines d'or ou bijoutiers.